Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Le reste du monde :: FlashbackPartagez
Lysander ♔ Wrap your wings around my body

Sarah Strauss
Admin sexy - Heureuse pour mon âge
avatar

Messages : 146
Métier : Animatrice au zoo
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 292
Date d'inscription : 27/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Lysander ♔ Wrap your wings around my body   Lun 17 Sep - 3:25


Wrap your wings around my body
Lisah


«Say you'll catch me when I fall
Wrap your wings around my body
When I'm lost in the storm
And I'm calling
Wrap your wings around my body»

Le regard morne, rempli de larmes et les yeux rouges, bouffis, Sarah ne regarde personne dans le bus, alors qu'elle est à peine passée chez ses parents pour poser ses affaires chez eux, sans que ces derniers ne comprennent grand chose à ce qu'elle racontait. Elle avait quitté Gaspar Obermayer, c'est tout ce qu'ils avaient plus ou moins saisit, sans qu'ils ne sachent pourquoi elle qu'elle ne donnait aucune raison à tout cela. Elle disait l'avoir quitté elle et pourtant elle pleurait toutes les larmes de son corps. Mais comment leur dire qu'elle l'aimait encore, qu'elle n'était partie que parce que la mère de ce dernier les menaçait eux ? Comment leur avouer qu'elle avait préféré se sacrifier pour eux, que de les voir noyés dans les ennuis pas la puissance de Friederika ? Sa belle-mère avait l'argent que les Strauss n'avaient pas. Elle avait milles et une façon de leur nuire et la demoiselle n'avait tout simplement pas put s'y résoudre. Elle avait rassemblé toutes ses affaires pendant le court laps de temps qu'elle avait, les quelques heures d'absence de son compagnon et elle avait appelé son père, au désespoir, pour que ce dernier vienne la chercher. Elle avait entassé ses valises dans le coffre du vieux tacot qu'il avait amené et n'avait pas décoché un mot de tout le trajet, alors que son regard se perdait par la fenêtre.

En arrivant chez ses parents, la demoiselle était montée rapidement dans son ancienne chambre pour déposer ses bagages. Habitant avec Gaspar elle n'avait plus de toit, plus rien à elle. Il faudrait qu'elle y réfléchisse dans les jours à venir. Son regard était tombé sur le chèque de Friederika et elle avait grimacé, blêmit, en observant ce papier. Une seconde, elle avait pensé à le déchirer, ne pouvant se résoudre à accepter ce marché. Toutefois elle s'était finalement ravisé en songeant que son malheur pouvait faire le bonheur des autres. Qu'il pouvait servir à quelque chose, au vu des zéros qui s'étalaient. Elle avait alors cherché sur l'internet l'adresse d'une association spécialisée dans la réalisation des rêves d'enfants malades et avait préparé le chèque pour un envoie en recommandé.

S'arrêtant à la poste, la jeune femme glisse l'enveloppe dans les boîtes aux lettres pour le relevé du lendemain et retourne à l'arrêt de bus, attendant patiemment l'arrivée du prochain, en hoquetant une fois de plus. Depuis tout à l'heure elle avait l'impression de ne pouvoir cesser de pleurer. Et elle n'avait aucune envie de rentrer chez ses parents. Ils la presseraient de questions, ils voudraient comprendre, et elle ne pourrait rien leur dire sans les inquiéter, sans les faire culpabiliser. Elle voulait simplement voir Lysander. Avec lui elle pourrait parler, dire tout ce qu'elle avait sur le cœur et son meilleur ami aurait sûrement en réserve de quoi l'apaiser un peu, même si elle devait simplement laisser le temps faire son œuvre.

Il n'y a que quelques arrêts, avant qu'elle en descende et presse l'allure dans la nuit qui tombe, pour rejoindre la demeure de Lysander et elle espère ne pas le déranger ce soir, s'il avait quelque chose de prévu avec Aiden. Et dans un même temps, elle voudrait qu'ils soient seuls, Lys et elle. Ce n'est pas qu'elle n'aime pas Aiden seulement... il n'est pas Lys et elle a besoin de se confier à ce dernier, de pouvoir tout dire. Peu importe, alors que ses larmes reprennent, elle arrive devant la porte de son meilleur ami, prend une grande inspiration en essayant de se calmer et sonne finalement, attendant qu'il vienne ouvrir, espérant que ce soit bien lui alors qu'elle a l'impression de faire peur à voir et se sent parfaitement minable.

@Lysander Gärtner
(c) DΛNDELION



Until the end
I will always love you. If I could tell you not to do that, not to marry her, I would do it... Please, don't say her yes...


Revenir en haut Aller en bas
 
Lysander ♔ Wrap your wings around my body
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les faits et gestes des Wings.
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» Lysander Sarhtorian : présentation [validée]
» Flyers/Red Wings
» B'jour, Ivry-body.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Le reste du monde :: Flashback-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy