A Hambourg
Hambourg carte météo



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Altona :: HabitationsPartagez
Sorry seems to be the hardest word (Jason)
Aller à la page : Précédent  1, 2

Jason Bowden
Il faut compter les années qui nous restent
avatar

Messages : 132
Métier : actuellement jardinier; ex-plombier; ex-militaire anglais.
A Hamburg depuis : quelques mois.
Points : 405
Date d'inscription : 10/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word (Jason)   Mar 10 Avr - 20:59



Un long rire lui échappe malgré lui lorsqu'elle lui parle de Benett. Et de ses sentiments à son propos. Il n'est pas dupe. Loin de là. Il sait très bien que l'animosité qu'il ressent à l'égard de sa belle est réciproque. Dire que l'homme ne sait pas qu'il couche avec elle. D'un côté, il aimerait que le secret éclate. Rien que pour le bonheur de voir sa face à ce moment là. Seulement il sait que c'est mieux, pour tout le monde, qu'il continue à ignorer ce qu'il se passe entre Louise et lui. Autant pour le blond. Que pour la famille Rosenthal entière. Un soupir conclut finalement son éclat et il la regarde, presque dépité. « Et le père noël existe aussi? » Bien sûr, il aurait voulu la croire, il aurait voulu que ça soit vrai. Seulement ils savent tous les deux que ce qu'ils présentent tous n'est qu'une façade. Tout comme cet appartement n'est qu'une pâle représentation de ce qu'il est. Vide à l'intérieur, sauf quelques détails. Ce sac. Cette bibliothèque. Habillent l'habitat de leurs attraits. Louise. Bonnie. Danny. Enrichissent l'homme sans le savoir forcément. Cette comparaison le fait sourire une seconde et il hésite à le lui dire à voix haute. Seulement il sait qu'elle ne comprendrait pas. Alors il se contente de caresser ses cheveux doucement, tout en la serrant contre lui. « J'suis pas très déco. » Qu'il lui répond finalement, pour simplement meubler la conversation et lui offrir une réponse satisfaite. Ni trop larmoyante. Ni trop amère non plus.


« Je sais être très originale ma chère. Il aurait voulu jouer avec elle. Il aurait voulu la nommer à son tour par son nom de familel. Sauf que ça n'est qu'une cruelle réminiscence de ce qu'ils sont réellement. Des amants. Rien d'autre. Rien n'a changé. Ils ne seront pas ensembles. Ils ne seront que des amants. Et il refuse de gâcher ça en lui rappelant sa condition de dame Rosenthal. Laisse moi te montrer toute l'étendue de mes talents. » Les souvenirs de leurs étreintes passées résonnent encore en lui. Seulement il ne veut pas se contenter de cela. Il n'a qu'une nuit. Une seule probablement. Et il compte bien la marquer par ses prouesses autant que sa tendresse...


(...)


Une masse remue le long de son flanc. Trop petite pour être la femme qui s'est endormie près de lui. Et il sait qu'il s'agit de son chien qui se réveille. Réveillé pendant la nuit, par ses jappements renouvellés, il n'a pu se résoudre à le laisser dehors et il s'est levé lui ouvrir la porte. Bien sûr, la bestiole s'est appropriée sa place habituelle, tout contre lui, mais pour une fois, Jason ne l'a pas laissé faire ce qu'il veut. Plus par égoïsme que besoin de lui ordonner quelque chose. Il ne voulait pas le laisser le séparer de sa douce et l'a donc relegué dans son dos, quand lui s'est serré tout contre son amante. La nuit aidant, le cabot a retrouvé sa place et désormais réveillé, il s'est aventuré du côté de Louise, s'évertuant à la réveiller de petits coups de langue contre sa main. « Shake. Non! » Il n'ose pas être autoritaire. Pas peur de réveiller la douce probablement. Tout en sachant que c'est déjà trop tard...

_________________
Cause all I do is cry behind this smile
It's hard for me to say, I'm jealous of the way You're happy without me ▬ I wished you the best of All this world could give And I told you when you left me There's nothing to forgive But I always thought you'd come back
Revenir en haut Aller en bas

Louise Rosenthal
Heureux pour mon âge
avatar

Messages : 102
Métier : Sans emploi
A Hamburg depuis : Depuis un an
Points : 305
Date d'inscription : 07/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word (Jason)   Mar 17 Avr - 21:15



SORRY SEEMS TO BE THE HARDEST WORD
Jason BOWDEN & Louise ROSENTHAL #3



Si de nature Louise ne trouvait de repos que dans son lit, les bras de Jason étaient tout aussi confortable. Pour la première fois depuis un moment elle avait dormi comme un bébé ne remarquant même pas la présence du chien à ses côtés. L’appel de son mari un peu plus tard dans la soirée l’avait laissé perplexe, devoir lui mentir tandis qu’il s’occupait seul de leurs enfants l’avait mis mal à l’aise. À aucun moment elle n’avait pensé que les choses allaient de nouveau se précipiter avec le père de son fils. Malgré toute la volonté du monde, elle était comme aimantée par lui. La situation devenait aussi ingérable face à l’impatience du beau blond qui ne pouvait plus se tenir loin de sa famille. Quant à Louise, elle avait totalement perdu le contrôle de la situation à partir du moment où elle avait de nouveau franchi la limite avec Jason. Elle essayait d’oublier tout ses problèmes qui lui revenait en flashback à chaque fois qu’elle se permettait d’être heureuse. Ce bonheur, elle se l’interdisait parce qu’il créerait trop de chaos autour d’elle et que dans cette histoire elle n’était pas prête à faire souffrir ses enfants. Alors elle se contentait de ce petit moment volé se forçant à profiter au maximum de son amant. Elle ne se rappelait plus à quel moment elle avait fini par s’endormir, d’épuisement très probablement. Évidemment, elle n’avait pas pris la peine de se brosser les dents lorsqu’elle était tombé sur le dos après une énième partie de jambe en l’air. Ni l’un ni l’autre n’avait perdu de cette passion malgré l’âge et le temps. Au contraire, elle avait passé un très bon moment jusqu’à épuisement. Elle était incapable de dire si Jason avait ronflé cette nuit là.

Le réveil ne fut ni doux ni romantique lorsqu’elle ouvrit les yeux elle vit cette touffe de poil la fixé, lui léchant par la même occasion un cri d’horreur. Elle poussa la bête en se levant brusquement se demandant en l’espace de quelques secondes où elle était. Rapidement, elle reconnu le visage de Jason. « Oh mon Dieu, non, non non!! Il est quel heure ? » demanda t-elle, essayant de retrouver son téléphone égaré dans la pile de vêtement qui trainait sur la commode. « neuf heure et demi, pourquoi tu ne m’as pas réveillé ! » lui reprochant sa petite grasse matinée tandis que ses parents devaient probablement l’attendre pour le petit déjeuner. Un mauvais scénario lui traversa l’esprit lorsqu’elle vit l’appel en absence de son époux et de sa mère. Et si… ? Non, son mari n’était pas du genre à la fliquer et ses parents ne portaient pas vraiment Benett dans leur cœur pour l’appeler directement. Se rendant compte qu’elle était toujours dans sa tenue la plus simple, elle s’empara du t-shirt du beau blond qu’il portait la veille pour l’enfiler alors qu’elle tentait de rassurer ses parents sur le fait qu’elle aurait finalement un peu de retard. « Désolé ! » s’approchant de Jason, elle vint déposer un baiser sur ses lèvres se rendant compte qu’il était resté spectateur de son petit cinéma. Après tout, c’était la toute première fois qu’ils se révéillaient l’un à côté de l’autre…
 



_________________
heart of glass
WHEN SORROWS COME, THEY COME NOT SINGLE SPIES, BUT IN BATTALIONS.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sorry seems to be the hardest word (Jason)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Créations de Jason
» Jason Derulo || Wallpaper || Gus' Art'
» Jason Allison
» Prèsentation: Jason Bourne
» (n°16) Rêves et Réalité [PV Jason Blake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Altona :: Habitations-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, applepurple et mannie. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy