Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Le reste du monde :: FlashbackPartagez
C'est MON tonton ! [Oliver]

Gabi Rosenthal
Membre du mois
avatar

Messages : 512
Métier : Lycéenne
A Hamburg depuis : 1 an
Points : 1847
Date d'inscription : 09/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t953-gabi-rosenthal-telleme
MessageSujet: C'est MON tonton ! [Oliver]   Jeu 20 Déc - 23:42



OLIVER & GABI

MERRY CHRISTMAS !
EXCEPT FOR YOU, BITCH...



Perchée sur le grand tabouret de la cuisine sur laquelle son père l'avait hissée quelques minutes plus tôt, Gabi regardait avec gourmandise la cuillère en bois mélanger la pâte à gâteau que sa maman préparait pour le réveillon de noël.
Elle avait mit une jolie robe rose avec plein de paillettes, un beau ruban dans ses cheveux et maman lui avait même mis un peu de rose sur ses lèvres pour qu'elle soit jolie comme elle ! Puis elle avait des nouvelles chaussures toutes vernies ! D'ailleurs, Benett devait la porter partout dans la maison, parce qu'elle avait peur de les abîmer. C'est qu'elle se voyait dedans !
La petite fille de 5 ans était toute excitée ! Ce soir, elle aurait le droit de se coucher plus tard que d'habitude, de manger plein de bonnes choses et avant d'aller dormir, elle laissera des carottes sur le bord de la cheminée pour les rennes du traîneau et aussi du champagne pour le Père Noël ! Puis demain quand elle se réveillerait et qu'elle courrait au salon, il y aurait plein de cadeaux au pied du sapin ! Elle s'était évertuée à être trèèèèès sage ! Donc elle allait forcément avoir pleiiiiiiiiin de cadeaux avec plein de papiers d'emballage de couleurs différentes ! Pourvu que les lutins du Père Noël aient eu le temps de fabriquer la poupée qu'elle avait vu à la télé ! Celle qui faisait du patin à glace ! Et aussi le gros ours en peluche qui faisait au moins 2 fois sa taille ! Oh et des patins ! Des vrais ! Pour qu'elle puisse faire comme les jolies dames de la télévision ! Ca ferait sans doute beaucoup dans le traîneau mais... mais elle avait vraiment été gentille et avait bien travaillé à l'école aussi !

Gabi tourna un instant la tête afin de contempler le sapin qui illuminait le salon. Elle avait tellement hâte ! Plus que un dodo ! Elle avait ouvert chaque jour ses cases de calendrier et ce matin, elle avait ouvert la dernière !
Le sapin cette année, était immense ! Papa et tante Lizzie en avaient rapporté un si grand avec l'aide de son oncle Oliver qu'il touchait presque le plafond ! Pour aider à le décorer, Gabi avait du grimper sur les épaules de tonton ! Cette année, c'était même elle qui avait mit l'étoile tout en haut du sapin et maman avait acheté de la fausse neige pour la jeter sur ses branches ! Puis à l'école, elle avait fabriqué des boules de Noël pour tout le monde ! La maîtresse leur avait fait décorer des boules avec des paillettes, des plumes, du coton et des feutres de couleur. Elle était impatiente de donner la sienne à son tonton ! C'était elle-même qui l'avait emballé !

Mais pour le moment, l'heure était à la gourmandise ! Les coudes sur le grand plan de travail en marbre qui était déjà couvert de plusieurs préparation bien gourmandes, son menton sur ses petits poings fermés, Gabi regardait la cuillère couverte de chocolat telle une lionne guettant une gazelle dodue qui aurait pointé son nez à l'orée de la rivière.

- N'y songe même pas, chérie ! s'amusa sa mère. Quand ils seront cuits dans quelques minutes, tu pourras en avoir un.
- Mais c'est meilleur cru maman !
implora-t-elle de ses grands yeux bleus expressifs.
- Ça rend malade la pâte crue mon ange, arriva son père, déposant un baiser sur la joue d'Isalyne.
- Tu en manges bien toi !

Elle pointa de son petit doigt la commissure des lèvres de Benett où il restait une trace de chocolat brun, visiblement outrée. On ne la lui faisait pas à elle ! Il s'éclaircit la voix avant de s'essuyer avec un coin du torchon que maman avait sur l'épaule.

- Tu vas te gâcher l'appétit si tu manges ça Gabi. T'auras plus de place pour le reste.
- Je te promets que non ! Je mangerai tout !
tendait-elle déjà sa menotte quémandeuse vers la cuillère.

Isalyne soupira en riant et craqua face à la bouille d'ange de sa fille. Elle finit par lui tendre l'objet de tous ses désires.

- Juste la cuillère hein ! Pas touche au saladier !

Gabi hocha vivement la tête, léchant la cuillère en long en large et en travers, ses yeux fermés, extatiques. Isalyne prit une autre cuillère afin de terminer ses biscuits, puis s'approcha de Gabi afin de la débarbouiller, lorsqu'on sonna à la porte.

- Gabi ! appela son père depuis l'autre bout de la maison. Oliver est arrivé !
- Tontoooooon ! Tonton ! Tonton ! Tonton !


Elle se laissa glisser avec plus ou moins de... grâce et de précautions du haut du tabouret et se précipita aussi vite que ses petites jambes le lui permettaient chercher le cadeau qu'elle lui avait fait. Ceux de son papa et de sa maman ornaient déjà une des branches du sapin et tata Elisabeth avait exposé la sienne chez elle, bien en évidence ! Elle n'était pas peu fière !
Le petit paquet en main, l'enfant qui avait des airs de petite poupée tant elle était jolie dans sa petite robe avec ses grands cheveux bouclés et ses hypnotiques et immenses yeux bleus, se hâta vers l'entrée qui là tout de suite, était sans doute l'endroit le plus important de la maison pour elle ! Elle ne pensait plus à ses chaussures qu'elle ne voulait pas abîmer pour le coup ! Son tonton, celui avec qui elle se marierait quand elle serait grande, était enfin là ! Oliver il était trop génial ! Il s'amusait toujours avec elle, il la faisait voler au dessus de sa tête, il sentait bon et en plus, il était trop beau.

Dès que son oncle arriva dans son champs de vision, le visage de Gabi s'illumina d'un immense sourire radieux. Elle courut plus vite encore si c'était possible vers Oliver, tendant ses bras, ses grands yeux morts d'amour pour lui.

- Tonton ! Tonton !!!!!

Aussitôt dans ses bras, elle le serra de toutes ses forces, lui donnant tout cet amour pur et inconditionnel de la petite fille qu'elle était, puis sans lui laisser deux secondes, ou ni même le temps de se poser ou de se déshabiller de son gros manteau, elle lui tendit son paquet maladroitement emballé :

- C'est pour toi ! C'est moi qui a fait ! Ouvre ! Ouvre !

Elle le guettait, curieuse de le voir ouvrir ce qu'elle avait fait pour lui ! Ce moment était parfait ! Beaucoup trop parfait !

- Oli ! Tu peux m'aider ?

Une fille entra avec un sac plein entre les bras dont Benett la déchargea. Le regard de Gabi se tourna vers l'intruse, qu'elle détailla de la tête aux pieds. Elle ne la connaissait pas. Elle ne l'avait même jamais vu. En tout cas, elle interrompait son moment avec son tonton !
C'était qui ELLE ?



Love Me Daddy...
And all those things I didn't say.
Wrecking balls inside my brain.
I will scream them loud tonight.
Can you hear my voice this time?

Revenir en haut Aller en bas

Oliver Rosenthal
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 47
Métier : chômeur, branleur, feignant, maître de la rhétorique.
A Hamburg depuis : 6 mois
Points : 223
Date d'inscription : 18/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est MON tonton ! [Oliver]   Ven 21 Déc - 11:27

«Oli ! Tu viens ? On va être en retard ! » s’indigne Jennifer alors que je m’affaire en cuisine. Mon poing se referme brusquement autour de la cuillère en bois que je suis entrain de ranger. Ma main gauche vient rejoindre la droite et se referme sur les doigts essayant ainsi de calmer les tremblements qui secouent mon bras. Fermant les yeux, je déglutis et pince les lèvres, m’efforçant de penser à autre chose qu’à ces tremblements qui ont commencés ce matin et qui deviennent de plus en violent au courant de la journée. «Oliver ? ça va ? » la voix de ma copine s’élève avec douceur derrière moi alors que sa main se pose tendrement sur mon épaule.   «oui. Je …j’ai juste mal à tête et je ne me sens pas très bien. Je sais pas pourquoi… » Rouvrant les yeux, je relâche la cuillère en bois et, alors que Jennifer pose le dos de sa main contre mon front, je me maudis intérieurement.

Je sais exactement pourquoi je ne suis pas bien. Ça va bientôt faire 24h que je n’ai pris aucune drogue. Je voulais être clean pour la fête de noël organisé par mon frère chez lui. Je ne voulais pas faire mauvaise impression devant les autres, car dieu sait que la drogue me fait faire des choses incontrôlables. «T’as un peu de fièvre aussi » s’inquiète Jennifer avant qu’elle ne se détourne pour prendre le téléphone « je vais appeler Benett pour annuler notre venu, je …» «non !» m’exclamais-je un peu trop brusquement en lui arrachant le combiné des mains. « Je …je veux dire, pas besoin. Ça va aller, au pire on rentre pas trop tard, mais je peux pas faire ça à Gabi …» reprenais-je en voyant le regard choqué que me lance Jennifer. Celle-ci s’adoucit rapidement et hoche la tête, reposant le combinet « J’ai hâte de la rencontrer cette petite » dit-elle en s’approchant de moi, me prenant le visage entre ses mains « Mais tu me dis quand ça ne va plus, ok ? On rentrera tout de suite et tu pourras te reposer » je lui souris et, posant une main sur sa hanche, me penche en avant pour l’embrasser «promis » soufflais-je.

« Attend moi dans la voiture, j’arrive tout de suite» reprenais-je finalement en me détachant. Jennifer hoche la tête et j’attends qu’elle soit sortie avant de monter à l’étage dans notre chambre. Sortant une boite cachée sous le lit, je l’ouvre et observe le contenu. Une seringue, une cuillère, du coton et deux paquets de poudres ainsi qu’un paquet d’herbe, du papier et du carton. J’attrape sans hésiter l’herbe, le briquet et le papier puis, après une plus longue hésitation je plonge un sachet de poudre dans la poche de mon pantalon avant de ranger le tout à sa place. Sortant de ma chambre,  j’ai un instant de mauvaise conscience mais décide que je ne suis pas forcément obligé d’utiliser tout ça. Je me rassure en me disant que ce n’est que ‘au cas où’ et descend au rez-de-chaussé. Je mets mes chaussures, attrape mon manteau et enfonce un bonnet sur ma tête avant de sortir et rejoindre ma copine qui est déjà au volant de notre Audi. M’installant, je lui fais silencieusement comprendre que c’est bon, qu’on peut y aller.

Arrivé chez Benett, j’attrape quelques affaires puis me dirige rapidement vers la porte où je sonne. Je n’ai pas besoin d’attendre longtemps avant qu’elle ne s’ouvre sur mon frère. Je sens que son sourire est crispé et que le mien est forcé mais nos salutations sont tout de même cordiales et il se déplace pour que je puisse entrée, appelant Gabi en même temps. Très rapidement j’entends les bruits de pas sur le parquet avant que ma tornade de nièce ne déboule dans le couloir. «Gabi ! » lançais-je alors que je me penche avant, l’attrapant dans mes bras et la serrant fortement contre moi. De toute la famille Rosenthal c’est elle qui a le plus de mérite. « C’est pour moi ça ?» demandais-je alors qu’elle me tend un paquet, m’ordonnant de l’ouvrir tout de suite. « Le père noël est déjà passé ? Et comment il sait que j’ai été sage moi, hein ?» je dépose ma nièce au sol puis me débarrasse de ma veste.

Au même moment j’entends la voix plaintive de Jennifer, qui me demande de l’aider avec toutes les affaires. Sans plus attendre je dépose le paquet sur le meuble du salon et me détourne de Gabi pour aller aider la jolie blonde. «voilà … » dis-je en déposant les sachets au sol « Jennifer je te présente Gabi, Gabi voilà Jennifer, ma copine» indiquais-je. « tu nous as pas prévenu que tu ramenais quelqu’un …» commente Benett sur ce ton détestable qui lui est propre. Je me redresse et lui fait face « Pas grave, Isalyne fait toujours trop a mangé de toute manière, donc une bouche de plus ou de moins, ça ne changera rien » dis-je sur un ton de défis avant de lui offrir un faux sourire et passer à côté de lui pour rejoindre ma belle sœur dans le salon, oubliant le cadeau de Gabi sur le meuble du salon.

Revenir en haut Aller en bas

Gabi Rosenthal
Membre du mois
avatar

Messages : 512
Métier : Lycéenne
A Hamburg depuis : 1 an
Points : 1847
Date d'inscription : 09/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t953-gabi-rosenthal-telleme
MessageSujet: Re: C'est MON tonton ! [Oliver]   Sam 22 Déc - 0:42



OLIVER & GABI

MERRY CHRISTMAS !
EXCEPT FOR YOU, BITCH...



La petite fille pressa ses petites mains contre sa bouche et éclata de son joli rire d'enfant lorsque son oncle lui demanda si le Père Noël était déjà passé et comment il savait si il avait été sage.

- C'est moi tonton qui a fait ! Ouvre ! Ouvre ! répète-t-elle enjouée.

Une fois à terre, elle le regarda de ses grands yeux bleus amoureux, impatient de voir sa réaction lorsqu'il allait découvrir son cadeau ! Papa et maman avaient adoré le leur et lui avaient fait plein de jolis compliments ! Ils les avaient immédiatement accroché au sapin ! Tante Lizzie aussi ! Elle lui avait fait un énorme bisou en la serrant contre elle et l'avait tout de suite rangé dans son sac en lui promettant de la mettre bien en évidence chez elle ! Benett lui avait montré une photo sur son portable ! Une fois rentrée chez elle, Elisabeth avait photographié sa boule de noël, exposé sur une place de choix en plein cœur de son salon !
Elle s'était tout particulièrement appliquée sur la boule de son oncle ! Elle avait même tenu à écrire "tonton" dessus, de son écriture encore précaire. La maîtresse lui avait montré et elle avait recopié. Elle s'en était plutôt bien sortie !

Trépignant sur place, Gabi attend la réaction de son oncle presque plus encore qu'elle n'attendrait le matin de noël ! Jusqu'à ce qu'ils furent interrompus dans leur petite bulle d'intimité qui n'appartenait qu'à eux...
A l'apparition de la copine d'Oliver, la petite fille chercha une explication sur le visage de son père, puis de son oncle. C'était qui elle ? Pourquoi elle appelait Oli "Oli" ? C'était elle qui appelait son tonton Oliver "Oli" ! Et pourquoi elle était là d'abord ? Elle jolie. Elle avait les cheveux jaunes comme la Belle au Bois Dormant !
Hé mais...! Gabi vit son oncle poser son cadeau sans même l'avoir ouvert et se hâter vers l'inconnue qui quémandait son aide. Le regard de la petite fille se mua instantanément. Un Terminator lui-même n'aurait pas eu le regard plus acéré que celui de Gabi à cet instant.
CORRECTION ! Elle était moche, SUPER MOCHE même !

- Jennifer je te présente Gabi, Gabi voilà Jennifer, ma copine.

La petite bouille angélique se renfrogna et elle se cacha à moitié derrière son oncle lorsque la Jennifer se pencha vers elle afin de lui dire bonjour. Elle lui parlait d'une voix douce, gentiment, mais tout ce que pensait Gabi en la regardant, c'était : t'es qu'une moche et je t'aime pas ! Voleuse de tonton !
Hé d'ailleurs il était où tonton !?

Elle se retourna, ses longues boucles volaient dans son dos, pour le voir partir en direction du salon saluer maman. Légèrement tenace dans le genre, l'enfant se hissa sur la pointe de ses pieds afin d'atteindre son cadeau abandonné d'une moue boudeuse et une fois son précieux trésor entre ses mains, elle courut après son oncle sans se soucier de la copine qui en ce qui la concernait, pouvait bien rester poiroter dans l'entrée. Si elle pouvait même rester dans le jardin avec les autres cloches qui décoraient la porte, ça serait parfait ! Ça lui irait même très bien !

- Tonton ! tira-t-elle sur son tee-shirt, sa petite voix alarmée en tendant son paquet vers lui.

D'habitude, toute l'attention de son oncle était pour elle ! De l'instant où il arrivait à celui où il partait, il n'avait toujours d'yeux que pour elle ! Et là il venait de zapper son cadeau pour aider l'autre là ?
Gabi avait mal à son petit cœur et lui adressait un regard déchirant et implorant.

- Tonton ! Tonton ! Ouvre tonton !
- Gabi laisse-lui le temps d'arriver, le pauvre !
s'amusa sa mère qui était en train de faire des aller-retour de la cuisine au salon afin d'apporter les gâteaux apéritifs et autres petits toasts sur la table basse près de la cheminée. Tu restes dormir Oliver ? La chambre d'ami est prête.
- Oh Oui ! Oui !!!! Maman ? Moi ze dors avec tonton Oli !
s'accrocha-t-elle à la jambe de l'intéressé en sautillant, ses yeux pétillant de joie à cette perspective.

Elle se glissait dans son lit chaque fois qu'elle en avait l'occasion lorsqu'il dormait à la maison ou qu'elle allait passer la nuit chez lui lorsque ses parents sortaient et lui confiaient sa nièce. Elle allait faire dodo avec Oli et demain ils feraient la course pour descendre l'escalier et aller ouvrir les cadeaux !

- Hein tonton ! Je dors ave' toua !
- Et où tu mets sa copine ?
rit Benett qui invitait tout le monde à aller s'installer autour de la table chargée de plein de bonnes choses à manger.

Sa copine ? Comment ça ? Elle ne comprenait pas... Parce qu'elle allait dormir là elle aussi ? Ah non ! Pas question ! C'était ELLE qui dormait avec Oliver ! L'autre, elle pouvait aller dans la buanderie ! Y'avait un matelas gonflable que papa gonflait pour la piscine l'été ! Puis maman disait toujours que le sèche linge faisait du chaud ! Elle aurait pas froid...
C'était elle qui allait dormir avec son tonton Oli, hein ? Pas la moche...?
Son cadeau pour lui toujours entre ses petites mains, Gabi ramena vers son oncle un regard implorant et larmoyant, son petit menton tremblant.

- Moi ze dors avec toua...

A la voir, son monde tout entier s'écroulait sous ses pieds !





Love Me Daddy...
And all those things I didn't say.
Wrecking balls inside my brain.
I will scream them loud tonight.
Can you hear my voice this time?

Revenir en haut Aller en bas

Oliver Rosenthal
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 47
Métier : chômeur, branleur, feignant, maître de la rhétorique.
A Hamburg depuis : 6 mois
Points : 223
Date d'inscription : 18/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est MON tonton ! [Oliver]   Mer 26 Déc - 20:46

Dans la voiture, je reste silencieux, me concentrant simplement sur le fait de respirer tranquillement et profondément, contrôlant en même temps les tremblements dans mes mains en les coinçant entre mes cuisses comme pour les réchauffer. En même temps il ne fait pas chaud, donc c’est une bonne excuse, non ? J’écoute attentivement la voix de Mark Knoppfler qui parvient à me calmer un peu plus, si bien qu’en arrivant devant la maison de mon frère, c’est comme si je n’avais jamais eu de crise de manque. Sortant de la voiture, je plonge mes mains dans les poches de mon manteau, effleurant discrètement les sachets de qui s’y trouvent, puis me dirige vers l’entrée. Me plaçant devant la porte, je sonne et n’attend même pas tellement longtemps avant qu’elle ne s’ouvre sur mon frère. Je lui offre un sourire un peu crispé puis entre lorsqu’il m’y invite.

Ce même sourire se fait bien plus grand et tout à fait sincère lorsque ma nièce me saute littéralement dessus. Je la prends dans mes bras et la sers fortement contre moi, alors qu’elle m’hurle d’ouvrir son paquet. J’attrape le cadeau dans mes mains, plaisante un peu avec elle puis m’apprête à l’ouvrir devant ses grands yeux brillants, lorsque Jennifer me demande de l’aide. Ni une ni deux, je dépose le paquet sur le meuble du couloir et vais aider ma copine avec ses sachets. Puis, l’attrapant par les hanches, je fais les présentations entre les deux filles avant de tenir tête à frère. Même pas 5 minutes chez lui que déjà il me gonfle… décidant de l’ignorer et de me retenir le plus possible, je passe à côté de lui et vais saluer son épouse qui est entrain de répartir les petits fours sur la table basse du salon.

M’installant sur le canapé, je suis bien rapidement rejoins par Gabi qui n’a pas oublié mon cadeau, m’urgent de l’ouvrir tout de suite. Attrapant le paquet dans mes mains, je commence à enlever le papier et lève mon regard sur Ysaline qui me demande si je compte dormir ici. «C’était prévu, non ? je prends la chambre d’amis, comme d’habitude » ignorant ma nièce qui hurle qu’elle va dormir avec moi, lui adressant un simple sourire sans plus de cérémonie, je pose mon regard sur Benett qui , rigolant, demande à sa fille où Jennifer peut bien dormir. Soutenant le regard de mon frère, celui-ci fini par soupirer et se détourne pour aller dans la cuisine, aider son épouse avec les derniers plats.

Je ne lui accorde plus aucune importance et reporte mon attention sur Gabi qui gémit que c’est elle qui dort avec moi. Soupirant discrètement, je continue à ouvrir son cadeau « pas ce aujourd’hui, ok ?» dis-je doucement « aujourd’hui c’est Jennifer qui va dormir avec moi. » je repose mon regard sur les yeux larmoyant de ma nièce et sent mon ventre se contracter douloureusement tant j’ai l’impression de lui briser le cœur « Mais on aura toute la soirée ensemble, d’accord ?» demandais-je, finissant par déballer la boule de noël offerte par ma nièce. «Elle est magnifique ! » dis-je avec sincérité, avant de me redresser « Ecoute, j’ai une idée !» dis-je en levant la boule devant moi « Demain tu viens chez moi, tu me montres  le meilleur endroit où accrocher cette boule et tu restes dormir à la maison. Qu’est-ce que t’en penses, hein ? C’est une bonne idée, non ?» dis-je avec une certaine fierté, persuadé d’avoir trouvé LA solution.

Détournant mon regard de ma nièce, mon attention est captée par Jennifer qui vient s’asseoir à côté de nous sur le canapé « alors Oli, t’as été sage ?» demande-t-elle sur un ton léger, amusé. Hochant vivement la tête, je lui tends la boule de noël « yep ! et j’ai dû être particulièrement gentil parce qu’elle est magnifique » ajoutais-je, alors que Jennifer la prend en main « Ah ouais, quand même. Elle irait bien sur le buffet du salon et …» elle ne peut en dire d’avantage car, maladroite comme elle est, la boule lui échappe des mains pour tomber au sol. Je retiens mon souffle un instant, mais me rend rapidement compte que ce n’est pas du verre mais plutôt du plastique très résistant. Toutefois, alors que Jennifer la ramasse, je vois qu’une plume s’est cassée. « C’est pas grave» la rassurais-je «ça se répare » dis-je en attrapant la boule et la plume «pas vrai petit lutin ? » demandais-je à Gabi, lui offrant un regard pleins d’excuses, espérant qu’elle ne m’en tiendra pas rigueur.
Revenir en haut Aller en bas

Gabi Rosenthal
Membre du mois
avatar

Messages : 512
Métier : Lycéenne
A Hamburg depuis : 1 an
Points : 1847
Date d'inscription : 09/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t953-gabi-rosenthal-telleme
MessageSujet: Re: C'est MON tonton ! [Oliver]   Ven 28 Déc - 23:29



OLIVER & GABI

TOI, JE T'AIME PAS !



Oliver, c'était son univers. Gabi aimait ses parents de cet amour inébranlable et inconditionnel de petite fille, elle adorait sa tante au delà des mots, mais tonton Oli, elle allait se marier avec une fois grande, pardi ! C'était SON amoureux à elle !
Donc forcément, l'arrivée de Jennifer n'était pas pour lui plaire ! Loin de là même ! Elle voulait lui voler son tonton ! Pourquoi elle était là d'abord ?! Elle était pas de la famille et noël, papa et maman disaient toujours que c'était une fête de famille ! Jennifer était une intruse ! Une vilaine moche ! Elle l'avait bien jugé finalement, se dit la petite fille.

Les grands yeux de l'enfant cherchaient l'approbation d'Oliver lorsqu'elle lui dit qu'elle allait dormir avec lui. Elle dormait toujours avec lui ! Que ce soit ici ou chez lui ! C'était leur petit rituel à eux depuis ce fameux soir où elle avait fait un mauvais rêve abominable qui l'avait faite se réveiller en sursaut avec un cri déchirant, avant de la faire éclater en crise de larmes. Oliver était arrivé en courant tel un héros, puis avait posé sa main fraîche sur le front de cauchemar de sa nièce. Il lui avait parlé avait tenté de l'apaiser, mais chaque fois qu'il voulait repartir se coucher, elle paniquait et le retenait, sanglotant à nouveau. Alors il s'était glissé avec elle sous la couette et il l'avait gardé contre lui, blottie entre ses bras.
Gabi avait réussi à se calmer de ses terreurs nocturnes et de tous ses démons seulement une fois enveloppée de la chaleur de son oncle et de son odeur familière et apaisante. Son petit corps tremblant s'était réfugié dans son étreinte et au bout de quelques minutes, elle était parvenue à se rendormir, son souffle lent et profond, son adorable petit visage serein tandis qu'elle suçait son pouce avec quiétude.
Suite à cette nuit, ils avaient transformé ce mauvais souvenir en petite habitude plaisante ! Gabi adorait dormir avec son oncle ! Il avait un super grand lit chez lui et en plus ils faisaient des tentes avec la couette avant de faire dodo, comme les indiens !

Alors elle ne saisit pas ce que voulait dire son père en lui demandant où elle comptait mettre la copine d'Oliver, si elle-même dormait avec son oncle. Perdue et déstabilisée, Gabi chercha la confirmation de son oncle qu'elle passerait bien la nuit avec lui ce soir. Tonton ne lui disait jamais non !
Elle l'implora de ses grands yeux chargés de douloureuses perles salines prêtes à dégringoler sur ses joues roses, pleine d'un espoir qu'elle ne supporterait pas de voir brisé.

- Pas aujourd'hui, ok ?

Son menton trembla de plus belle et un hoquet plaintif secoua ses épaules bordées de tulle rose. Comment ça pas aujourd'hui ?

- Pou'quoi tonton ? lui demanda-t-elle d'une petite voix éraillée.
- Aujourd'hui, c'est Jennifer qui va dormir avec moi.

Tout ça, c'était la faute de la moche !
Gabi regarda son oncle comme si il était un inconnu, un parfait étranger qu'elle n'avait jamais vu de sa vie et laissa son regard parcourir la pièce, à la recherche d'une explication. Les visages de son papa et de sa maman étaient contrits mais attendris. Elle ramena ses deux iris bleues vers Oliver et baissa la tête, ses larmes roulant sur son visage pour aller mourir à ses pieds tournés l'un vers l'autres, ses petits doigts triturant tristement sa robe à paillettes...
Elle l'avait choisi pour être belle pour son tonton. Elle était si contente quand maman la lui avait acheté ! Il avait fallu redoubler d'astuces et d'imagination afin de parvenir à la faire patienter pour la mettre ! La tenue dormait dans le dressing de la petite fille depuis plus de quinze jours et Gabi n'y tenait plus ! Ce soir en sortant du bain, elle avait été une véritable petite tornade lorsqu'Isalyne lui avait annoncé qu'il était temps de s'habiller, tant elle était impatiente ! Maintenant, elle ne l'aimait plus du tout... Elle n'était peut-être pas assez jolie ? C'était peut-être pour ça que Oli ne voulait pas d'elle ?

- Mais on aura toute la soirée ensemble, d'accord ?

Gabi releva son regard, incertaine et visiblement plus que déçu. La soirée c'était bien, mais elle, elle voulait dormir avec lui ! Pourquoi il lui faisait ça ? Pourquoi il refusait ? Il ne lui refusait jamais rien ! Son monde tout entier venait de s'écrouler et elle était complètement décontenancée. Elle ne comprenait rien et semblait déboussolée au delà des mots. C'était comme la voir évoluer un bandeau sur les yeux au beau milieux d'une interminable immensité. Plus rien n'avait de sens pour elle.

Par chance, du haut de ses 5 ans, elle était une véritable petite boule d'émotions et l'excitation parvint à la distraire un peu lorsqu'elle se rendit compte qu'Oliver était en train de terminer d'ouvrir le cadeau qu'elle avait réalisé avec amour et application pour lui !
Ses mains se posèrent sur ses genoux et impatiente qu'elle était, elle se mit même à l'aider à déchirer le papier pour qu'il voit plus vite ce qu'elle lui avait fabriqué ! Ce qu'il était lent dites donc !

- Elle est magnifique !

Gabi sourit à nouveau, sautilla sur place.

- Ecoute j'ai une idée ! Demain tu viens chez moi, tu me montres le meilleur endroit où accrocher cette boule et tu restes dormir à la maison. Qu'est-ce que t'en penses, hein ? C'est une bonne idée, non ?
- Hmmm...


Gabi croisa les bras et tapota sa lèvre de son doigt d'un air fort sérieux comme elle l'avait vu faire à la télé, examinant la proposition...

- Ouiiiiiiiii ! Mais tu me lis une histoire ce soir !

Elle avait sa petite idée derrière la tête bien sûr ! Elle était bien trop contente d'aller chez son oncle demain, c'était encore mieux que lorsqu'il dormait ici car elle pouvait se coucher tard et manger de la glace à la place de manger des légumes au repas, mais elle ne renonçait pas à l'avoir pour elle cette nuit aussi !
Si il lui lisait une histoire et qu'elle s'arrangeait bien, elle parviendrait sans doute à l'attendrir et à le faire rester dans sa chambre ! Ou a le faire l'emmener avec lui dans la sienne !

- Alors Oli, t'as été sage ? arriva la moche.

En entendant sa voix, Gabi s'empressa de grimper à côté d'Oliver sur le canapé. C'était hors de question qu'elle lui prenne AUSSI sa place à côté de lui ! Elle jeta à Jennifer un regard haineux, tandis qu'elle enroulait ses mains possessives autour du bras de son tonton chéri. La jeune femme fut contrainte de s'installer à distante raisonnable de son petit ami, sa nièce confortablement installée entre eux, mais elle n'en perdit pas son sourire pour autant.

- Yep ! Et j'ai dû être particulièrement gentil, parce qu'elle est magnifique !
- Moi qui a fait ! Non !
protesta Gabi lorsque Jennifer prit la boule des mains d'Oliver. C'est pas pou' toua !
- Elle irait bien sur le buffet du salon et...


Gabi fronça ses sourcils fins. Non mais OH ! C'était ELLE qui devait choisir la place de la boule ! C'était tonton qui l'avait dit ! Et en plus...

- Han ! écarquilla-t-elle ses yeux d'effroi en voyant sa boule de noël chuter au sol.

C'était comme si Jennifer venait de lâcher son cœur... Gabi se retourna vers son oncle qui déjà se penchait afin de récupérer son présent, ses grands yeux à nouveaux inondés de larmes.

- Tonton ! C'est cassé ! Elle a cassé ton cadeau ! T'es qu'une méchante !
- Gabi !
- C'est pas grave, la rassura Oli. Ça se répare, pas vrai petit lutin ?


Sans doute, mais elle, elle ne voyait que le drame atroce de cette plume séparée de sa boule... Un point de colle résoudrait le problème en deux secondes, mais pour la petite fille, c'était une véritable catastrophe ! Pire, un véritable complot ! Une déclaration de guerre !
Jennifer l'avait sûrement fait exprès !

- Coucou c'est moi !

La voix chantonnante d'Elizabeth raisonna dans l'entrée. Le dernier membre de la famille Rosenthal était arrivé !

- Tata !

Gabi la tornade précéda tout le monde pour aller accueillir sa tante. Lizzie la souleva dans ses bras et Gabi s'empressa de lui raconter ses malheurs, une expression outrée à son joli visage de poupée, lui expliquant qu'une méchante moche avait cassé sa boule !

- Une méchante moche ? rit Lizzie en faisant son entrée au salon.

Oops... Bonjour subtilité...
L'enfant fut reposée à terre et retourna se faufiler entre les deux amoureux tandis que les adultes se disaient bonjour, tendant sa petite main vers la table pour que son oncle lui donne un petit four à manger.

- Tonton, demain on fait la cou'se avec tata dans l'escalier pour aller ouvrir les cadeaux du Père Noël !
- Le Père Noël ? Mais y'a pas de Père Noël...
murmura Jennifer à l'intention d'Oliver, bien que pas assez bas pour que ça passe inaperçu auprès de Gabi.
- Z'aurai pas de cadeaux...? s'effraya-t-elle.

Mais elle avait été si sage pourtant ! Elle avait tout bien écouté ses parents et avait bien travaillé à l'école !
Le regard de Gabi se chargea de détresse et elle regarda le sapin avec la terreur sur son visage de ne pas le découvrir couvert d'une multitude de paquets de toutes les couleurs au matin.

- Papa ! appela-t-elle en pleurant Benett qui était parti chercher une bouteille à la cuisine.



Love Me Daddy...
And all those things I didn't say.
Wrecking balls inside my brain.
I will scream them loud tonight.
Can you hear my voice this time?

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: C'est MON tonton ! [Oliver]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est MON tonton ! [Oliver]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Tonton Macoutes veulent revenir
» Oliver Green
» Un verre pour se changer les idées (Tonton Victor)
» Oliver • I can't remember. •
» BOUGES TON CUL, FEIGNASSE ! | pv : Tonton (Abandonné)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Le reste du monde :: Flashback-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy