Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Espace détente :: Les vieux papiers :: Anciens rpPartagez
Event #4 : La fête du port
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Mutter Natur
Pnj qui surpasse les âges

Messages : 379
Points : 570
Date d'inscription : 04/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com
MessageSujet: Event #4 : La fête du port   Jeu 24 Mai - 23:00

La fête du port
Gare à la crise de la quarantaine

La nuit vient de tomber sur Hambourg. Le long des quais pavés du port, les lumières d'une fête à présent tout juste entamée scintillent en reflets colorés sur l'eau calme.
Suite aux événements tragiques qui se sont produits en début mai, lors d'une manifestation au centre de la ville, le maire de Hambourg a souhaité faire un geste pour apaiser l'esprit des habitants en ce début du mois de juin. Sur la terre ferme, des foodtrucks se sont installés devant l'un des navires qui accueille la fête. Entrée gratuite pour tous pour profiter du concert pop rock donné sur le bateau principal. Chacun vient tel qu'il est, jeans, robe, chic, choc... le but est seulement de s'amuser, ou d'oublier. De toute part, la sécurité se montre imposante. Aucun débordement ne sera permit. Et alors qu'un organisateur de la fête annonce la fin de la minute de silence en hommage aux victimes de la manifestation, les voix recommencent à s'élever en discussions, soudainement couverte par la musique jouée par l'orchestre.

Hors-jeu
- Les posts ne doivent pas dépasser les 500 mots.
- Tout le monde peut participer.

Revenir en haut Aller en bas

Lisa Hampton
Admin Sexy ♔ Chaton
avatar

Messages : 4388
Métier : Avocate en formation & Patineuse (championne d'Allemagne 2018)
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 2973
Date d'inscription : 23/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t171-lisa-stand-down-drop-t
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Ven 25 Mai - 16:43

Les mauvais temps étaient oubliés, ou presque. Pour Lisa en tout cas les cours et examens étaient derrière elle, la saison du patinage et de ses concours l'était également pour quelques temps, lui donnant du repos et la possibilité de se concentrer sur son couple, qu'elle souhaitait mettre au centre de ses préoccupations et de ses priorités au cours de cet été, alors que le mois d'avril et le mois de Mai avaient tout deux étaient chaotique entre le patinage et les cours. Lisa aurait plus de facilités, aussi, puisqu'un stage au cabinet Rosenthal allait rythmer son été avant qu'elle n'entre à l'école pour 18 mois avant d'obtenir son barreau. Pour Lisa la période des études, doucement, allait toucher à sa fin pour la laisser entrer prochainement dans le monde des grands. Déjà, entrer à l'école d'avocat était un pas énorme dans sa vie. Angoissant et excitant. Mais ce soir... la place était à la fête.

La jeune femme vêtue d'une robe estivale, toute en jeu de transparence, n'a pas manqué de répondre à l'invitation du maire de la ville pour faire une soirée. Le mois de Mai avait été marqué par une manifestation au début du mois, qui avait laissé ses marques sur la ville et sur les gens. Pouvoir profiter d'une soirée pour se reposer, se requinquer, apaiser certaines tensions, ne pourrait pas faire de mal. Lisa espérait ne pas être la seule à raisonner ainsi et que les festivités seraient aussi détendues qu'elle pouvait l'être. Scrutant la foule sur ce bateau, à la recherche d'un visage connu, la demoiselle tapotait en même temps sur son téléphone, un verre dans l'autre main, alors que le monde venait de reprendre le cours de son existence après une minute de silence.


Soulmate


"Lisa apparaissait telle un rayon de soleil dans la vie de Benett. Elle lui redonnait le sourire qu’il perdait de jour en jour en compagnie de sa femme, elle le faisait sortir des sentiers battus, lui redonnait espoir à une vie meilleure, une vie pourtant oubliée, perdue dans les rouages du temps."

Benett Rosenthal
c. FRIMELDA


Dernière édition par Lisa Hampton le Lun 9 Juil - 14:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sarah Strauss
Admin sexy - Heureuse pour mon âge
avatar

Messages : 141
Métier : Animatrice au zoo
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 281
Date d'inscription : 27/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Ven 25 Mai - 16:58

Cinq mois. Cinq mois qu'elle portait la vie en elle. Et cette impression de fatigue, assez souvent, qui la submergeait. Elle travaillait trop, dormait peu, l'inquiétude prenant le pas sur sa santé. Elle n'était pas tranquille, avait des difficultés à appréhender son avenir, à le trouver rassurant. Elle allait avoir un bébé route seule, ce n'était pas rien, d'un père qui allait prochainement en épouser une autre qui aurait brisé n'importe quel écran de télévision par son sourire trop blanc, trop éclatant, pour être honnête.

Sarah avait pensé à ne pas aller à la fête. Ces derniers temps, sortir ne lui avait pas vraiment réussit. Croiser Gaspar, lui faire un enfant, revoir Gaspar, être prise dans une manifestation... Et elle se sentait fatiguée depuis le matin, si bien qu'elle songeait fort à rester chez elle, ne pas pointer le bout de son nez et rester tranquillement devant son poste de télévision. Dormir tôt, se reposer...

Mais non, un soda à la main, une robe rouge empruntée à une amie, Sarah avait finit par se décider à se rendre à la fête au port. Comme un recueillement. Pour ceux qui ne pouvaient pas y être, qui avaient eut de sérieux soucis à la suite de la manifestation... elle ne voulait pas et ne pouvait pas rester dans son coin à se morfondre. Et puis il y avait une minute de silence, prévue. Fort belle. Même si le brouhaha avait repris, depuis, que tous ne se focalisaient désormais plus que sur eux-même et sur la fête. Peut-être qu'elle pouvait rentrer maintenant, plus rien ne la retenait ici. Pourtant elle ne bougeait pas, observant la mer calme, caressée par la lumière blanche de la lune. Elle restait là immobile, les yeux perdus dans l'horizon, l'air un brin mélancolique, peut-être.



Until the end
I will always love you. If I could tell you not to do that, not to marry her, I would do it... Please, don't say her yes...


Revenir en haut Aller en bas

Astrid Morel
Admin sexy - L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 100
Métier : Auteur
A Hamburg depuis : Juin 2017
Points : 244
Date d'inscription : 22/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Ven 25 Mai - 17:12

Une fête, l'occasion de s'amuser, de se changer les idées, de ne pas penser à certaines choses, de ne pas penser à certaines personnes, en croisant les doigts pour que ces personnes ne soient pas présentes sur place cependant... L'occasion était trop belle pour Astrid Morel, trop belle pour que cette dernière fasse l'impasse et ne participe pas aux festivités. Elle avait été emballé par l'idée d'une fête sur le port, bateau, musique, bonne bouffe, la totale en quelque sorte, que demande le peuple ? La demoiselle était carrément emballée et elle avait commencé à se préparer relativement tôt pour ne pas prendre le risque d'être en retard. Même si les festivités seraient nocturnes, ce n'était pas une raison pour ne pas se mettre sur son trente-et-un.

Alors que la minute de silence venait tout juste de prendre fin, le bruit des conversation reprend, couvert rapidement par l'orchestre. Astrid a le sourire et se sent bourrée d'énergie positive alors qu'elle est partie pour faire la fête toute la nuit si personne ne l'arrête. Pourtant elle s'éloigne de la piste pour aller se chercher un verre, considérant qu'il n'est pas possible de faire la fête sans une boisson désaltérante à proximité. De quoi repartir de plus belle et profiter de l'ambiance. Il fait beau, pour ne rien gâcher, en cette soirée de printemps. Mais l'été sera bientôt là, en témoigne les chaleurs estivales qui ont commencé à envahir les rues d'Hambourg.

Son verre en main, après deux gorgée, Astrid retourne sur le bateau principal pour se déhancher en rythme sur les notes pop rock, comme beaucoup d'autres jeunes qui se bousculent, se regardent, rient, se draguent parfois, amusé par l'ambiance et cet avant-goût des saveurs estivales.


Revenir en haut Aller en bas

Elisabeth Rosenthal
Admin sexy - Heureuse pour mon âge
avatar

Messages : 424
Métier : Juge du siège au tribunal régional supérieur d'Hambourg, elle voit passer quotidiennement dans sa salle d'audience le meilleur, parfois et le pire, souvent.
A Hamburg depuis : Cela fait déjà neuf mois que Lizzie a débarqué sur le quai de la gare d'Hambourg, trois valises à la main et son khôl dégoulinant sur ses paupières cernées.
Points : 1101
Date d'inscription : 24/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t694-lizzie-es-muss-sein
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Mer 30 Mai - 2:41

Appuyée contre le garde-corps qui surplombait l’Elbe, Liz laissait son regard onduler avec la houle. Les événements de mai avaient réveillé ses anciens démons, elle était à nouveau en proie aux reviviscences qui faisaient de ses nuits un enfer. Un enfer redoutable mais toutefois familier. Ses incoercibles angoisses étaient de vieilles ennemies, elle les appréhendait avec une forme d’attachement. Cette pensée fit naître en elle un sentiment de révolte. Serait-elle un jour capable de guérir ou était-elle vouée à subir à jamais les alternances d’éclaircies et d’orages, au bon gré des aléas cosmiques du destin ? Elle avait le sentiment de passer son temps à se raccommoder en vain, la fortune trouvant toujours le moyen de la réduire à nouveau en pièces. Son impéritie à s’extraire de ce cycle maudit obombrait son avenir, lui ôtant tout espoir de sérénité pérenne. La douleur l’attendrait toujours au détour du chemin et cette expectative la rongeait de l’intérieur. Elle savait s’adapter, elle survivrait toujours. Tel était son son malheur. Elle connaissait la fable du roseau qui plie et du chêne qui rompt. Elle savait ce qu’il advenait du grand conifère, c’était pour cela que depuis son enfance elle avait toujours plié. Les concessions permettaient de rester en vie mais il y avait indéniablement un prix à payer.

La voix ivre d’un homme qui huchait l’un de ses congénères l’arracha à son monologue intérieur. Elle détourna son regard de la lune coruscante qui se reflétait sur le fleuve pour jeter un coup d’oeil à la foule uniforme où les rescapés de la manifestation se mêlaient à la masse compacte des badauds et touristes. Ils s’aggloméraient comme des papillons de nuit attirés par la lumière en dessous des néons qui sublimaient la blancheur presque nitide de la coque du bateau. Elisabeth fut saisie par un sentiment terrible de décalage à la vue du rassemblement qu’elle observait de loin. Elle avait l’impression de regarder cette foule dont elle se sentait étrangère à travers un périscope, désespérément captive de ses propres abysses. Cette mascarade ne la concernait pas, elle n’avait pas envie de jouer ce soir. Le poids de ses soucis l’écrasait. Elle pensait à son ex, à son abject hubris, aux tourments à venir. Elle pensait aux ouï-dires dont elle était la cible, à son incapacité à fermer ses écoutilles. Elle pensait à ses échecs, à sa vulnérabilité, au fait qu’elle s’était laissée condamner à perpétuité par les drames de son passé. Alors qu’elle sentait la détresse l’envahir, Lizzie ressentit l’urgence d’appeler son frère. Elle y résista. Après avoir vécu à son crochet pendant plusieurs mois, elle éprouvait le besoin de faire preuve d’indépendance. Elle s’ordonna de ne pas rester piégée dans la confiture noire et viciée qui engluait ses pensées et ne tarda pas à suivre ses propres instructions, s’élançant vers un bar improvisé pour commander un verre de rhum. A l’instant où la liqueur vint agresser son palais, elle ne pensa à rien. Ce fut le meilleur moment de sa soirée.


NO ALARMS AND NO SURPRISES
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ A heart that's full up like a landfill, A job that slowly kills you, Bruises that won't heal. You look so tired and unhappy, Bring down the government, They don't, they don't speak for us. I’ll take a quiet life, A handshake of carbon monoxide, And no alarms and no surprises. ➸ ➸ ➸ ➸ ➸  


Dernière édition par Elisabeth Rosenthal le Mer 20 Juin - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Benett Rosenthal
Admin sexy - On compte les années qui restent
avatar

Messages : 831
Métier : Avocat pour le gouvernement, tout comme son père et un bon nombre de membres de sa famille avant lui.
A Hamburg depuis : Un an et demi. Sa femme soucieuse de l'éducation de leurs enfants a souhaité venir à Hambourg.
Points : 525
Date d'inscription : 07/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Mer 30 Mai - 9:36

La fête du port était une tradition de la ville d’Hambourg, chaque année la ville mettait les moyens pour organiser diverses animations aux quatre coins du port afin d’y convier les habitants de la ville. Benett avait pour habitude de s’y rendre depuis trois ans maintenant, depuis son arrivé dans la ville à vrai dire. C’était une façon pour lui de rencontrer des gens, mais également d’y croiser des têtes connues lié au boulot ou de son cercle d’amis. Sortant de la douche, il ne tarda pas à se vêtir d’un costume lui allant comme un gant, un coup lac sur sa chevelure et un spray de parfum plus loin, il descendait dans le séjour saluer ces deux enfants et sa femme qui n’avait pas l’air de vouloir l’accompagner. L’embrassant passionnément, il lui fit une promesse qu’il faisait bien trop souvent depuis un certain temps. « Je ne rentre pas tard, c’est promis. » Bien sûr, lui-même ne pouvait vraiment savoir s’il allait pouvoir tenir parole, tout allait dépendre de sa soirée.

Prenant la route vers le port, il s’aventura dans un parking souterrain pour y garer sa précieuse voiture et prit la direction du bateau qui accueillait l’une des meilleures soirées du port. Saluant les deux hommes qui s’occupaient de la sécurité à l’entrée, il ne tarda pas à se rendre à son endroit préféré lors de ce genre de soirée. Vers le bar central. Y commandant un whisky sans glace, il prit place sur l’un des tabourets et observa tout autour de lui les citoyens présents avec l’espoir de voir une tête connue afin de pouvoir se trouver en bonne compagnie et non seul comme il l’était à présent. Il sortit son téléphone afin de passer le temps entre deux trois regards sur la foule qui se mélangeait et qui commençait à discuter et rigoler de plus en plus fort.


Présence réduite jusqu'au 7 octobre love
What i gotta do ?

≈ You keep me connected to you like I was your shadow

Revenir en haut Aller en bas

Lisa Hampton
Admin Sexy ♔ Chaton
avatar

Messages : 4388
Métier : Avocate en formation & Patineuse (championne d'Allemagne 2018)
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 2973
Date d'inscription : 23/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t171-lisa-stand-down-drop-t
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Mer 30 Mai - 10:36

Le regard à moitié perdu sur la foule et à moitié focalisé sur son téléphone, la jeune femme demande à quelques amis s'ils ont l'intention de se rendre à la fête du port, pour savoir s'il est nécessaire de les attendre, de les chercher, ou pas. Dans un même temps évidemment, la plupart de ses messages sont pour Benett, comme l'homme lui répond vite et la jeune femme en conclu qu'il ne travaille pas. Du coup, elle regrette plus ou moins d'être venue au port ce soir, en réalisant qu'ils auraient put en profiter pour se voir. A moins qu'il ne soit évidemment à Berlin. Elle pensait toujours qu'il s'y rendait.

Elle était dans l'attente d'une réponse de texto justement quand, en revenant vers le bar du bateau pour prendre un nouveau verre, Lisa avise la silhouette de Benett, plus loin, son éternel verre de whisky sans glace en main. Un sourire prend place sur les lèvres de la demoiselle comme elle réalise le nouveau tournant à donner à sa soirée. Pouvoir coupler l'ambiance d'une fête et la présence de Benett n'est pas pour lui déplaire. Rangeant son téléphone dans son sac à main, et inconsciente du drame qui aurait put se jouer si Gabi, Louise ou Danny avait voulu accompagner l'avocat ce soir, elle rejoint ce dernier. Arrivé juste derrière lui, Lisa plaque ses deux mains sur ses yeux, réalisant une fois encore qu'il est bien plus grand qu'elle.

«- Devine qui c'est ?» demande alors la jeune femme, tout sourire.

Elle ne doutait pas une seconde qu'il aurait la bonne réponse. A moins qu'il n'imagine que ce soit Lizzie. Elle n'en savait trop rien. Ou qu'il ne décide de la taquiner comme il savait parfois si bien le faire.



(J'vous jure j'ai essayé de me retenir oops Puis l'éventualité de faire se croiser Lizzie - Benett - Lisa a semblé trop belle oops)

La petite robe qui va bien :D


Soulmate


"Lisa apparaissait telle un rayon de soleil dans la vie de Benett. Elle lui redonnait le sourire qu’il perdait de jour en jour en compagnie de sa femme, elle le faisait sortir des sentiers battus, lui redonnait espoir à une vie meilleure, une vie pourtant oubliée, perdue dans les rouages du temps."

Benett Rosenthal
c. FRIMELDA


Dernière édition par Lisa Hampton le Lun 9 Juil - 14:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Adelaïd Schuylers
Admin sexy - On compte les années qui restent
avatar

Messages : 144
Métier : Institutrice
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 533
Date d'inscription : 25/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Mer 30 Mai - 11:00

Une fête était donnée sur le port, ce soir et Adélaïd avait longtemps hésité à s'y rendre. Ce qui avait finit par la décidé, c'était un certain devoir moral, alors qu'elle avait dût expliquer les événements à ses petits élèves, en classe, les sensibiliser à ces choses horribles qui pouvaient se passer. Elle avait dût leur dire comme le devoir se mémoire était important, comme il ne fallait pas oublier ceux qui avaient eut peur, qui avaient eut mal, qui s'étaient sentis partir. Ce n'était pas quelque chose de facile à aborder avec de jeunes enfants et la multitude d'attentats qui se passaient en Europe rendaient sa position d'enseignante délicate depuis plusieurs années, parce qu'elle aurait aimé préserver de cette horreur ses chères têtes blondes. Si elle était venue à la fête ce soir, c'était donc pour cela, pour la minute de silence en souvenir des victimes, pour le rassemblement populaire et l'envie de lutter contre ces atrocité. Adélaïd n'arrivait pas à concevoir que des vies humaines aient étés mises en danger pour faire valoir la nécessité de défendre les droits des animaux. Un principe sur lequel elle était d'accord à deux cent pour-cents, certes, mais pour lequel elle n'était pas certaine que la méthode qui avait été employée soit vraiment bonne. Cela les faisait seulement passer pour des fous furieux sans soutenir leur discours, en fin de compte et cela ne servait pas la cause.

Elle avait fait ce qu'elle avait à faire, en sommes et maintenant, elle pensait pouvoir partir. Elle n'avait pas foncièrement envie d'assister à cette fête d'autant plus qu'elle ne s'y sentait pas à l'aise, au milieu de toutes ces sirènes en robes qui savaient les valoriser. Comme d'habitude, elle ne pouvait s'empêcher de les voir, de les regarder, de se comparer, de les trouver plus belle, toujours, qu'elle ne l'était, qu'elle ne le serait jamais. Pourtant avant de se décider à partir ou non, elle prit le parti d'envoyer un message à ses frères et sœurs, savoir si l'un d'entre eux, peut-être @Dylan Schuylers, serait présent.



Never give up
Everyone's crazy anyway. And those who think they aren't, are the ones who are even crazier - because they're in denial.

Revenir en haut Aller en bas

Elisabeth Rosenthal
Admin sexy - Heureuse pour mon âge
avatar

Messages : 424
Métier : Juge du siège au tribunal régional supérieur d'Hambourg, elle voit passer quotidiennement dans sa salle d'audience le meilleur, parfois et le pire, souvent.
A Hamburg depuis : Cela fait déjà neuf mois que Lizzie a débarqué sur le quai de la gare d'Hambourg, trois valises à la main et son khôl dégoulinant sur ses paupières cernées.
Points : 1101
Date d'inscription : 24/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t694-lizzie-es-muss-sein
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Mer 20 Juin - 23:50


Troisième verre. Lizzie déambulait de buvette en buvette, tentant de lutter contre son instinct qui lui criait de quitter les lieux, de retourner s’enfermer dans son appartement et de se glisser sous un plaid avec une tisane à la verveine. Afin de servir à son esprit une forme de distraction, elle s’occupait à médire les jeunes badauds ivres et bruyants dont certains profanaient déjà la solennité de cette soirée de commémoration en vomissant entre les bateaux amarrés au quai. Elle le savait pourtant, il s’agissait simplement de la vie qui reprenait, la vie s’exprimant à travers la banale stupidité de ceux qu’elle anime, la vie déversant son essence primaire qui n’a rien d’alambiquée. Elle devrait s’en réjouir et s’en réjouirait peut-être, d’ici quelques verres.

Le bateau principal se dressa soudain face à elle. Les basses du concert faisaient vibrer le sol comme des tambours de guerre. Elisa sut immédiatement qu’elle ne s’autoriserait pas à rentrer chez elle tant qu'elle ne se serait pas prouvée qu'elle était capable de franchir les portes de cet enfer. Il lui était hors de question de laisser quelques azimutés à tête de cheval la replonger dans les ténèbres. Elle monta donc à bord puis progressa vers la scène. Elle commençait doucement à sentir ses hanches se balancer au rythme de la musique lorsqu’un coup de feu retentit. Lizzie se figea tandis qu’une décharge d’adrénaline se répandit dans son organisme. Elle ne tarda pas à se rendre compte que c’était la scène de l’assassinat de son père que sa mémoire traumatique rejouait pour la millième fois dans son esprit avec une vivacité toujours aussi troublante. Elle prit une profonde inspiration puis fonça vers le bar.  « Un gin tonic s’il vous plait. Beaucoup de gin, un peu de tonic. » Elle tenait cette vilaine façon de gérer ses angoisses de sa grand-mère anglaise qu’elle avait toujours vue un verre de Tanqueray à la main.

Tandis qu’elle attendait patiemment sa consommation, Elisa reconnut la silhouette de son frère qui était assis seul au bar quelques mètres plus loin. Alors qu’elle s’apprêtait à le rejoindre, une jeune femme élancée à la chevelure rousse se glissa derrière lui et lui masqua les yeux, l'air badin. A moins que Benett ne lui ait caché être à la tête d’un harem d’étudiantes, il devait certainement s’agir de Lisa. N’ayant aucunement l’intention de troubler leur intimité, Lizzie plongea ses yeux dans le verre que le serveur venait de faire glisser sur le comptoir en bois afin d’éviter les regards concupiscents de son voisin de droite.


NO ALARMS AND NO SURPRISES
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ A heart that's full up like a landfill, A job that slowly kills you, Bruises that won't heal. You look so tired and unhappy, Bring down the government, They don't, they don't speak for us. I’ll take a quiet life, A handshake of carbon monoxide, And no alarms and no surprises. ➸ ➸ ➸ ➸ ➸  
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Mer 27 Juin - 18:28

La fête du port ? Sacré événement organisé après ce qu'il s'est passé il y a quelque temps. Kenneth s'y rendit donc avec plaisir afin de prendre un peu de bon temps, afin de sortir de son quotidien si sempiternel, si routinier chez lui. Avec sa femme, il ne vivait vraiment pas ce qu'on pouvait appeler un beau mariage même si ce n'était pas sa faute. Mais voilà, dès que Kenneth pouvait s'échapper un peu de chez lui, que ce soit pour aller bosser, pour être avec ses amis ou autres, c'était vraiment volontiers et dans la mesure du possible, il rentrait alors aussi tard que possible, faisant parfois exprès de faire traîner les choses. Parfois, il arrivait même que sa femme soit déjà couchée quand il rentrait et cela même lorsqu'il ne rentrait que vers 19h. Etonnant n'est-ce pas ? Mais voilà, Kenneth étant marié à une femme à tendance dépressive et refusant de se faire soigner, autant dire que la vie n'est pas facile tous les jours

La Fête du Port tombait donc à point nommé pour lui, pour tâcher de se divertir un peu....Ce fut donc vêtu d'un jean noir, d'une chemise blanche qu'il s'y rendit. Qui sait ? Il allait peut-être y rencontre une ou quelques connaissances ? Ayant un peu faim,  n'étant pas passé chez lui en quittant la Fac, étant venu directement ici, Kenneth avait un peu faim. Il se dirigea vers l'un des foodtrucks afin de pouvoir ensuite manger quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas

Kathryn Schneider
Admin sexy - On compte les années qui restent
avatar

Messages : 85
Métier : Tenancière d'une boutique de mariage
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 364
Date d'inscription : 30/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Sam 7 Juil - 12:17


La fête du port, tout les ans, réunissait les Hambourgeois pour faire la fête autour des bateaux. Elle était une institution mais cette année, elle avait une saveur douce-amère qui était lié à la manifestation survenue au cours du mois précédent. La ville d'Hambourg avait été marquée par l'événement évidemment et tous gardaient à l'esprit le fait que cette manifestation avait tourné à l'orage, entraînant des morts, des comas et laissant quelques stigmates sur la ville. Personne n'oubliait les événements, même si la ville essayait de faire oublier tout cela en rendant les festivités de ce week-end plus grandioses qu'avant.

Kathryn termine de se préparer, alors qu'elle emmène les plus petits à la fête du port ce soir en osant espérer que tout s'y passe bien. Coiffant sa longue chevelure blonde, la jeune femme attache celle-ci en un chignon tiré à quatre épingles, collant parfaitement à son style. Elle attache un collier de perles autour de son cou, avant d'aller chercher Ida, Aloïs et Leonore pour partir, laissant à Emmerich le soin de décider, encore, s'il souhaite s'y rendre ou non. Elle prend la main de sa petite dernière pour rejoindre le garage et, s'assurant que tous sont parfaitement attachés, elle monte finalement côté conducteur pour s'engager dans la  circulation Hambourgeoise.

Trouver une place pour se garer n'est pas facile et Kathryn est sur des charbons ardents, d'autant plus qu'avec Ida, évidemment, elles se sont prit la tête pendant le trajet alors que la maladie de la demoiselle s'est encore fait sentir dans ses propos, agaçant et inquiétant sa mère au plus haut point. Quand elle stoppe son véhicule, la mère de famille est excédée et se tourne vers sa fille, sans dire un mot. Elle s'inquiète et son cœur bat la chamade. Mais comment faire entendre raison à une enfant malade ? Comment lui faire comprendre l'inquiétude de sa mère pour elle ?

Kathryn ne dit rien, soupire seulement et descend de son véhicule en ouvrant les portes de la voiture, toujours dotée de la sécurité enfant. Leonore descend, avant de faire le tour pour aller voir sa soeur et la câliner, tandis qu'Aloïs ferme la portière de la voiture, laissant sa mère la verrouiller. Alors, enfin, tout le monde prend la direction du port et Kathryn répète à ses enfants d'être prudents, évidement. Comme ils demandent déjà à manger, la blonde avance vers un foodtruck pour acheter des sandwich et les enfants attendent patiemment, bien élevés, leur tour. Mais des jeunes à proximités chahutent et l'homme devant eux est aspergé de cola, des pieds à la tête. Kathryn soupire et sort un mouchoir en tissus de son sac, le donnant à l'homme pour que ce dernier puisse se nettoyer un peu.

"- Je suis navrée monsieur, ces jeunes... aucune éducation !"


@Kenneth Fletcher


Revenir en haut Aller en bas

Benett Rosenthal
Admin sexy - On compte les années qui restent
avatar

Messages : 831
Métier : Avocat pour le gouvernement, tout comme son père et un bon nombre de membres de sa famille avant lui.
A Hamburg depuis : Un an et demi. Sa femme soucieuse de l'éducation de leurs enfants a souhaité venir à Hambourg.
Points : 525
Date d'inscription : 07/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Lun 9 Juil - 14:05


    Alors que le brun était en train de savourer son verre de whisky tout en observant chaque recoin de la cabine du bateau qui recevait l’événement annuelle de la fête du port, il fut assez surpris lorsqu’il sentit deux petites mains se poser sur ses yeux. Bien évidemment il avait de suite reconnu la voix de @Lisa Hampton, qu’il pourrait reconnaître dans n’importe quelle situation. Il souriait fortement avant de faire mine de réfléchir un instant, voulant s’amuser un peu de la situation. « Hum, je sais, Carla, Jane ? » Il se foutait d’elle avec un ton rempli d’humour. « Ah non c’est peut-être Lisa ! » Il se retournait sans attendre avec un grand sourire déposant son regard sur la silhouette de la jeune femme qu’il ne s’empressa pas d’embrasser, bien qu’il en mourrait d’envie. La présence de certaine personne le privait de franchir ce pas qui pouvait en un instant détruire toute sa vie. Déposant un simple baiser sur sa joue pour ne pas se prendre les foudres de la jeune femme. « Tu es très jolie ! » Disait-il avant de tourner le regard vers la silhouette brune de sa sœur qu’il avait aperçu au loin. « Tu veux boire quelque chose ? » Proposait-il à Lisa, alors que son esprit paraissait ailleurs, bien qu’il était vraiment ravie de voir la jeune étudiante, il ne pouvait se laisser aller à un rapprochement avec celle-ci sous les yeux de voisins ou d’amis de Louise. « Il y a Elisabeth là-bas, je crois que je n’ai jamais eu l’occasion de te la présenter directement, bien que vous connaissez déjà. » Son échappatoire c’était bien sa sœur et il n’hésita pas une seconde de sauter sur l’occasion. Il entraina Lisa avec lui en déposant sa main sur le bas de son dos jusqu’à arriver au niveau du second bar où se trouvait Lizzie. « Gin Tonic ? » Demandait-il à sa sœur @Elisabeth Rosenthal, sachant qu’il s’agissait d’une boisson qu’elle appréciait.


Présence réduite jusqu'au 7 octobre love
What i gotta do ?

≈ You keep me connected to you like I was your shadow

Revenir en haut Aller en bas

Lisa Hampton
Admin Sexy ♔ Chaton
avatar

Messages : 4388
Métier : Avocate en formation & Patineuse (championne d'Allemagne 2018)
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 2973
Date d'inscription : 23/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t171-lisa-stand-down-drop-t
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Lun 9 Juil - 15:05

La demoiselle en apercevant Benett qui sirote son habituel verre de whisky, ne résiste pas à l'envie de rejoindre ce dernier et tenter de le surprendre en posant ses mains sur ses yeux, demandant qui c'est. Et l'homme fait mine d'avoir besoin de réfléchir, en donnant quelques noms au hasard, l'humour transparaissant dans sa voix si bien que Lisa comprend immédiatement qu'il la taquine. Et effectivement il suppose enfin que c'est elle, sur un peut-être qui capte un petit rire de la demoiselle.

"- Et moi qui pensais que tes absences à répétitions c'était la faute du travail !" annonce la demoiselle en prenant un air dramatique.

Comme il se tourne vers elle, la rouquine lui adresse son plus beau sourire, un rien déstabilisée comme il se contente de lui embrasser la joue et elle lève un sourcil surpris par ce geste alors que l'homme la complimente cependant, assurant qu'elle est très jolie. La demoiselle espère bien l'être, ne serait-ce qu'à ses yeux.

"- Mon dieu, bientôt j'aurais droit au bisous sur le front ou comment ça se passe ?" demande la miss avec humour. "Merci, t'es pas mal non plus." assure-t-elle. "Mhhh oui pourquoi pas un rosé, peut-être. Parce que ton truc là, rien que l'odeur me fait grimacer." affirme Lisa. "Enfin, je crois que tu t'en souviens parfaitement..." Elle en avait bu, en grimaçant un peu, ce soir là où tout avait commencé entre eux. "Encore que maintenant je le supporte un peu plus." admet-elle.

Il est légèrement distant et la jeune femme suppose qu'il a peut-être des ennuis avec le boulot, des contrariété. Elle n'en parlera pas préférant lui changer les idées que remuer le couteau dans la plaie. Et l'homme propose finalement d'aller voir Elisabeth.

"- Ahah on t'a légèrement devancé sur la question des présentations en effet." annonce la demoiselle en lui emboîtant le pas pour rejoindre ainsi Lizzie, que l'homme questionne sur sa boisson alors que Lisa lui adresse un sourire. "Bonsoir Lizzie ! Bonne soirée ?"


Soulmate


"Lisa apparaissait telle un rayon de soleil dans la vie de Benett. Elle lui redonnait le sourire qu’il perdait de jour en jour en compagnie de sa femme, elle le faisait sortir des sentiers battus, lui redonnait espoir à une vie meilleure, une vie pourtant oubliée, perdue dans les rouages du temps."

Benett Rosenthal
c. FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas

Elisabeth Rosenthal
Admin sexy - Heureuse pour mon âge
avatar

Messages : 424
Métier : Juge du siège au tribunal régional supérieur d'Hambourg, elle voit passer quotidiennement dans sa salle d'audience le meilleur, parfois et le pire, souvent.
A Hamburg depuis : Cela fait déjà neuf mois que Lizzie a débarqué sur le quai de la gare d'Hambourg, trois valises à la main et son khôl dégoulinant sur ses paupières cernées.
Points : 1101
Date d'inscription : 24/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t694-lizzie-es-muss-sein
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Mar 10 Juil - 1:42

Tandis qu’elle s’abreuvait, Lizzie ne pouvait s’empêcher de jeter quelques regards furtifs vers son frère et sa jeune dulcinée. C’était la première fois qu’elle avait l’occasion de les observer ensemble. Le sourire de Benett semblait habiller son visage d’un doux et chaleureux halo de lumière qui brillait à travers la pénombre. Elle se réjouissait de le voir ainsi, c’était bien jusque là le seul réconfort que lui avait apporté cette soirée. Elle ne pouvait toutefois s’empêcher de se demander si son aîné avait encore les idées claires, s’afficher dans un tel contexte en compagnie de sa maîtresse n’était guère raisonnable. Liz ferma un instant ses paupières et se concentra sur la sensation d’ivresse qui montait doucement en elle, faisant voguer ses songes au rythme de ses perceptions. Suspendue au dessus du temps, elle guettait l’instant où sa mélancolie laisserait enfin place à une envie furieuse d’enflammer la piste de danse. Lorsqu’elle ouvrit ses yeux, la silhouette de son frère se dressait déjà à ses côtés, talonnée par celle de son amante.



Benett se permit une supposition éclairée concernant la nature du liquide qui emplissait son verre.  « Je sais, je suis terriblement prévisible. » Lizzie esquissa un sourire et sauta de son tabouret de bar afin de saluer dignement Lisa.  « Lisa ! Je suis ravie de te voir ici. » Son visage rayonnait d’un enthousiasme suffisamment visible pour masquer la forme d’embarras que cette situation n’avait pas manqué de faire naître en elle. Liz n’avait pas prévu de devoir faire la preuve de ses talents d’actrice ce soir-là. Elle attrapa son verre sur le comptoir tandis que l’étudiante lui demandait comment se déroulait sa soirée.  « Je te dirai ça dans quelques heures ! » Elisabeth lui lança un sourire en coin qui donna naissance à un éclat de rire puis haussa les sourcils en désignant des yeux la foule compacte agglutinée devant la scène.  « C’est vraiment la folie, n’est-ce pas ? On dirait que la moitié d’Hambourg s’est donnée rendez-vous ici. » Rien dans son intonation ni dans l’expression de son visage ne laissait suggérer que cette remarque puisse endosser davantage qu’un caractère de banale mondanité. Elle comptait toutefois sur son frère pour saisir son message subliminal qui consistait en substance à lui rappeler qu’ils étaient entourés de tout le gratin hambourgeois et qu’il serait de ce fait souhaitable qu’il s’applique à dévorer Lisa des yeux de manière plus discrète. Par mesure de précaution, elle lui lança pendant une fraction de seconde un regard digne d’une frappe chirurgicale avant de plonger ses lèvres dans son verre de gin tonic. Elle esquissa une grimace. Trop de gin, pas assez de tonic.


NO ALARMS AND NO SURPRISES
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ A heart that's full up like a landfill, A job that slowly kills you, Bruises that won't heal. You look so tired and unhappy, Bring down the government, They don't, they don't speak for us. I’ll take a quiet life, A handshake of carbon monoxide, And no alarms and no surprises. ➸ ➸ ➸ ➸ ➸  
Revenir en haut Aller en bas

Benett Rosenthal
Admin sexy - On compte les années qui restent
avatar

Messages : 831
Métier : Avocat pour le gouvernement, tout comme son père et un bon nombre de membres de sa famille avant lui.
A Hamburg depuis : Un an et demi. Sa femme soucieuse de l'éducation de leurs enfants a souhaité venir à Hambourg.
Points : 525
Date d'inscription : 07/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Jeu 12 Juil - 20:27


    Benett riait à la remarque de Lisa, bien qu’au fond, un malaise était bien présent. Si seulement elle savait se disait-il dans une partie de sa tête, sans perdre se sourire qui paraissait si sincère, mais qui ne l’était pas vraiment. « Même si je voulais, je ne pourrais pas chaton, entre le boulot et toi, il faudrait que je trouve un clone pour me remplacer. » Qu’il était con, qu’il était sûr de lui et pourtant au fond, il avait l’impression d’être au bord d’un précipice. Comment pouvait-il rire de ce qu’il lui faisait dans son dos, comment pouvait-il continuer à lui sourire de pleine dent ainsi ?

    « En public, il faut savoir avoir de la retenue mademoiselle. » Disait-il en rigolant, avant de lui proposer à boire. Demandant sans attendre un rosé au barman lorsqu’elle lui fit savoir ce qu’elle souhaitait. « Je ne voudrais pas te ramasser à la petite cuillère ! » Lui tendant le verre de rosé qui fut très vite servit, avant de trouver une échappatoire vers sa sœur Elisabeth qui se trouvait seule au second bar, pensant qu’il allait pouvoir justifier la distance qu’il tenait à garder avec Lisa, alors que de nombreuses personnes susceptibles de dévoiler le poteau rose étaient présents. D’ailleurs, Lizzie ne tarda pas à faire savoir qu’il y avait beaucoup de monde, d’un ton qui ne passa pas inaperçu aux oreilles du brun. Il ne tarda pas à la regarder avec insistance avant de faire un sourire à Lisa. « Oui, c’est sûrement la sortie de l’année pour beaucoup de mondes ici ! » S’adossant au bar pour être à côté de Lizzie. Il tapota légèrement ses poches faisant mine de chercher quelque chose. « Je crois que j’ai oublié mon portefeuille à l’autre bar … » Il marqua une pause faisant mine de réfléchir. « Chaton, tu ne voudrais pas aller voir s’il te plaît ? » Il comptait vraiment sur elle, pour avoir un moment seul avec sa sœur.


Présence réduite jusqu'au 7 octobre love
What i gotta do ?

≈ You keep me connected to you like I was your shadow

Revenir en haut Aller en bas

Lisa Hampton
Admin Sexy ♔ Chaton
avatar

Messages : 4388
Métier : Avocate en formation & Patineuse (championne d'Allemagne 2018)
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 2973
Date d'inscription : 23/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t171-lisa-stand-down-drop-t
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Jeu 12 Juil - 21:45

«- Je me doute ! Je devrais réfléchir à engager un clone de toi pour m'aider à emménager ce superbe appartement qu'on est sensé prendre du côté d'Aldstadt tu te souviens ?» répond la rousse, un large sourire aux lèvres. "J'ai commencé à regarder les annonces !"

Mais elle ne se doute pas du tout non, elle ne se doute pas du fait que tout ça ce sont des conneries, qu'il n'a peut-être pas un incroyable lot de maîtresses, ou plus, mais qu'il a une épouse et une vie de famille cependant. Une vie de famille qu'il lui cache et qu'il sauve, à ses dépends, tant bien que mal. Plus mal que bien, d'ailleurs, au fil du temps. Elle ignore que c'est pour cette raison sournoise qu'il ne l'embrasse pas. De la tenue en public, oui oui, elle sait. Un petit bisous cependant ne tue personne. Du moins elle ne croit pas. Lisa soupire en s'abstenant de répondre. Elle est vexée. Des gens qui s'embrassent en public il y en a plein, tant qu'ils n'en font pas trop ce n'est pas gênant. Mais soit.

Alors qu'ils rejoignent Elisabeth, que la jeune femme a brièvement rencontré le lendemain de son crash manqué avant de partager un déjeuner avec elle, Lisa ne fait pas attention au sous-entendu qui se cache dans les propos de la Rosenthal sur le monde qui est présent. Lisa ne comprend pas que ce ton est contre elle, comme un radar préventif pour Benett. Non, elle ne se doute pas qu'encore une fois, c'est elle qui trinque des mensonges de son amoureux.

Quand il fait mine d'avoir perdu son portefeuille, en demandant à Lisa d'aller le chercher, elle lève un sourcil. Il lui semble l'avoir vu le récupérer. Elle pose son verre de rosé sur le bar. Message de connerie bien reçu Monsieur Rosenthal. Et elle hésite entre lui faire savoir qu'elle n'est pas stupide, et aurait très bien accepté un «Désolé chaton ça fait quelques jours que je n'ai pas vu Lizzie, ça t'ennuie si on papote un peu elle et moi, on se revoit après ?» ou lui donner ce qu'il veut. Finalement elle part en direction de l'autre bar, en sachant pertinemment que le portefeuille n'y est pas. Mais elle demande, quand-même, à tout hasard. Et elle y reste cinq minutes pour leur laisser du temps. Avant de revenir voir Benett.

«- Non ils ne l'ont pas.  Mais je suis presque sûre de t'avoir vu le mettre dans ta poche.» Elle s'arrête un instant avant de reprendre. «Tu sais, tu pouvais simplement me dire «chaton j'aimerais parler avec Lizzie tu peux nous laisser cinq minutes ?» j'aurais compris, tu n'es pas obligé de me prendre pour une idiote, en fait.» fait-elle finalement observer. Et elle soupire, elle soupire parce qu'il y a peu, fin avril, il a été stupide vis à vis d'elle, quand elle s'est pointée par surprise au boulot. Elle commence à avoir salement l'habitude de ses conneries, d'être vexée, d'être blessée. A croire qu'il ne se rend pas compte du mal qu'il fait, ou qu'il s'en fou, elle ne sait pas.

Et elle l'observe quelques secondes, alors qu'elle sait qu'elle va lui pardonner, comme d'habitude. Il se débrouille toujours pour se faire pardonner. Il viendra la surprendre à l'université au lieu d'aller à sa réunion ou il viendra avant. Sinon, il lui fera livrer des fleurs, et elle passera outre ses conneries en se souvenant qu'elle l'aime, qu'il l'aime, que c'est le plus important. Elle accrochera peut-être ce regard qu'elle adore le voir poser sur elle et l'amnésie la gagnera, épongeant pour l'heure les conneries de Benett. Dans l'immédiat, elle se demande seulement si elle peut rester, elle ne sait pas s'ils ont finit de parler, si elle leur a laissé suffisamment de temps, s'il a envie qu'elle reste, ou pas.

«- Du coup, si vous avez encore besoin que je m'éclipse pour papoter de vos histoires de familles, vous pouvez me le dire sans détour. Je suis grande, je peux comprendre que l'on veuille parler à son frère, à sa sœur... que l'on ai besoin de se retrouver... C'est juste normal.» reprend-elle en retrouvant un sourire léger.

Elle ne sait pas, évidemment, qu'une autre, dans la vie de Benett, est loin de penser comme cela, avec sa jalousie vis-à-vis de Lizzie.


Soulmate


"Lisa apparaissait telle un rayon de soleil dans la vie de Benett. Elle lui redonnait le sourire qu’il perdait de jour en jour en compagnie de sa femme, elle le faisait sortir des sentiers battus, lui redonnait espoir à une vie meilleure, une vie pourtant oubliée, perdue dans les rouages du temps."

Benett Rosenthal
c. FRIMELDA


Dernière édition par Lisa Hampton le Mar 17 Juil - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Benett Rosenthal
Admin sexy - On compte les années qui restent
avatar

Messages : 831
Métier : Avocat pour le gouvernement, tout comme son père et un bon nombre de membres de sa famille avant lui.
A Hamburg depuis : Un an et demi. Sa femme soucieuse de l'éducation de leurs enfants a souhaité venir à Hambourg.
Points : 525
Date d'inscription : 07/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Ven 13 Juil - 21:23


    Il était dans la merde et il s’en rendit compte lorsque la jeune étudiante lui fit part qu’elle avait commencé à regarder pour trouver un appartement. Si Benett lui avait fait part de son désir de vouloir prendre un appartement à Hambourg, c’était surtout pour se rattraper et ne pas éveiller les doutes chez la jeune femme. Un appartement, il n’en avait pas besoin puisqu’il avait déjà sa maison avec sa famille, mais ça elle ne pouvait pas le savoir et voir l’enthousiasme de Lisa lui fit peur, à un point ou il voulut jouer avec sa naïveté en lui demandant d’aller récupérer son porte feuille, alors qu’il l’avait bien dans la poche pour se retrouver seul avec sa sœur durant un petit instant afin de lui faire part de son appel au secours. Il observait Lisa s’éloigner et ne perdit aucun instant pour se tourner vers Elisabeth. « Je suis dans la merde, tu ne sais pas à quel point ! » Il soufflait un coup. « Il faut que tu me sortes de là, il faut que tu l’occupes, mais je ne peux pas me permettre de rester aussi proche d’elle comme ça, pas ici. » Qu’il était con, con de continuer ce jeu qui était perdu d’avance. « Je lui ai mis en tête l’idée de prendre un appartement, enfin, je lui ai dit que j’allais prendre un appartement et elle s’imagine qu’elle va vivre avec moi … » Il n’eut le temps de poursuivre qu’il apercevait Lisa revenir, lui adressant un sourire comme si de rien était, alors qu’elle avait compris son petit jeu. « Je suis désolé, je ne voulais pas te mettre à l’écart. » Disait-il. « Je devais lui faire part d’un élément concernant le boulot, mais ne t’en fais pas, nous avons terminé, l’heure est venue d’oublier toutes ces heures passées au bureau et de profiter de la soirée ! » Il tournait son regard vers Elisabeth avant de faire signe au barman pour avoir un nouveau verre.  


Présence réduite jusqu'au 7 octobre love
What i gotta do ?

≈ You keep me connected to you like I was your shadow

Revenir en haut Aller en bas

Gabi Rosenthal
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 251
Métier : Lycéenne
A Hamburg depuis : 1 an
Points : 777
Date d'inscription : 09/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t953-gabi-rosenthal-telleme
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Ven 13 Juil - 22:10


    "Je ne rentrerai pas tard" avait-il dit...
    Ha ! Je laissai échapper un petit rire sarcastique... Bah voyons, on y croyait... Maman du moins semblait toujours gober cette promesse ridicule. Je ne répondis pas lorsque papa nous salua. J'étais furax contre lui ! Privée de sortie juste pour quelques traces de rouge à lèvre sur une statue quoi ! C'était dégueulasse ! Tous mes amis allaient y être ! J'avais l'air de quoi moi ?! Je devais être vue là bas ! Je devais y aller ! Et J'ALLAIS y aller...
    Mon téléphone vibra 3 minutes à peine après que mon père soit sorti. Je posai la télécommande de la télé pour mon emparer et mon frère s'empressa de se jeter dessus et de changer mon programme. Je levai les yeux au ciel en me disant qu'il avait de la chance que j'ai plus important à faire ce soir ! Je dis à maman que je montais me coucher, ce qui ne l'étonna pas plus que ça. Elle devait se dire que j'étais vexée de ne pas avoir le droit de sortir.
    Ma porte fermée je virai ma robe de chambre que je jetai sur mon lit et rajustai la robe que j'avais piqué dans le dressing de la chambre des parents quelques heures plus tôt. Je me maquillai en deux deux, smocky eyes et rouge à lèvre rouge, ébouriffai mes cheveux et fin prête, sortis par la fenêtre.
    Häns' que je m'empressai de rejoindre, m'attendait en bas. Il me complimenta sur mon décolleté...osé, puis nous nous mimes en route pour le port !
    Maquillée et habillée ainsi, je faisais bien plus que mon âge ! Les regards des hommes me suivaient lorsque je passais près d'eux et j'adorais ça ! Si ils savaient, haha ! Je surveillais tout de mêmes les alentours histoire de me planquer si jamais papa venait à apparaitre. Je ne comptais pas rester longtemps mais je voulais tout de même profiter un peu de la soirée et si il me voyait avec un mec, il allait probablement flipper !  
    Une fois sur le bateau principal, Häns' et moi retrouvâmes des amis. Il me laissa quelques minutes le temps d'aller nous chercher de quoi boire, puis revint avec deux vers d'alcool. Je pris place sur ses genoux et trinquai avec lui, sa main baladeuse posée sur ma cuisse à l'orée de ma robe. Avec tout ça, j'en oubliai la menace paternelle. J'étais bien plus occupée à flirter avec mon copain et rire avec mes amis qu'à regarder ce qui se passait autour de moi.


La tite robe piquée à moman :P
Spoiler:
 



Love Me Daddy...
And all those things I didn't say.
Wrecking balls inside my brain.
I will scream them loud tonight.
Can you hear my voice this time?



Dernière édition par Gabi Rosenthal le Mar 17 Juil - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Elisabeth Rosenthal
Admin sexy - Heureuse pour mon âge
avatar

Messages : 424
Métier : Juge du siège au tribunal régional supérieur d'Hambourg, elle voit passer quotidiennement dans sa salle d'audience le meilleur, parfois et le pire, souvent.
A Hamburg depuis : Cela fait déjà neuf mois que Lizzie a débarqué sur le quai de la gare d'Hambourg, trois valises à la main et son khôl dégoulinant sur ses paupières cernées.
Points : 1101
Date d'inscription : 24/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t694-lizzie-es-muss-sein
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Ven 13 Juil - 22:53

Elisabeth regarda Lisa qui s’éloignait sans un mot vers l’autre bar, laissant derrière elle un sillon polaire. Elle se tourna vers son frère tout en haussant les sourcils, s’apprêtant à lui glisser qu’elle devrait demander à chaton de lui donner quelques cours d’attitude passive-agressive, à moins qu’elle ne soit trop occupée à lui enseigner les rudiments de la subtilité. Ce dernier la devança toutefois, lui faisant part de son intense désarroi face à la situation dans laquelle il s’était lui-même plongé et qui semblait ce soir-là atteindre son paroxysme. La détresse exprimée par Benett lui serrait le coeur. A cause des événements du mois de mai, ils n’avaient guère eu l’occasion d’en reparler depuis ce déjeuner qui avait dévoilé aux yeux de la brune l’ampleur du désastre. Elle n’avait toutefois eu de cesse de penser à la situation de son frère, à la manière dont elle devait le torturer. Elle songeait également au bonheur aveugle dans lequel semblait flotter Lisa et à la routine bien huilée de la famille Rosenthal qui avaient en commun le risque de voler en éclats d’un moment à l’autre, au moindre mot de travers, à la moindre seconde d’inattention. « Je sais. » Elle fixa un instant son frère dans les yeux. L’affaire ne se règlerait pas ce soir, il s’agissait de survivre un moment afin de ne pas attiser les suspicions de Lisa tout en  maintenant une certaine discrétion et en évitant les rencontres sociales susceptibles d’impliquer ce satané rituel des présentations réciproques.  « Il faut que tu tiennes un peu. Respire un bon coup. Si tu ne tiens plus, fais-moi un signe et je… j’improviserai. » Lizzie jeta un coup d’oeil discret vers Lisa qui semblait se mettre en mouvement. C’est alors que Benett reprit la parole, lui apprenant qu’il s’était engagé à emménager avec l’étudiante. Abasourdie, elle resta coite de surprise et d’effroi si bien qu’elle n’eut pas l’opportunité de demander à son frère s’il avait complètement perdu la raison ou s’il avait laissé la moitié de son cerveau à Berlin. Etait-ce bien nécessaire, cependant ?

Lisa les rejoint enfin et déversa ce qu’elle avait sur le coeur. Sa sincérité mettait Lizzie quelque peu mal à l’aise, cette dernière trouvait néanmoins à cette franchise spontanée dont elle n’était absolument pas coutumière quelques aspects positifs, elle ne savait que trop bien qu’il était fort dangereux de tout garder pour soi. Elle semblait ne rien suspecter des véritables raisons qui avaient motivées l’initiative de Benett. Ce petit incident avait néanmoins instauré un climat de suspicion qui ajoutait une difficulté supplémentaire au challenge de la soirée et l’excuse évasive de Benett ne satisfaisait pas l’esprit manipulateur de la jeune femme. Lizzie prit une profonde inspiration tout en se mordant la lèvre inférieur pendant quelques secondes.  « C’est bon, elle sait. » En rappelant à Lisa les confidences qu'elle avait pu lui faire lors du déjeuner, la magistrate espérait réveiller en elle un sentiment d'appartenance. Elle esquissa un rictus nerveux calculé pour dissimuler cet air grave qui n’avait ces derniers temps aucun mal à se dessiner sur son visage lors des rares occasions où elle lui laissait le loisir de le faire.  « Benett m’aide pour mon divorce. Je lui ai demandé de récupérer des informations sur la stratégie de mon ex. Il sait à quel point ça me met mal à l’aise d’en parler en public. Ce n’est pas très… éthique comme attitude mais…» Lizzie utilisa les émotions  sincères qu’elle n’avait de cesse de refouler ces derniers mois. Elle les laissa monter en elle quelques instants, suffisamment pour qu’ils puissent se deviner sur son visage avant de se reprendre et de laisser échapper un léger rire.  « Et qu’est-ce que j’en ai à foutre. Il n’a pas été très éthique non plus. Ben a raison, profitons ! » Il s’agissait de remplacer chez Lisa l’agacement et le soupçon par une forme de compassion. Utiliser son histoire personnelle à des fins malhonnêtes dans le but de sortir son frère du pétrin ne lui posait absolument aucun problème, tant qu’elle parvenait à faire abstraction de l’affection qu’elle éprouvait pour l’étudiante. La future divorcée leva son verre et le vida d’une traite.


NO ALARMS AND NO SURPRISES
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ A heart that's full up like a landfill, A job that slowly kills you, Bruises that won't heal. You look so tired and unhappy, Bring down the government, They don't, they don't speak for us. I’ll take a quiet life, A handshake of carbon monoxide, And no alarms and no surprises. ➸ ➸ ➸ ➸ ➸  
Revenir en haut Aller en bas

Lisa Hampton
Admin Sexy ♔ Chaton
avatar

Messages : 4388
Métier : Avocate en formation & Patineuse (championne d'Allemagne 2018)
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 2973
Date d'inscription : 23/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t171-lisa-stand-down-drop-t
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Ven 13 Juil - 23:47


En apercevant Benett ce soir là, en le rejoignant, Lisa n'avait pas pensé qu'elle pouvait le gêner, l'encombrer, lui nuire. Elle n'avait pas supposé qu'il ne voulait pas la voir parce que c'était trop risqué pour lui. Quand il avait prononcé son nom en devant deviner qui lui cachait les yeux, elle avait cru que cela lui faisait plaisir de la voir et ça avait l'air d'être vraiment le cas. Il avait l'air vraiment sincère, aussi, en disant qu'elle était jolie et Lisa avait imaginé qu'ils pourraient passer une bonne soirée. Que puisqu'il était à Hambourg pour la fête, il devait dormir en ville, impliquant alors qu'ils pouvaient peut-être même finir cette nuit ensemble et s'éveiller demain matin dans les bras l'un de l'autre comme elle aimait tant le faire et comme tout deux prétendaient en manquer, comme ce genre de choses étaient réservées à leurs voyages ou aux rares séjours de Benett à Hambourg. Non, en le rejoignant, Lisa n'avait pas imaginé une seconde qu'elle pouvait mettre son bonheur en danger. Au contraire, elle l'avait aperçu de loin et avait pensé que le rejoindre lui ferait plaisir. Ne disait-il pas d'elle qu'elle était comme un rayon de soleil qui surgissait dans sa vie ? Il l'avait dit ce jour-là à l'aéroport en tout cas. Et Lisa espérait l'être, vraiment, souhaitant le meilleur pour cet homme. Elle n'avait pas besoin de tout les cadeaux qu'il lui faisait et des cinq étoiles qu'il payait, non. Le voir heureux, se réveiller à ses côtés, s'endormir avec lui... cela lui suffisait. Leur alchimie était à ses yeux plus importantes que les bijoux qu'il pourrait lui offrir. Cette alchimie qui le poussait par exemple à la courser pour la chatouiller en oubliant ses problèmes et ses quarante ans. Lisa était spontanée, vive, fraîche, contrastant avec le sérieux de Benett, le ramenant à cette jeunesse que la vie ne lui avait pas accordée, l'entraînant dans ses affres, bien trop tôt.

En revenant vers Benett et Lizzie, Lisa soupire un peu comme elle a bien comprit qu'il voulait seulement l'éloigner d'eux. On ne peut pas être une bonne avocate si on est pas un minimum perspicace et que l'on prend tout ce que l'on nous dit pour argent comptant. Il oubliait peut-être que Lisa avait étudié avec les meilleurs, avec lui notamment. Alors en revenant vers lui, Lisa ne manque pas de lui faire savoir qu'il aurait put dire, simplement, qu'il voulait voir sa sœur. Elle ne l'aurait pas mal prit. El l'homme s'excuse, disant qu'il ne voulait pas la laisser à l'écart mais devait parler du boulot. Lisa hausse les épaules, s'apprêtant à répéter la même chose mais Lizzie l'en empêche, volant au secours de son frère et Lisa hoche la tête. Les affaires des Rosenthal, elle commence à les connaître. Il lui avait fait confiance, quelques jours plus tôt, pour lui confier ce qu'il y avait  de plus sombres en lui. Et Lisa l'avait accepté. Elle ne l'avait pas jugé. Peut-être parce qu'elle avait comprit ce qu'il avait sur le cœur et n'avait pas tout à fait envisagé, pour l'heure, le degré de sérieux de ses menaces, mais elle pouvait comprendre son ressentiment. Elle adresse un sourire compatissant à Lizzie.

«- Ce n'est pas éthique mais comme tu le dis, il ne l'est pas non plus. Je ne vous reproche pas de parler ensemble, ce n'est pas la question, tu n'as pas à te justifier Lizzie. Je veux dire que je suis suffisamment grande pour comprendre qu'un frère et une sœur peuvent vouloir parler seul à seul, ce sont vos affaires, je n'ai pas à intervenir.» reprend Lisa, avant de poursuivre. «Je peux parfaitement comprendre et accepter que vous passiez du temps ensemble. Comme je le dis c'est normal que vous ayez des choses à vous dire et que cela ne me concerne pas. Je dis simplement que je ne suis pas une enfant capricieuse prête à faire un cinéma parce que Benett accorde de l'attention à... sa sœur. Ce serait stupide. Donc... On peut simplement me le dire, sans stratagème, je ne vais pas mal le prendre ou faire une scène.» elle hausse les épaules avant de sourire de nouveau. «Mais oui, oublions.»

Et alors que Benett prend un nouveau verre, Lisa en prend un nouveau aussi ayant pour habitude de ne pas reprendre un verre qu'elle a laissé sans surveillance. Elle s'empresse de sortir un billet pour régler, avant lui, leurs deux consommations comme elle aime à le faire parfois, lui rappelant comme elle n'a pas besoin qu'il paye sans arrêt pour elle.

«- Aller promener en bordure de port ça tente quelqu'un ? Il n'y a presque personne, donc moins de risque de croiser quelqu'un qui rappelle le travail, par là-bas.» propose-t-elle avant de se hisser sur la pointe des pieds pour glisser quelques mots à l'oreille de Benett, l'informant ainsi du départ de Ruth en week-end. «Comme je suppose que tu ne rentre pas à Berlin ce soir on pourrait peut-être... en profiter ?» suggère-t-elle. «Je peux même mettre l'ensemble rouge, je sais que tu l'aime bien.» poursuit-elle dans un murmure, avant de retrouver une distance raisonnable entre eux. Elle espérait ne pas avoir choqué Elisabeth par la proximité qu'elle avait eut avec l'aîné de celle-ci. Lisa était bien élevée, mais n'avait pas grandit dans le même monde guindé que les Rosenthal et s'en trouvait plus spontanée, plus franche, plus vraie, de fait.


Soulmate


"Lisa apparaissait telle un rayon de soleil dans la vie de Benett. Elle lui redonnait le sourire qu’il perdait de jour en jour en compagnie de sa femme, elle le faisait sortir des sentiers battus, lui redonnait espoir à une vie meilleure, une vie pourtant oubliée, perdue dans les rouages du temps."

Benett Rosenthal
c. FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas

Astrid Morel
Admin sexy - L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 100
Métier : Auteur
A Hamburg depuis : Juin 2017
Points : 244
Date d'inscription : 22/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Lun 16 Juil - 15:44

La fête commençait à battre son plein, vraiment, et Astrid espérait bien en profiter pour sa part. C'était l'occasion de passer une soirée sans penser à Lysander alors que ce dernier ne donnait pas l'impression d'être sur les lieux, mais à vrai dire l'auteur ne lui avait pas posé la question, aussi elle espérait ne pas le voir arriver au bras de son petit ami, qui était même devenu son fiancé à en croire les publications sur instagram, tout sourire. Astrid n'avait pas envie de le voir, pas envie de perdre sa bonne humeur, alors qu'elle se trémousse au rythme des musiques endiablées, sur le bateau principal.

Le problème des fêtes et de l'ambiance c'est qu'il y a souvent du monde et qui dit foule importante dit aussi qu'il y a des bousculades et des petits accrochages, des petits accidents. Et c'est exactement ce qui se passe, ce soir, pour la jolie blonde, alors que quelques jeunes chahutent à deux pas d'elle, finissant par la bousculer. Elle lâche son verre qui se répand sur le sol et qui éclabousse alors ses pieds mais surtout, dans un même temps, elle bouscule involontairement un jeune couple, juste derrière elle. Une bande d'amis qui étaient là, à profiter de leur soirée. Des gens qu'elle ne connaît pas, ni d'Eve ni d'Adam. Astrid est désolée. Parce qu'en bousculant cette jeune fille en robe noire, au décolleté vertigineux, elle a bousculé toute la bande par effet domino et quelques verres supplémentaires ont trouvé le chemin vers le sol, ou ont éclaboussé les tenues. Dont la sienne. Astrid soupire, en jetant un regard agacé par-dessus on épaule vers ceux qui l'ont bousculés et qui s'éloignent, sans s'être excusés. Puis elle se tourne vers les autres.

"- Je suis navrée... permettez que je remplace vos verres ?" propose la jeune femme, songeant que c'est de rigueur.  "Et les frais de pressing au besoin." Et elle regarde, un peu mieux, Gabi, avant de froncer les sourcils. "T'es pas la fille des voisins, toi ?"
@Gabi Rosenthal


Revenir en haut Aller en bas

Gabi Rosenthal
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 251
Métier : Lycéenne
A Hamburg depuis : 1 an
Points : 777
Date d'inscription : 09/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t953-gabi-rosenthal-telleme
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Jeu 19 Juil - 0:20


Dans la voiture, Ida n'avait pas répondu à mon message afin de savoir si oui ou non elle avait réussi à convaincre sa mère de la laisser sortir et nous rejoindre à la soirée. Pourvu que tout aille bien pour elle... J'essayai une dernière fois de la joindre, puis haussai les épaules. Tant pis... Au pire, elle rappellerait ! Je décidai gardai mon téléphone à porté de main au cas où, ma pochette posée sur mes genoux.
La fête battait son plein et je ne voyais pas le temps passer, ne pouvant m'empêcher de me dandiner sur les genoux de mon copain tant la musique était entrainante. Il en profitait allègrement et je ne cessais de surprendre son regard glisser vers mon décolleté... Il susurra d'ailleurs quelque chose à mon oreille, appuyant ses dires fort...inspirés d'une pression de sa main sur ma cuisse, me faisant rougir...
Je coupai court à son idée en me penchant afin de récupérer mon verre. Il soupira, mais ne dit rien et c'était tant mieux car je n'avais pas envie de me disputer avec lui devant tout le monde et surtout pas sur..."ça". Visiblement dans son monde parfait, nous devions finir la soirée sur la banquette de sa voiture.
Fallait VRAIMENT que je parle avec ma tante moi ! Il commençait à y avoir URGENCE !

- Aaaaah ! Putain ! bondis-je sur mes pieds en sentant un liquide froid m'éclabousser.

Je me retournai à la recherche du fautif, prête à en découdre, mais me retrouvai nez à nez avec un visage qui sur le coup, me parut familier.
La jeune femme semblait toute aussi irritée que moi, mais envers un autre groupe qui s'éloignait en gloussant. J'en déduisis que c'étaient eux les cons responsables de l'incident...

- Tssss ! essuyai-je ma robe. Crétins !

Heureusement qu'elle était noire ! Ca ne se voyait pas. En revanche, je sentais bon l'alcool maintenant...

- Non, non ce n'est rien ne t'en fais pas pour ça. Ca va vite sécher en plus.

Mes amis eux, - ou plutôt ceux de mon copain - râlaient... Certains parce qu'ils étaient mouillés, d'autres parce que leur verre était désormais au sol. Connaissant Hans', il n'allait pas tarder à courir après les malotrus et déclencher une bagarre pour l'affront commis...
Je pris donc vite les devants et sortis un billet de mon sac que je lui tendis afin qu'il aille payer une tournée à tout le monde, ce qu'il s'empressa de faire, me laissant seule avec celle qui apparemment, était ma voisine.

- Oh ? C'est possible. Je suis Gabi Rosenthal. Je vis de Finkernwerder. Et toi ?



Love Me Daddy...
And all those things I didn't say.
Wrecking balls inside my brain.
I will scream them loud tonight.
Can you hear my voice this time?

Revenir en haut Aller en bas

Astrid Morel
Admin sexy - L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 100
Métier : Auteur
A Hamburg depuis : Juin 2017
Points : 244
Date d'inscription : 22/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Jeu 19 Juil - 1:30

La jeune femme soupire, elle n'est peut-être pas la responsable de l'accident qui vient de se produire mais il n'en reste pas moins qu'elle se sent tout de même un peu coupable car elle a bousculé, par effet domino, ce groupe de personnes. Mais celle qui porte la robe noire et dont le visage lui est familier lui signale que ce n'est pas grave que cela va sécher. Soit. Et alors qu'Astrid propose de repayer les verres qu'elle a accidentellement fait chuter, l'autre fille ne répond pas et sort un billet qu'elle tend à celui qui donne l'impression d'être son petit ami. Ok.

«- D'accord. J'espère tout de même que l'alcool ne va pas abîmer le tissu.»

La demoiselle ignore que de toute façon cette robe n'a pas été portée depuis des années, dénichée au fond de l'armoire d'une maman. De toute façon cela ne la regarde pas et elle a mieux comme question à se poser alors qu'elle dévisage cette fille au décolleté vertigineux, qu'il lui semble reconnaître. Et alors qu'elle demande à cette dernière si elle ne serait pas la fille des voisins, cette lycéenne se présente comme étant Gabi Rosenthal. Astrid hoche la tête. C'est bien ça. Sa voisine.

«- Oui je suis de là-bas aussi. Enfin, j'y habite depuis quelques mois.» répond la demoiselle. «Je suis Astrid»

Même s'il convient de se présenter en société, la jolie blonde ne dit rien de son nom de famille, même si ces jeunes ne donnent pas forcément l'impression d'être férues de littérature, comme elle ne tient pas à devoir répondre à un tas de questions gênantes ou à devenir un quelconque centre d'attention au cours de la soirée. Ne pas dire «Morel» la met donc plus ou moins à l'abri d'une potentielle réaction de ces jeunes.

«- En tout cas je suis navré pour ce petit incident. Il y a beaucoup de monde et les gens ne font absolument pas attention, c'est vraiment agaçant. » s''excuse-t-elle.


Revenir en haut Aller en bas

Benett Rosenthal
Admin sexy - On compte les années qui restent
avatar

Messages : 831
Métier : Avocat pour le gouvernement, tout comme son père et un bon nombre de membres de sa famille avant lui.
A Hamburg depuis : Un an et demi. Sa femme soucieuse de l'éducation de leurs enfants a souhaité venir à Hambourg.
Points : 525
Date d'inscription : 07/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Ven 20 Juil - 14:13


    Alors que Benett tentait de faire savoir à sa sœur qu’il avait merdée et qu’il ne savait plus comment gérer sa relation avec Lisa, alors que tout reposait sur un mensonge, il fut ravi d’entendre que Lizzie était prêt à le couvrir en cas de besoin. Il avait conscience qu’il ne pouvait plus continuer ainsi, qu’il devait faire un choix radical et en assumer les conséquences, bien que c’était plus facile à dire qu’à faire. Coupé dans ses confidences par le retour de Lisa, il observa la jeune femme avec un sourire alors qu’elle avait compris le jeu de Benett voulant la faire éloigner afin de pouvoir discuter en toute discrétion avec sa sœur. Alors, qu’il manquait cruellement d’arguments, il souffla un bon coup lorsque sa petite sœur le sauva, affirmant à Lisa qu’il l’aidait pour son divorce et qu’ils avaient dû s’entretenir à ce sujet. Malheureusement, Lisa ne passa pas outre et insista un peu sur le sujet en leur faisant savoir que ça ne la dérangeait pas de s’éclipser s’ils devaient s’entretenir entre frère et sœur. Malgré tout, Benett fut soulagé en entendant les dires de l’étudiante, comparant la situation avec Isa qui n’aurait sûrement pas accepter de s’éclipser pour les laisser parler entre eux. Faisant un sourire aux deux femmes avant de plonger son nez dans son verre que Lisa lui avait payé, ne trouvant rien à dire de bien pertinent après le discours de Lisa. S’ils avaient été entre eux, il l’aurait sûrement embrassé pour se faire pardonner, mais ce n’était pas le cas et le peu de distance qu’il pouvait garder était son filet de sécurité pour ne pas tout bousiller.

    Alors qu’il faisait tout son possible pour paraître normal, la jeune femme brisa ses efforts en venant lui chuchoter quelques mots à l’oreille, alors qu’elle proposait d’aller de promener au bord du port. Qu’avait-il fait au bon dieu pour mériter ça ? Il lui fit un sourire avant de regarder Elisabeth le temps d’un seconde pour que ça passe inaperçu. « J’adorerai, mais je dois prendre un vol de nuit pour retourner à Berlin.» Répondait-il à contre cœur à Lisa. « Notre charmant gouvernement a besoin de moi. » Justifiait-il avant de regarder sa montre. « Si ça ne t’embête pas, je préfère rester ici et noyer mon stress dans l’alcool » Ne voulant pas s’aventurer aux yeux de tous avec Lisa, pas ici. « Mais allez y toutes les deux si vous voulez ! » Lançant un regard convaincant à Lizzie, avant d’observer au loin une nouvelle fois sa fille qui faisait monter de plus en plus une colère en lui qu’il n’allait pas pouvoir garder longtemps pour lui.


Présence réduite jusqu'au 7 octobre love
What i gotta do ?

≈ You keep me connected to you like I was your shadow

Revenir en haut Aller en bas

Elisabeth Rosenthal
Admin sexy - Heureuse pour mon âge
avatar

Messages : 424
Métier : Juge du siège au tribunal régional supérieur d'Hambourg, elle voit passer quotidiennement dans sa salle d'audience le meilleur, parfois et le pire, souvent.
A Hamburg depuis : Cela fait déjà neuf mois que Lizzie a débarqué sur le quai de la gare d'Hambourg, trois valises à la main et son khôl dégoulinant sur ses paupières cernées.
Points : 1101
Date d'inscription : 24/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t694-lizzie-es-muss-sein
MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   Mer 25 Juil - 0:48

Quelques instants d’ivresse, de détente et d’oubli. Telle était la promesse éphémère qu’avait porté cette soirée, l’espace de quelques gorgées de gin tonic. Elle fut néanmoins rapidement dissipée par l’inconfortable atmosphère qui s’installa dès Lisa revint du bar, exprimant à haute voix son incrédulité face à l’histoire du portefeuille maladroitement improvisée par Benett. L’envergure que prenait cette affaire mettait Lizzie particulièrement mal à l’aise, elle avait la sensation d’assister à un règlement de comptes qui ne la concernait pas. Allait-elle devoir prendre l’habitude de se retrouver dans de telles positions maintenant qu’elle faisait partie intégrante du secret de son frère ? La cadette Rosenthal n’allait toutefois pas se laisser déstabiliser pour si peu. Les mystères, les manigances, les mensonges pouvaient certes la lasser mais ils avaient un goût bien trop familier pour la perturber. Son trouble transparaissait à peine sur son visage et pouvait aisément passer pour une réaction tout à fait mondaine et stéréotypée à une situation tendue. Elle ne put néanmoins réprimer un haussement de sourcil faussement offusqué lorsqu’elle vit Lisa glisser quelques mots à l’oreille de son frère qui sembla se liquéfier l’espace d’un instant. A peine avait-elle eu le temps d’envisager la proposition de l’étudiante qui souhaitait sortir se promener dehors que Benett lui fit comprendre, comme convenu, que la situation lui était insoutenable. Le pauvre homme n’avait guère tenu longtemps.

Les effets de l’alcool embrumaient certes son cerveau mais Elisabeth Rosenthal était encore en mesure d’élaborer quelques stratagèmes de son cru. Elle jeta plusieurs coups d'oeil au loin puis prit un air impatient, presque fébrile, faisant mine d'hésiter. Son regard se posa un instant sur son frère avant d'accrocher à nouveau un point précis au loin. Liz écarquilla soudain ses yeux imbibés de gin comme si elle venait de voir une licorne tout en se tournant vers la maîtresse de son aîné.  « Lisaaaaaaa ! Il faut que je te parle. » Elle posa son verre vide sur le comptoir, attrapa l’étudiante par le poignet puis la traîna sur quelques dizaines de mètres vers la sortie du bateau, non sans enthousiasme. Tout en traversant la salle, le regard de Lizzie croisa une silhouette familière, celle de sa très chère nièce qui arborait un décolleté scandaleusement vertigineux. Elle manqua de lâcher un juron et d’aller confronter l’adolescente mais elle se força à passer outre, elle ne pouvait se permettre de gérer plus d’un problème à la fois. Lizzie s’arrêta au milieu de la foule, une fois son frère hors de sa vue. Tout en s’adressant à Lisa, elle désigna discrètement du doigt un bel homme d’une trentaine d’années qu’elle venait tout juste de remarquer et qui sirotait une bière accoudé au bar avec l’un de ses amis. « Il est mignon lui non ? Je le dévore des yeux depuis tout à l’heure… Je crois qu'il m'a remarquée. Tu penses que je peux lui plaire ? Je sais pas si je suis son genre. » La brune arrangea ses cheveux en soupirant. « J’avais pas prévu de croiser Benett ce soir… » Elisabeth ne pouvait nier que jouer la bourgeoise délurée en quête de sensations l’amusait quelque peu. Un point de gagné pour l’ivresse, la détente et l’oubli.


NO ALARMS AND NO SURPRISES
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ A heart that's full up like a landfill, A job that slowly kills you, Bruises that won't heal. You look so tired and unhappy, Bring down the government, They don't, they don't speak for us. I’ll take a quiet life, A handshake of carbon monoxide, And no alarms and no surprises. ➸ ➸ ➸ ➸ ➸  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Event #4 : La fête du port   

Revenir en haut Aller en bas
 
Event #4 : La fête du port
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MINI EVENT ❥ Le Sire Cornu de Port Réal [inscriptions]
» Event 1, sujet 2: Le siège de Port-Réal (libre)
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Espace détente :: Les vieux papiers :: Anciens rp-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy