Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Espace détente :: Les vieux papiers :: Anciens rp :: Rp abandonnésPartagez
Besoin d'un câlin ? (PV GÜTHER EISENMANN)

Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Besoin d'un câlin ? (PV GÜTHER EISENMANN)   Dim 29 Avr - 19:29




Besoin d'un câlin ?
Ft. Adora & Güther
 
" C'était magique, ma belle Adora. Les gens en redemandent..."
Je suis indispensable, c'est vrai. Je suis la meilleure ! L'attraction principale du Cabaret. Ma réputation est déjà faite ramenant de nombreux curieux qui désirent me connaître davantage. Dès qu'ils franchissent la porte, ils sont pris au piège. Ils me voient, dans mon bel habit moulant entouré de plumes et de paillettes. Mes yeux les fixent, mes lèvres les attirent et mon corps les torture. Plus rien ne compte que moi sur cette scène. Ils s'installent, boivent et payent pour me regarder. Je les vois m'applaudir, je les entends siffler, mais aucun ne peut me toucher... C'est ce qui semble plus difficile pour eux. Je deviens un objet de désir, un fantasme inatteignable, leur femme convoitée. Ils doivent rester sur leur chaise ne pouvant que me cajoler du regard. Bien sûr, il y a des exceptions pour ceux qui sont prêts à payer le montant élevé, mais j'ai toujours le contrôle. Sinon, ils doivent retenir leur soif jusqu'à ma prochaine apparition, mais ils ne sont jamais rassasiés. Ils en veulent plus. Je leur offre des numéros variés qui les incitent à revenir. Et ils reviennent.... toujours.

Je suis conservatrice. J'optes pour les années cinquante: période où la femme prenant le temps qu'il fallait pour se sentir belle et désirable pour son homme. Rendre la fierté à celui qui l'accompagnait tout en ayant cette confiance dans le regard.  Rassurez-vous, j'ai les apparences de cette femme du temps, mais je ne me laisse aucunement diriger par un homme. Non, je tiens les reines, même celui de mon patron...
J'ai le contrôle. Il m'arrive de m'absenter pour d'autres événements, des projets personnels et il me reprochait une perte de gain ayant annoncé mon numéro dans la vitrine du Cabaret. Des clients importants seraient là et il perdrait crédibilité à cause de moi. Ce n'était plus un moyen de pression pour moi. Je le connaissais trop bien pour sentir une quelconque menace de sa part. Que ferait-il ? Me renvoyer ? Je suis la pièce maîtresse de son salaire. Il serait perdant s'il osait.

Les autres filles...?
Elles rêvent de prendre ma place. Moi qui l'est ai délogé, il y a quelques années, elles doivent prier chaque jour que le bon Dieu amène pour retrouver la gloire. Dommage pour elles, mais elles n'ont pas mon charme, ni mon expérience.

Enfin, si mon patron pose ce geste, je n'aurais qu'à me retourner vers son plus grand compétiteur. On m'accueillerait les bras ouverts...
On m'accueille toujours les bras ouverts. Qui oserait faire le contraire...?

Recouverte seulement d'un magnifique peignoir transparent en dentelle, je regagnais ma loge prenant le temps de fermer la porte. Une belle bouteille de champagne m'attendait. Oui, je suis choyée d'être aussi bien traitée, mais c'est les habitudes de la maison. C'est un lieu de divertissement très réputée pour son luxe, le glamour. Des gens de grands noms viennent terminer leur soirée ici buvant des boissons et fumant des cigares hors de prix.  Je reçois ce genre de privilège par le propriétaire ou des clients qui ont appréciés mon numéro ou qu'ils souhaitent que je me taise pour diverses raisons...

Je m'installais devant le miroir, assis sur ma chaise, confortablement, entourée de belles fleurs et de mes cosmétiques.  On allait me rapporter mes vêtements de scènes dans quelques instants, mais je me préoccupais pas de cela pour l'instant... 

Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Besoin d'un câlin ? (PV GÜTHER EISENMANN)   Lun 30 Avr - 3:06

Besoin d'un calin ?


Tu es sur ton lit, à la base militaire. Après un entraînement forcé, tu te reposes. Pourtant, dès que tu fermes les yeux, tu vois ces images affreuses de la Syrie qui te hantent depuis que tu es rentré en Allemagne. Tu fais des cauchemars qui te réveillent. Parfois, tu as les mains posées sur la gorge de ta femme qui suffoque. Heureusement, tu sors de ton sommeil avant d'avoir effectué l'acte ultime. Un acte violent, un acte que tu regretteras toute ta vie. Là, aujourd'hui. Ce soir, tu ne veux pas t'endormir près de ta femme car tu as peur. Tu restes des nuits à la base, dans ta chambre réservée qu'à toi. Généralement tu les partages avec une personne mais tu as ce privilège pour éviter de tuer inconsciemment quelqu'un. Ce soir, tu ne dormiras pas. Tu cogites. Que faire ? Aller boire un verre, se détendre devant un film. Mais pourquoi pas aller au Cabaret dont tu commences à être habitué. Le Cabaret te détend. Voir des femmes se déhancher sur une musique festives, cela te plaît. Tu te lèves et tu t'habilles. Une chemise blanche en haut, un jean noir en bas. Tu remarques que ton pantalon est troué au niveau du genou. Tu t'en fiches, tu ne le changes pas. Tu sors. Tu prends ton casque de moto et tu pars en direction du Cabaret. Une fois garé devant la boîte, tu pénètres et tu t'assoies à ta place habituelle. Il y a cette femme. Qui attire l'attention de tous. Fascinante, envoûtante. Tu commences à la connaître puisque tu vas souvent dans sa loge après son numéro pour discuter. Elle est attentive en plus d'être belle. C'est rare. Tu as besoin de parler alors à la fin de son spectacle, tu te lèves et tu marches pour aller dans sa loge. Une fois à l'intérieur des coulisses. Tu toques à la porte et tu attends une invitation à rentrer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Besoin d'un câlin ? (PV GÜTHER EISENMANN)   Mer 2 Mai - 5:23




Besoin d'un câlin ?
Ft. Adora & Güther
 
Des fleurs, des petits mots doux sur certains des bouquets. Je ne m'en préoccupais pas, car je savais la plupart des destinataires. Oui, j'adore le glamour et le luxe, mais je ne suis pas ces cruches à la recherche d'un vieux mari riche. Non, contrairement à ces pimbêches, j'ai une personnalité, un honneur. Un honneur de femme. Une femme forte qui ne se laisse pas acheter par des biens matériels.

Je peux m'acheter tout ce que je désirs, mais je ne peux pas acheter le bien d'être auprès d'un homme. Un vrai. Pas question de jouer l'hypocrite devant des hommes à des milliards de dollars. Le nombre de fois que je me suis opposer à faire des soirées privés avec ce genre d'hommes. Car on le sent. Ohhh si, on sent les véritables intentions de ce genre de personnes. Ils en veulent plus, croyant que l'argent peut tout régler. Je ne suis pas une pute qu'on peut acheter son silence. Non, je mords plutôt que me soumettre. Et puis, je sais bien des choses qui peuvent en faire taire plus d'un.

Non, je préfère l'homme à l'argent. Oui, je suis de cette génération où les princesses trouvent leur prince charmant et vivent heureux jusqu'à la fin des temps. C'est très jolie dans les livres pour enfants, mais aucunement existant dans la vie réelle. Mon prince....cela n'existe pas.

Il faut l'avoir vécue pour le comprendre. Comme je vous dis, je suis une femme forte. Je sais me protéger, cacher les imperfections sur mon visage. Ne pas flancher sous la pression. Recouvrir le tout d'un peu de poudre...

On cogne à la porte...Aussitôt, le sourire me revient, ajustant ma coiffure devant mon miroir, toujours sous mon costume de scène, enfin de ce qu'il en reste...

On apportait justement les morceaux manquants...

" Entre, mon Trésor...Tu peux déposer les morceaux sur la chaise, je m'en occuperais, après. Merci, beaucoup. Tu es un amour." dis-je sans quitté mon regard du miroir retouchant encore mon visage. Je prends toujours le temps de remercier les gens autour de moi. Ils travaillant tout aussi fort que moi....
 

Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Besoin d'un câlin ? (PV GÜTHER EISENMANN)   Jeu 10 Mai - 21:53

Besoin d'un calin ?


Une énième dispute avec ta femme, une énième journée de folie au travail. Tu comptes les malheurs de ce jour qui en a été comblés puis tu soupires. Seul le temps semble ne pas émettre de déprime puisque la nuit est claire dont la morsure du vent est agréable. Aller au cabaret, te détendre avec un verre de whisky. C'est ce que tu fais. Devant le comptoir, tu descends ton verre, tout en jetant certains regards à la scène, t'intéressant surtout à une femme particulière. Tu attends la fin de son numéro pour la rejoindre dans sa cabine personnelle. Le personnel te laisse passer car ils te connaissent vu que tu viens régulièrement parler avec Adora. Tu suis un qui te conduit habituellement jusqu'à la cabine de Adora. Le personnel ne t'annonce pas, il te laisse ce plaisir. Tu toques avec ton poing gauche. Elle t'invite à rentrer et à ses paroles, tu juges directement qu'elle te prend pour quelqu'un d'autre. Tu pouffes d'un léger rire. « Je suis en un seul morceau, mais on peut s'arranger si tu veux. » Tu lances un sarcasme, une phrase ironique qui pointe ton humour particulier. Tu t'avances vers elle et remarques qu'elle est vêtue seulement de son peignoir. Tu rougis légèrement, mal à l'aise. « Tu veux que je repasse ? » Demandes-tu par politesse en montrant la porte du doigt et en te retournant. Tu aurais dû t'annoncer avant d'ouvrir la porte. Maintenant, tu te trouves embarrasser et tu espères qu'elle ne l'est pas à son tour. Cela accentuera ton embarras. Tu t'es retourné en t'avançant vers la porte et tu patientes, attendant ses directives, si tu dois reprendre la sortir et revenir ou rester.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Besoin d'un câlin ? (PV GÜTHER EISENMANN)   Lun 4 Juin - 6:23




Besoin d'un câlin ?
Ft. Adora & Güther
 
Je voulais simplement réajuster ma coiffure. Rien de très extraordinaire. Ah, pour certaines demoiselles, c'est tout une tâche, mais pour moi, ce n'était qu'une question de minute. Une telle performance peut me décoiffer légèrement. Cela peut être sexy, parfois, mais j'avais une réputation à garder entre ces murs: la femme sublime et sans imperfection. Oui, j'adore cette comparaison, mais parfois cela joue contre moi. Beaucoup de pression et de responsabilité.

Mon patron compte énormément sur moi. Je suis la tête d'affiche. Je me dois d'être en forme et totalement à mon meilleur. Je le suis toujours, de toute façon, mais il peut m'arriver des moments où je n'ai pas envie de sourire auprès des hommes d'affaires. De rester assise entre deux hommes pervers qui me regardent se croyant tout permis avec des millions en poche. Oui, la célébrité à un prix, mais je ne veux pas être vue comme un morceau de viande qu'on sert en appât pour des hommes cravates.

C'est pourquoi je ne voulais pas passer par devant, ce soir. Non, l'idée est prendre mes affaire et de filer en douce...

« Je suis en un seul morceau, mais on peut s'arranger si tu veux. »

Cette voix. Un immense sourire se dessinait sur mon visage devant le miroir arrêtant le moindre de mes mouvements.

Je me retournais aussitôt sur ma chaise afin de ne pas me faire de faux espoir. Je voulais le voir pour en être sur.

" Gugu, Trésor !!!" dis-je d'une voix fort enjouée.

Je me lève de ma chaise me foutant complètement de ma tenue. Je me ruais vers mon être adoré.

« Tu veux que je repasse ? »

Je m'arrêtais un moment ne comprenant pas son attitude. Pourquoi se retournait-il alors que je m'approchais de lui, emballée de le voir. Il a fallu que je me regarde pour comprendre.

Le peignoir en dentelle presque transparent entrouvert...Bref, rien de très opaque pour me couvrir. Mon corps lui était totalement dévoilé.

Je me suis mis à rire. Un rire doux, mais combien amusé par la situation.

Je lui pris la main le forçant à se retourner vers moi sans changer quoi que ce soit. Toujours dans la même tenue légèreté et provocante...

Je voulais qui me regarde...:

" Tu ne vas quand même pas jouer les pudiques devant moi, Trésor ? Après tout, tu m'as vu des dizaines de fois comme cela...et tu ne semblais pas être si timide de me regarder." dis-je en poussant un petit rire.

J'étais fière de mon corps, certes et donc, je ne voulais pas le cacher, surtout devant un homme qui le regarde presque à chaque semaine.

J'ajustais le col de mon peignoir jouant sur le tissu qui me couvrait la poitrine...

" À moins que tu me trouves...répugnante...comme cela ?"

Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Besoin d'un câlin ? (PV GÜTHER EISENMANN)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin d'un câlin ? (PV GÜTHER EISENMANN)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Besoin en nourriture d'une monture.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Espace détente :: Les vieux papiers :: Anciens rp :: Rp abandonnés-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy