Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Bergedorf :: Klinik FleetinselPartagez
Some days are just hard ♦ ft Robain

Lukas Schuylers
Il faut compter les années qui nous restent
avatar

Messages : 276
Métier : Infirmier (Pédiatrie)
A Hamburg depuis : De retour depuis 12 ans
Points : 1130
Date d'inscription : 27/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1255-lukas-an-obstacle-is-
MessageSujet: Some days are just hard ♦ ft Robain   Lun 5 Nov - 21:40


Installé dans un des fauteuils de la salle de repos, Lukas profitait de quelques minutes de pause pour se remettre de la journée. Elle était loin d'être fine mais l'infirmier avait déjà senti à quel point ça allait être une journée pourrie du début à la fin. Tout avait commencé quand il s'était coupé en se rasant. Il avait maintenant un joli pansement avec des éléphants sur la joue gauche. Un de ses patients, âgé de huit ans, avait tenu à choisir le pansement pour l'aider à guérir en voyant la coupure. Bien sûr le brun n'avait pas pu refuser. En plus maintenant il avait un succès fou auprès des autres enfants qui voulaient eux aussi un aussi joli pansement.

"- Dis donc, tu as la tête ailleurs, toi !", Lança une de ses collègues infirmières en pause avec lui. Il devait avouer que depuis qu'il s'était levé rien n'allait. Se couper, ce n'était qu'un détail à côté de tout le reste ! Il avait réussi à crever sur le chemin du boulot, l'obligeant à s'arrêter pour changer la roue à 6h du matin ! Il avait beau être quelqu'un d'assez matinal, il devait avouer qu'il n'avait pas bien apprécié devoir s'amuser à changer de roue comme ça. En plus, ça allait lui coûter un certain prix pour changer le pneu, sauf si le garagiste considérait qu'il pouvait être sauvé. Mais vu la reste de la journée, Lukas avait peu d'espoir de s'en sortir dans cette histoire.

"- M'en parle pas !", Souffla-t-il en buvant une gorgée de son café. Il avait remarqué qu'il avait fait des petites erreurs. Rien de grave puisqu'il avait toujours rectifié sur le coup. Mais si ses collègues avaient remarqué qu'il n'était pas aussi efficace que d'ordinaire, les médecins avaient sûrement vu ça aussi. Il avait un peu honte d'être à côté de la plaque. Ce n'était pas forcément tous les problèmes de la journée qui le perturbaient. Il avait bien compris qu'il était un peu perdu à cause d'autre chose. Il se sentait bête de se laisser aller comme ça pour "si peu". Mais après ce qui s'était passé avec son divorce, il avait toujours essayé de ne pas retomber amoureux. Peine perdue ! Il avait bien échoué et même s'il faisait tout pour penser à autre chose, il en était incapable. Son coeur avait cédé.

Heureusement la discussion ne s'attarda pas sur sa situation. Lukas appréciait ses collègues mais ce n'était pas avec elles qu'il avait envie de se confier. Il préférait largement attendre de retrouver ses vrais amis. Surtout qu'il connaissait bien ces infirmières, c'était de vraies commères ! À la moindre occasion, elles parleraient de ce qu'elles avaient entendu ou appris au premier venu. Il n'avait clairement pas envie que sa vie amoureuse soit dévoilée au grand jour. Surtout que pour le moment, rien ne s'était passé entre lui et l'homme qui hantait ses pensées depuis la fameuse soirée.

"- Bon retournons au boulot !", Lança une des jeunes femmes avaient de jeter son gobelet dans la poubelle et de sortir. Lukas et les autres avaient leurs propres tasses donc ils devaient la laver avant de partir de la salle. Mais avant qu'il puisse s'approcher de l'évier, le brun échappa la sienne qui alla se fracasser en mille morceaux sur le sol.

"- Ah pas de chance", Railla une des infirmières en l'abandonnant à son tour. En un rien de temps, il se retrouva là, seul, à contempler les morceaux de sa tasse. Un long soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'il se décidait enfin à se baisser. Du haut de son mètre 96, il avait l'impression que la terre était vraiment très basse. Sa journée de l'enfer ne faisait que continuer et il n'avait plus qu'une hâte, rentrer chez lui et se cacher sous la couette pour arrêter de tout casser. Mais en attendant, il devait ramasser les morceaux, sans se couper, et continuer sa journée de travail. Il avait encore quelques heures à tenir avant de pouvoir repartir.
(c) Lil's



Dernière édition par Lukas Schuylers le Mar 13 Nov - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Robain Draxler
Heureux pour mon âge
avatar

Messages : 169
Métier : Pédiatre
Points : 656
Date d'inscription : 03/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Some days are just hard ♦ ft Robain   Mar 13 Nov - 21:08


SOME DAYS ARE JUST HARD
Robain & Lukas

Comme toujours, à mon arrivée le matin j’avais commencé par la tournée de mes patients, et bien sûr suivi du nouvel interne qu’on m’avait assigné une semaine auparavant, il me suivait comme mon ombre, et même si j’étais très patient, je devais bien dire qu’il commençait à me taper sur les nerfs. Mais il devait apprendre, et aujourd’hui, malheureusement pour lui, j’allais lui apprendre comment annoncer une mauvaise nouvelle. Je venais de recevoir les résultats définitifs d’un de mes patients et mes craintes se sont avérées fondées, le petit bonhomme qui n’avait que 6 ans était atteint d’un cancer. Quelle merde cette maladie. Je lui avais déjà expliqué ce qu’il devait faire, comment il devait parler à l’enfant et à ses parents, mais ça restait toujours quelque chose de très compliquée et difficile à faire, cela faisait des années et des années que j’avais à le faire et je ne m’y suis toujours pas habitué. Ce qu’il y avait de compliqué, c’était qu’il s’agissait de quelque chose que quelqu’un n’avait pas envie de dire à quelqu’un qui n’avait pas envie de l’entendre.

Après plusieurs minutes je sortais de la chambre le visage fermé, le regard dans le vide, ce n’était jamais évident de devoir dire un enfant et ses parents que leur enfant était atteint d’une maladie grave. Et pour l’heure je n’avais plus envie de voir mon interne me suivre pas à pas dans tout le service, je lui donnais donc quelques analyses à faire et lui assignais des patients qu’il devait surveiller, il n’avait qu’à me bipper si c’était urgent. Et comme j’avais un peu de temps devant moi, maintenant que mes visites quotidiennes étaient terminées et qu’il n’y avait pas encore de nouveaux patients, je décidais d’aller prendre un café en salle de repos.

En y arrivant j’aperçus Lukas penché vers le sol, je fis quelques pas vers lui pour voir qu’il avait fait tomber sa tasse et dont les morceaux étaient éparpillés autour de lui.


"Dommage, j’aimais bien cette tasse."

Me contentais-je de lui lancer en guise de salutation, mais Lukas et moi nous connaissons depuis longtemps déjà et nous n’avions plus besoin de protocole pour pouvoir entamer la conversation. Mettant les mains dans mes poches je continuais en le regardant ramasser les morceaux.

"Je t’aiderai bien à ramasser les morceaux, mais je n’en ai pas envie, et j’ai déjà dû faire quelque chose que je n’avais pas envie de faire aujourd’hui, donc…"

Et alors que j’allais m’éloigner je vis 50 euros par terre, Lukas les a faits tomber en se penchant, je me penchais à mon tour vite fait pour les ramasser sans rien lui dire, il me devait 50 euros après avoir perdu un pari et je les attendais toujours, et comme on dit, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Puis je me retournais pour faire quelques pas en arrière et m’affaler sur le fauteuil, je devais profiter de ces moments de calme, je savais que bientôt on m’appellerait pour un nouveau patient ou que mon interne me biperait parce qu’il ne savait plus quoi faire.

"Très beau pansement en fait, très viril. Tu devrais venir avec aux matches de foot. ça intimidera les équipes adverses."

code by bat'phanie



Spoiler:
 


"Avez-vous besoin d'un dictionnaire ?"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Lukas Schuylers
Il faut compter les années qui nous restent
avatar

Messages : 276
Métier : Infirmier (Pédiatrie)
A Hamburg depuis : De retour depuis 12 ans
Points : 1130
Date d'inscription : 27/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1255-lukas-an-obstacle-is-
MessageSujet: Re: Some days are just hard ♦ ft Robain   Mer 14 Nov - 18:13


Perdu dans ses pensées alors qu'il ramassait morceaux par morceaux ce qu'il restait de sa tasse, Lukas ne vit pas le docteur arriver. Il ne capta sa présence que lorsque celui-ci lui adressa la parole. L'infirmier poussa un soupir. Il aimait bien sa tasse aussi. Mais il préférait quand même que ce soit un objet qui fasse les frais de sa maladresse qu'un patient. Il n'aurait vraiment pas supporté faire une grosse erreur juste parce qu'il avait l'esprit ailleurs et qu'il n'en pouvait plus de cette journée. Il n'avait donc plus qu'une hâte rentrer chez lui et en finir avec tout ça. Et finalement, il ne semblait pas être le seul à passer une sale journée vu ce que lui disait son ami.

"- Et bien je te remercie pas", Lança-t-il taquin en sachant parfaitement ce que Robain pouvait sous-entendre en disant ça. Il avait forcément eu une mauvaise nouvelle, c'était assez courant et personne ne pouvait réellement changer le court des choses, à moins d'un miracle. Mais c'était le genre de choses qui pouvait déprimer pour le restant de la journée. Heureusement la plupart des professionnels savaient faire abstraction de ça pour rester opérationnels histoire de ne pas faire n'importe quoi avec les autres patients.

Par contre, si Robain pensait être discret en ramassant le billet, il se fourrait le doigt dans l'oeil. Lukas n'était peut-être pas très attentif avant son arrivée mais là, il était conscient de sa présence et il le sentit se baisser. Il aurait vraiment fallu qu'il soit dans la lune pour louper ça. Son ami aurait eu plus de chances en tentant dès le début. Mais Lukas ne lui posa aucune question, se redressant avec les morceaux de sa tasse. Il se dirigea vers la poubelle qui était un peu plus loin et il laissa tomber ce qu'il avait entre les doigts. Le bruit lui permit de vérifier discrètement sa poche. Pas de billet. Oh le filou ! Lukas savait que c'était quelque chose dans le genre car Robain n'avait pas prévu de l'aider à ramasser et ce qu'il avait récupéré, ce n'était pas un déchet car il s'était directement posé dans le canapé. Il ne restait plus qu'une solution, c'était de l'argent, et Lukas avait prévu un billet de 50 à cause du pari qu'il avait perdu. Billet qu'il comptait donner au docteur dès qu'il le verrait.

"- Jaloux ?", Dit-il lorsque Robain parla de son pansements. Il glissa ses mains dans ses poches, se trouvant juste derrière son ami. Il s'approcha de lui et d'un geste habile, il lui colla un des pansements qu'il avait sur lui. Il avait pris le premier qu'il trouvait et l'avait discrètement décollé pour venir le placer sur le front de Robain. Il s'éloigna rapidement, se mettant de l'autre côté de la table basse.

"- Ben voilà, toi aussi tu es très beau comme ça !", S'exclama-t-il joyeusement en admirant le pansements colorés sur lequel des singes dansaient, "Ah, et on est quitte, les 50€ étaient pour toi ! Tu devrais demander aux enfants, ils sont nettement plus doués que toi pour piquer les affaires. Ils pourront donc t'enseigner un truc ou deux."

Sur le coup, Lukas n'avait rien senti mais maintenant qu'il s'était arrêté, il avait une drôle de sensation, comme si un liquide chaud coulait le long de ses doigts. Il tourna sa main vers lui et aperçut une belle coupure en plein milieu de sa paume. Génial, comme si la journée n'avait pas été assez casse-pied comme ça ! Il soupira une nouvelle fois et se dirigea vers l'évier pour passer sa main sous l'eau.

"- Enfin dis-moi, pourquoi sembles-tu si dépité ? Une femme aurait refusé tes avances ?"

Lukas avait décidé de ne pas parler du boulot, même s'il se doutait que c'était ça qui embêtait son collègue. Si Robain avait envie d'en parler, il le ferait, sinon il répondrait à sa pique en plaisantant aussi.
(c) Lil's

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Some days are just hard ♦ ft Robain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Some days are just hard ♦ ft Robain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» Dog Days sous-titré en français
» ABC-JUMPING DAYS au 1er RCP 1er AOUT 2015
» boxing day!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Bergedorf :: Klinik Fleetinsel-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy