Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Le reste du monde :: FlashbackPartagez
And that's how it all started ... || Emmerich

Oliver Rosenthal
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 47
Métier : chômeur, branleur, feignant, maître de la rhétorique.
A Hamburg depuis : 6 mois
Points : 223
Date d'inscription : 18/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: And that's how it all started ... || Emmerich   Ven 28 Déc - 22:59

Une soirée cool et tranquille. Voilà comme Archie l’a décrite. Des jeux, des bières, des films et des pizzas entre potes dans un petit comité, sans prise de tête. Evidemment, je lui ai rigolé au nez car je sais exactement que ce qui commence au café se fini en irish coffee sans le café. Juste le whisky. Les jeux sont remplacés par des joints et les films par d’autres choses pas forcément très catholiques. Mais non, Archie est persuadé que tout le monde va rentrer, frais et reposé, à 23h et que ses parents ne sauront même pas que nous avons été là. Soit. Je décide de le laisser vivre dans son monde de bisounours et me procure quelques grammes d’herbe avant d’arriver chez lui à 21h. Entrant dans le salon, je suis un instant fort étonné de voir du monde gentiment assit autour de la table basse à jouer à un jeu de carte. J’avoue que j’en crois très peu mes yeux, mais au final, pourquoi pas ? Je me laisse tomber dans le canapé et accepte sans hésitation la bière qu’Archie m’apporte.

Ainsi, je laisse passer une bonne heure pendant laquelle d’autres gens arrivent, enchaînant les discussions, les éclats de rire et les bières. A 22h30, j’abandonne une partie de ‘président’ et sort quelques minutes pour fumer. Debout devant la porte, j’assiste à la venue du dernier groupe d’amis que je ne connais pas et capte sans problème le regard d’un petit jeune qui ne même pas encore vingt ans. Je soutiens son regard jusqu’à ce qu’il disparaisse de mon champs de vision puis secoue doucement la tête et fini ma cigarette.

En revenant dans le salon, je retrouve rapidement ma place et remarque que mon nouveau voisin c’est le petit brun de tout à l’heure. Je lui adresse un rapide sourire et ouvre la bouche pour amorcé une conversation, lorsqu’une voix tonitruante me coupe la parole. « OLIVER SALE ENFOIRE !» hurle Jack dans mon oreille avant qu’il ne me prenne dans ses bras, frappant au passage –sans le faire exprès- mon voisin au visage «Allez pousse toi un peu, fait de la place pour Tonton Jackie » qu’il me dit. J’ai tout juste le temps de me décaler vers le garçon à mes côté que mon ami se laisse tomber sur le canapé, m’écrasant la cuisse au passage «Hey dis moi, t’as ramené un petit peu quelque chose, hein, pas ? » demande-t-il sur un ton plein de sous entendu. «Evidemment Jackouille. Mais tu sais, c’est une soirée cool et tranquille ici » dis-je en imitant parfaitement Archie qui me fusille du regard.

J’ignore toutefois ce regard et sort le paquet d’herbe ainsi que des papiers et mon briquet «Tien, sens moi ça » dis-je à Jack en lui tendant l’herbe. Il renifle fortement puis laisse échapper un soupire de contentement. « Ouais vas-y, roule nous un truc » me presse-t-il, sautillant allègrement sur place. Je rigole doucement et hoche la tête, ne me le faisant pas dire deux fois « tu fumes toi ?» demandais-je au petit brun qui se retrouve maintenant coincé entre moi et Frank, le rugbyman qui doit faire le double du plus jeune, autant en hauteur qu’en largeur.
Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 1131
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 7606
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: And that's how it all started ... || Emmerich   Sam 29 Déc - 11:38


À l’instant où son ami lui parla d’une petite soirée sympa, posée, Emmerich fit la grimaça. Comme s’il avait envie de se pointer chez un inconnu pour boire des bières et jouer aux cartes alors qu’il pouvait très bien le faire ici ! Il pouvait comprendre qu’Adam n’avait aucune envie d’y aller seul en compagnie de son cousin et des potes de ce dernier qu’il ne connaissait pas vraiment. Certes, il aurait très bien pu refuser mais le blondinet savait que son pote ne pouvait rien contre sa famille. Il se laissait toujours embarquer dans des histoires à la con… Et ça finissait toujours par lui retomber dessus.

« - Même pas en rêve cette fois ! », Souffla-t-il en tirant sur la fin de son joint. Il comprenait mieux pourquoi Adam l’avait invité et lui avait proposé de fumer un peu. Il tentait de l’amadouer pour le convaincre plus facilement. Loupé, il en faudrait plus pour l’avoir.

« - Non mais quand je dis posée, c’est au début. Y a toujours un gars qui a de quoi rendre la soirée plus intéressante. Si on y va pas au tout début, ça devrait le faire ! … Enfin c’est ce que mon cousin a dit… »

Nouvelle grimace d’Emmerich. Son pote se basait sur les dires de son cousin. Il ne le connaissait pas vraiment donc il ne pouvait pas savoir si celui-ci tentait d’embobiner Adam pour le motiver ou non.

« - Allez, Emmy !
- Et si ton cousin se fout d’ta gueule ? Ils sont plus âgés que nous, les soirées alcool et drogues c’est peut-être plus leur kiff ! Sérieux, si on y va pour jouer au président, je te jure que je t’en fous une !
- Merciii ! », S’exclama Adam avant de sortir son téléphone pour prévenir son cousin qu’ils seraient prêts à l’heure. Emmerich poussa un long soupir, regrettant déjà d’avoir cédé, mais heureusement il lui restait encore un peu de temps pour fumer avant d’y aller. Il ne comptait pas être sobre surtout si en arrivant on lui proposait une partie de cartes. Il ne savait pas pourquoi mais il détestait ça. Il n’avait jamais réussi à s’amuser avec.

Lorsque l’heure arriva, Adam dut motiver une nouvelle le blondinet pour le pousser à sortir de l’appartement. Emmerich tenta même de lui proposer d’aller ailleurs en cherchant des soirées proposées dans leur groupe d’amis. Son pote l’ignora volontairement, récupérant quelques personnes au passage, qu’Emmerich ne connaissait pas vraiment, avant de se rendre sur les lieux de la fameuse soirée posée.

« - Allez, tu vas voir, on va s’éclater », Souffla Adam lorsque les autres furent sortis. Emmerich leva les yeux au plafond avant de sortir à son tour. Il savait qu’il ne devait pas juger avant d’avoir vu la soirée de ses propres yeux mais en ce moment il rêvait qu’une chose c’était de boire et fumer pour en oublier un peu sa situation. Il préférait planer loin de tout ce merdier et ce n’était pas une soirée pizza – bière – cartes qui allait l’aider, surtout quand il détestait ledit jeu.

Emmerich avait inconsciemment relevé la capuche sur sa tête, signe qu’il s’était renfermé, alors qu’il avançait vers l’entrée où quelqu’un fumait. Au moins il aurait toujours cette excuse pour fuir la soirée s’il la trouvait trop longue. En plus, il avait prévu un petit roulé dans sa poche au cas où la soirée serait vraiment trop pénible à son goût. Mais Adam ne le laissa pas dans sa petite bulle puisqu’il lui retira sa capuche, comprenant ce que le blond tentait de faire instinctivement. Si Emmerich n’avait pas conscience de ce réflexe tous ses potes le connaissaient parfaitement. Il ne prit même pas la peine de la remettre, observant seulement la personne qui fumait, presque envieux de sa situation actuelle. Ce sentiment disparu bien vite alors qu’il se retrouva à l’intérieur au milieu d’un groupe d’inconnus. Qu’est-ce que je fous là ? Pensa-t-il en se laissa entraîner à l’intérieur après avoir délaissé sa veste dans un coin.

« - T’es majeur au moins ? », lui demanda-t-on, comme à peu près toutes les soirées qu’il faisait. Il avait cette tête de bébé qui l’empêchait de faire son âge. Certes, il devait être le plus jeune du groupe sans le moindre souci –puisqu’Adam avait déjà un an de plus que lui- mais ce n’était pas une raison pour le traiter comme un gamin. Il avait la vingtaine passée. Il ne prit même pas la peine de répondre avant de se laisser tomber dans le canapé aux côtés d’un rugbyman. Le contraste devait être frappant ! Mêle s’il ne ferait pas le poids face à cette montagne de muscles, il ne fallait pas prendre le blond à la légère, il savait bien se défendre à force de devoir se battre contre des homophobes ou les bandes rivales. Il était juste soulagé que son dernier combat n’ait laissé aucune trace sur son visage. Il n’avait aucune envie de se justifier. Il était souvent à court de mensonges à force. Il ne pouvait pas être maladroit au point de se blesser lui-même à chaque fois. Ses potes commençaient à avoir des doutes…

Le fumeur revint à l’intérieur et Emmerich le suivit du regard. Il ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil à ses fesses lorsqu’il le vit se tourner pour s’asseoir à ses côtés. Pour sa défense, celles-ci étaient à sa hauteur pendant une fraction de secondes et puis, il ne faisait qu’admirer pendant un très court instant. Il ne comptait rien faire. Il avait l’habitude de ne jamais pouvoir draguer en soirée quand il avait ses potes. Adam n’était pas au courant de sa sexualité et ne le serait pas avant plusieurs mois. Mais les pensées d’Emmerich arrêtèrent de divaguer lorsqu’il sentit le jeune homme se serrer contre lui et surtout lorsqu’il reçut un coup en plein visage. La soirée commençait vraiment bien … Il restait plus qu’à lui proposer une partie de cartes pour l’achever !

« - Hey dis-moi, t’as ramené un petit peu quelque chose ? »

Malgré sa mauvaise humeur intérieure, Emmerich tendit l’oreille soudainement intrigué. Adam n’avait peut-être pas menti en disant qu’il y avait toujours quelqu’un pour ramener un truc. Et le destin l’avait placé juste à côté de lui ! Son regard sembla s’être réveillé et l’idée que la soirée n’allait peut-être pas être si nulle que ça commençait à faire son petit bout de chemin dans sa tête.

« - Tu fumes toi ? », demanda finalement le brun à son attention. Un sourire se dessina sur ses lèvres à cette question. Il aperçut même un petit signe de la part d’Adam pour lui dire « Je te l’avais bien dit ! » avant de prendre la peine de répondre.

« - Quelle question », Fit-il avec son petit sourire joueur. Un rien pouvait le remotiver. Dès qu’il ne se sentait pas à sa place, il pouvait rapidement se fermer pour éviter de répondre à des questions sur sa vie. Il détestait devoir expliquer ce qu’il était en train de foutre parce que lui-même n’en avait strictement pas la moindre idée ! C’était souvent le genre de questions qui revenaient dans des soirées avec des plus âgés. Il en avait marre d’être jugé pour tout et n’importe quoi. On le regardait de travers parce qu’il aimait les hommes. On le considérait comme un échec parce qu’il ne savait pas ce qu’il voulait faire. Alors si pendant quelques instants il pouvait oublier tout ça, il ne se faisait pas prier.

« - Les soirées tranquilles c’est pas pour moi. »

Il espérait que le fameux Oliver n’était pas de ceux qui se demandaient s’il était majeur. Mais sa question aurait été différente s’il ne comptait pas le laisser fumer.

« - Emmy ! Attrape ! », S’exclama Adam en lui lançant une bière. Le blondinet l’attrapa et la décapsula aisément avant d’en prendre une gorgée. Il n’aurait peut-être pas d’alcool plus fort mais il aurait au moins autre chose pour lui changer les idées. La soirée ne serait pas si affreuse qu’il l’avait pensé avant d’arriver.
(c) Lil's
Revenir en haut Aller en bas

Oliver Rosenthal
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 47
Métier : chômeur, branleur, feignant, maître de la rhétorique.
A Hamburg depuis : 6 mois
Points : 223
Date d'inscription : 18/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: And that's how it all started ... || Emmerich   Dim 30 Déc - 18:33

Évidemment que ce ne sera pas une soirée tranquille et cool jusqu'au bout. Archie le sait bien qu'il y aura toujours quelqu'un pour dégainer quelque chose de plus joyeux. Et ce quelqu'un, en général, c'est moi. Depuis mes 16 ans, je suis celui qui ramène la joie aux fêtes, que ce soit sous forme poudreuse, herbale ou liquide, je suis celui sur qui repose le bon dérouler des soirée. Et aujourd'hui ne fait pas exception. Archie me regarde d'un air mauvais, mais je sais qu'il sera aussi le premier à vouloir tirer une taff. Ainsi donc, sous le regard avisé de Jack, je commence à rouler un beau joint, engageant en même temps une conversation avec le petit blond à mes côtés.

Sa réponse me fait doucement rire : évidement qu'il fume, comme si c'était la chose la plus naturelle qui soit.  « Parfait, parfait ...» dis-je avec un fin sourire en lui offrant un rapide clin d'oeil, mouille le papier pour refermer le joint puis le porte à mes lèvres.  « EH !» s'indigne Jack  « Pourquoi c'est toujours toi qui l'allume en premier ?» 'gamin' pensais-je dans ma tête et, reprenant le batonnet du bonheur entre mes doigts, je laisse glisser un regard ennuyé sur mon ami  « Parce que je suis l'expert, t'as oublié ?» demandais-je sur un ton dédaigneux avant de sourire  «Demande à Archie, c'est grâce à moi que vous avez toutes les petites choses qui peuvent traîner sur les tables en général » reprenais-je, désignant la table avec un signe de la main  «Donc laisse faire le maître » je soutiens quelques instants le regard sur Jack puis lui offre un large sourire et reprend le joint entre mes lèvres.

Portant le briquet à l'avant, je l'allume et laisse le bout se consumer. Après quelques instants, je prend une profonde inspiration, laissant la fumer se répartir dans mes poumons, l'y retient quelques instants, puis l'expire lentement en l'air. Mâchouillant légèrement comme si j'essayais de reconnaître le goût d'un aliment, j'affiche finalement une expression de contentement  «Yep, c'est de la bonne  » déclarais-je solennellement, rigolant de bon cœur lorsque les exclamations de joies se font entendre dans la pièce.

Sans plus hésiter, je porte à nouveau le joint à mes lèvres et reprend une longue taff.  « Bon fait tourner là !» s'impatiente Hugo, le meilleur ami d'Archie.  «Deux secondes mon vieux  » dis-je sur un ton calme puis tend le joint et le briquet au jeune homme a mes côtés  «Je laisse la priorité à mon nouvel ami là » indiquais-je alors que je passe un bras autour des épaules du plus jeune  «C'quoi ton nom au fait ? J't'ai jamais vu dans les parages ... » le questionnais-je, posant sur lui un regard curieux et l'observant avec un grand intérêt pour s'il a vraiment déjà fumé ou non.
Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 1131
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 7606
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: And that's how it all started ... || Emmerich   Dim 30 Déc - 23:13


Bière en main, Emmerich suivait discrètement les mouvements de son voisin. Celui-ci semblait gérer le joint avec une certaine dextérité, signe qu’il n’était pas un amateur. Il lui faisait penser un peu à Hänsel qui avait toujours de quoi rendre la soirée plus intéressante mais cet homme avait quelque chose en plus, un charme complètement différent - le blond n’avait jamais été attiré par son meilleur pote. Il devait avouer que c’était bien le seul de la soirée qui avait réussi à captiver son attention pour le moment. Certes la drogue y jouait pas mal mais il y avait autre chose. Il n’aurait clairement pas réagi aussi bien si c’était le fameux Jackouille qui lui avait adressé la parole. Il n’appréciait pas bien ce genre de personnes un peu brutes de décoffrage.

Après avoir bu une gorgée de sa bière, le blondinet récupéra son téléphone dans la poche de son sweat pour voir les messages qui s’affichaient sur son écran. Il nota la tentative désespérée d’une de leurs potes de l’inviter à boire un coup en tête en tête. Ne pouvait-elle pas comprendre qu’il n’était pas intéressé par elle et que ça ne changerait jamais ? Il avait essayé d’être aussi clair que possible mais c’était compliqué lorsqu’il cachait sa sexualité et qu’il refusait de l’avouer à sa bande de potes. Il craignait moins leur réaction face à son homosexualité qu’au fait qu’il avait osé leur cacher ça durant tout ce temps. Mais cette pensée s’envola lorsqu’il capta la conversation des personnes à côté de lui. Il y avait nettement plus important à portée de main alors pourquoi s’isoler sur son téléphone ? Il le rangea rapidement alors qu’Oliver testait en premier l’herbe qu’il avait apportée.

Lorsqu’Emmerich comprit qu’il était un peu trop suspendu aux lèvres d’Oliver, il détourna le regard. Il n’était pas en manque, c’était juste la chose la plus intéressante de la soirée pour l’instant – ce n’était pas les cartes qui allaient le captiver. Mais il se doutait qu’il ne serait pas le premier à y toucher après le brun. Il n’était qu’un gamin, un petit nouveau que personne ne connaissait. Il n’aurait qu’à patienter un peu. Du moins, c’était ce qu’il croyait jusqu’à voir le joint passer sous son nez et s’arrêter à son niveau.

« - Je laisse la priorité à mon nouvel ami là. »

Il leva le regard vers le brun, un petit sourire au coin des lèvres. Il appréciait le geste et ne se fit pas prier pour tirer une taff du joint à son tour. Il prit le temps de savourer, laissant les paroles d’Oliver faire le tour de son esprit. Il le laissa même glisser un bras autour de ses épaules. Le blond ne le laissait pas forcément voir mais il était assez tactile et ce genre de contact ne le gênait pas, surtout quand c’était quelqu’un comme le brun. Jackouille aurait sûrement pris un coup dans les côtes s’il avait tenté. Bon il lui en voulait peut-être un peu pour le coup qu’il avait reçu mais ce n’était plus très important.

« - Emmerich. Mais Em’ suffit », Souffla-t-il enfin en guise de réponse après avoir ouvert à nouveau les yeux. Il tendit le joint au suivant, sentant que tout le monde le regardait avec envie.

« - J’avoue que sans l’autre idiot là-bas je serai jamais venu. »

Son pote lâcha une exclamation indignée que le blond ignora volontairement. Il n’allait pas lui faire de cadeaux alors qu’il l’avait supplié pour venir, même si actuellement Emmerich prenait un peu plus de plaisir à être là qu’il ne l’avait pensé.

« - J’traîne pas souvent avec des ‘vieux’. »

Ok, là il mentait mais il avait envie de provoquer gentiment son entourage –petite vengeance pour lui avoir demandé s’il était bien majeur tout à l’heure. Ses coups d’un soir étaient souvent bien plus âgés que lui. Mais ça, ce n’était pas quelque chose dont il allait se vanter ce soir. Ses potes étaient plus proches de son âge, certains étant à peine plus âgé et d’autres à peine plus jeune. Il était dans la moyenne contrairement à ce soir où il baissait drastiquement la moyenne d’âge.
(c) Lil's
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: And that's how it all started ... || Emmerich   

Revenir en haut Aller en bas
 
And that's how it all started ... || Emmerich
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hal D.Emmerich(Otacon)
» Let's get the party started > ouvert à tous
» 01. let's get the party started - Shane & Lynn app'.
» 4Th X Let's get the party started
» Let's Get This Party Started! [event]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Le reste du monde :: Flashback-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy