Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Le reste du monde :: L'AllemagnePartagez
The troublemaker, The introvert brother & the beauty - Klaus, Erwin & Ruth -

Klaus Schuylers
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 120
Métier : Propriétaire d'un hôtel assez réputé à Berlin.
A Hamburg depuis : qu'il est né, depuis toujours.
Points : 765
Date d'inscription : 13/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: The troublemaker, The introvert brother & the beauty - Klaus, Erwin & Ruth -    Hier à 3:17


Klaus, Erwin & Ruth

The troublemaker, The introvert brother & the beauty


Une journée venait à peine de commencer et pourtant elle semblait déjà bien chaotique. Il était à peine 10 heure, le soleil peinait à se lever à cause du brouillard. A peine 10 heure et c’était son cinquième café serré pour se réveiller à minimum.  Le temps sur Berlin semblait être en accord  avec lui.  Le cerveau embrumé par la fatigue, il regardait la circulation dense, les cheminées fumées à travers sa grande baie vitrée de son bureau. Le travail l’attendait sur son bureau, une énorme pile de dossier qui semblait vouloir l’avaler tout cru pendant la journée. Ramenant la tasse fumante contre ses lèvres afin de goûter au divin nectar amer qui lui brûlait légèrement la gorge. Avec un soupir las, Klaus se réinstalla dans son fauteuil en cuir très confortable, prenant un bonbon au miel afin de garder une bonne haleine à cause du café et de la cigarette. Prenant un bon gros dossier concernant la rénovation de l’hôtel, Klaus s’attela avec la ferme attention de le terminer en une bonne demi-heure.  Il détestait travailler dans son bureau, c’était d’un ennui mortel selon lui. Klaus était un honnête travailleur, il aimait son travail mais il le préférait le faire dans sa villa plutôt qu’ici. Dans son bureau, un costume trois pièces avec une cravate et une chemise qui allaient avec celui-ci était de rigueur. Il ne pouvait pas se balader en jogging, basket et T-shirt d’un groupe de rock que Klaus adorait. D’ailleurs, cela lui rappelait son adolescence avec son frère quand ils partageaient la même chambrer. Klaus et Erwin n’ont jamais été très complices ou très proches. Ils avaient tous les deux des caractères bien différents. Klaus était celui qui s’amusait, qui était enjoué de tout et très extraverti. Il avait été celui qui faisait les quatre cents coups et des bêtises. Par exemple, il ramenait souvent Leonie en cachette dans sa chambre ainsi que celle d’Erwin pour qu’ils se fassent des mamours en secret. Bref, Erwin était différent de Klaus et ce fut cette différence qui avait tout joué dans leur relation. Klaus aimait son frère, il ferait tout pour lui, c’était sa famille mais la complicité n’a jamais été leurs points forts. Bon, ils avaient eu des moments complices mais ce n’était pas comme avec Lukas ou Adelaïd.

Passant une demi-heure sur ce dossier, il fut soulagé quand il le termina finalement. Il reçut un appel de sa secrétaire disant qu’un de ses frères était dans l’hôtel et voulait le voir. Il fronça les sourcils car cela n’était pas prévu mais il accepta cela en commandant un café corsé. Desserrant sa cravate et en enlevant sa veste Armani noire afin de paraître plus décontracté. Klaus entendit quelqu’un toquer et s’exclama afin que son frère l’entende.  

-Entre, mon frère ! S’exclama-t-il avant de prendre une cigarette et de l’allumer en pensant que c’était Lukas qui venait le voir.  

Il vint aspirer une goulée de tabac tout en voyant la porte s’ouvrir et vit la silhouette d’Erwin marcher vers lui. Il écarquilla les yeux surpris en voyant son cadet de 4 ans débarquer dans son bureau, alors qu’il fumait une clope. Il eut une grimace en connaissant parfaitement son petit frère. Il allait se prendre une soufflante parce qu’il fumait. Klaus avait déjà pris deux soufflantes à ce propos de la part de leurs parents. Une parce qu’ils l’avaient surpris en train de fumer une tandis qu’ils rentraient d’une soirée, ils l’avaient attrapé et lui avait fait une soufflante qui avait duré toute la nuit, puis la deuxième fois fut à cause de Lukas qui était devenu fumeur à cause de lui. Une autre soufflante qui avait duré toute la nuit mais ce coup-ci. Cela aurait été beaucoup plus court si Klaus n’avait pas eu cette grande bouche et cette envie d’ignorer l’autorité.

-Erwin ! Quelle surprise ! S’exclama-t-il un peu gêné avant de prendre une cigarette. T’as apporté mon café ? Demanda-t-il en aspirant une énième goulée de tabac.

Il était heureux de le voir mais il ne s’y attendait pas du tout à le voir. Erwin et lui étaient en bon terme  mais ils n’étaient pas complices, ils n’étaient pas proches mais ils s’entendaient et c’était ce qui comptait. Enfin, ils s’entendaient bien mais Erwin ignorait toute la vérité sur Klaus et ce qui s’est passé avec Amalia dans une suite de son hôtel. Une histoire qu’il allait garder au fond de lui, il n’avait pas envie de se fâcher avec lui. Klaus avait déjà assez de problèmes comme ça, pas besoin d’en rajouter plus. Avec un petit sourire enjoué, il prit une autre goulée en allant ouvrir une petite fenêtre afin d’aérer la pièce pour ne pas gêner celui-ci.

-Pourquoi es-tu ici ? Tu t’es fait encore poser un lapin par une femme ? Demanda-t-il curieux avec un petit sourire enjoué et en coin.

Il adorait faire cela, déranger et mettre mal à l’aise Erwin. Depuis tout petit, c’était comme ça entre eux. Une relation d’amour et de haine, de complexe et d’infériorité. Bref, une relation de frère complètement saine selon Klaus.



AVENGEDINCHAINS


It all fell down, it all fell down,
Thought we built a dynasty that heaven couldn't shake Thought we built a dynasty like nothing ever made Thought we built a dynasty forever couldn't break up.C)LAZARE
Revenir en haut Aller en bas

Erwin Schuylers
Il faut compter les années qui nous restent
avatar

Messages : 105
Métier : Enseignant en sciences humaines à l'Université de Hambourg
A Hamburg depuis : Toujours ... Ou du moins, aussi longtemps qu'il s'en souvienne, c'est sa ville, sa vie.
Points : 403
Date d'inscription : 03/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The troublemaker, The introvert brother & the beauty - Klaus, Erwin & Ruth -    Hier à 20:19


Klaus, Erwin & Ruth

The troublemaker, The introvert brother & the beauty


Erwin sauta dans l'habitacle de sa voiture. Une route un peu longue l'attendait, mais en moins d'un an, il l'avait déjà emprunté quelques-fois. Il allait finir par devenir un as de la route Hambourg-Berlin si cela continuait comme cela ! En même temps, comment aurait-il pu refuser l'invitation de Ruth ? La jolie rousse lui avait proposé de venir voir un de ses projets et celui-ci se trouvait à Berlin. Elle rénovait certaines parties d'un hôtel de la capitale et cela serait l'occasion pour eux de s'y balader. Le quadragénaire profita donc d'un weekend pour s'y rendre guilleret. En même temps, cela faisait quelque-temps qu'il n'avait pas rencontré de personne aussi intéressante que Ruth. Et pourtant leur rencontre avait été des plus simple : un accident de piscine ... Alors une fois dans sa voiture, il entra l'adresse qu'elle lui avait fourni sans vraiment faire attention à la destination. Qu'il aurait dû rapidement reconnaitre ! Mais cela n'alarma pas son cerveau qui flottait dans sa bulle d'endorphine. Les 3h de routes défilèrent comme des secondes et il arrêta alors son véhicule devant l'adresse donnée. Ce fut la bouche bée qu'il se rendit enfin compte de sa destination : l'hôtel de son frère Klaus ! Mais quel hasard ?! Le brun se saisit alors de son smartphone qui lui servait de GPS pour y regarder de plus près. Non, il ne s'était pas trompé d'adresse et les camions d'artisans ne laissait que peu de doute sur le fait qu'il y avait bien des travaux à l'intérieur du bâtiments. Alors il était bien au bon endroit.

Après s'être garé, il sortit, hésitant, et ses pas le menèrent un peu ébetté dans le hall de l'hôtel. La secrétaire de l'accueil lui fit un sourire radieux et le salua de toute sa gentillesse, le reconnaissant. Elle lui demanda si elle souhaitait voir son frère, ce qu'il répondit par l'affirmatif. Après tout, vu qu'il était là, il pourrait bien aller le saluer. Ce serait la moindre des politesses. Mais avant de prendre la direction de l'ascenseur, il demanda si l'architecte en charge des travaux était présente, car il avait rendez-vous avec elle. Elle était bien là, mais en pleine réunion avec des sous-traitant, elle ne pouvait donc pas être dérangée :

-Pourriez-vous lui passer le mot que je suis arrivé et que je serai dans le bureau du directeur ?, la secrétaire opina du chef avant de partir porter sa missive.

Dans l'ascenseur, Erwin pensa à son grand frère. Il avait beau être un des plus âgés de la fratrie Schuyler, Klaus était bien celui au-dessus de lui. Pourtant, le brun se demandait bien lequel des deux avait vraiment porté les responsabilités de l'aîné. Son grand frère ayant toujours été plus ... Remuant des deux. Toujours à faire les 400 coups, à la lui courir après, à fumer ou même à ramener sa copine dans leur chambre commune. Le cadet en avait vu des vertes et des pas mûres avec lui. Peut-être était-ce pour cela qu'ils n'ont jamais été excessivement proche. Le caractère introverti avait toujours empêché Erwin de s'épancher ou de trop montrer ses sentiments vis-à-vis de sa famille. Pourtant, qu'il les aimait ! Mais à sa façon.

La sonnerie de l'ascenseur le ramena à la réalité. Erwin se trouva alors devant le porte à laquelle il frappa avant d'entrer sous l'invitation de son frère. Une clope au bec, le jeune ne put s'empêcher de froncer les sourcils. Le faisait-il exprès ? Klaus savait très bien ce qu'il pensait de la cigarette et de tout ce qui pouvait se fumer et pourtant, il était là avec ce rouleau du diable. Ces derniers temps, ces frères avaient l'air d'avoir envie de lui montrer que la nicotine sortirait toujours vainqueur. Pourtant, il ne put s'empêcher de lui dire :

-Salut Klaus. Et non, mais visiblement, pourquoi avoir une dose de caféine quand la nicotine t'apporte déjà du bonheur ?

Belle entrée en matière. En même temps, Erwin était toujours sur la défensive quand il était avec Klaus. C'était plus fort que lui, comme une forme d'éducation. Une relation particulière les liait. Mais visiblement, son frère se semblait pas chercher la dispute car il lui ouvrit la fenêtre en signe d'apaisement. Au moins les fumées pourrait s'échapper. Erwin se détendit alors un peu avant de lui répondre :

-Et bien non justement, si je suis ici, c'est pour un rendez-vous. Avec une femme justement. C'est l'architecte en charge de tes rénovation et elle m'a donné rendez-vous ici pour que l'on passe la journée ensemble, figures-toi ! Je n'ai pas tilté tout de suite qu'il s'agissait de ton hôtel, alors une fois arrivé, je me suis dis que j'allais passer voir comment tu allais.

Par habitude, mais surtout pour camoufler sa gène, le jeune frère mit les mains dans les poches de son éternel imperméable. Même s'il faisait chaud, il s'y sentait en sécurité. Comme une sorte d'armure. Il lui fallait bien ça.

AVENGEDINCHAINS


@Klaus Schuylers & @Ruth Chapman


Someone in the crowd
Someone in the crowd could be the one you need to know, the one to finally lift you off the ground. Someone in the crowd could take you where you wanna go, if you're the someone ready to be found ▬
Revenir en haut Aller en bas
 
The troublemaker, The introvert brother & the beauty - Klaus, Erwin & Ruth -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 1 - American Beauty
» [FB 1623] Big brother is watching you
» Maximilien - Big brother is watching you.
» Jae Shin × ❝Beauty is a whore, I like money better.❞
» The beauty in an ass beating • PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Le reste du monde :: L'Allemagne-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy