Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Le reste du monde :: FlashbackPartagez
Find your freedom ♦ ft Ida

Emmerich Hohendorf
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 1131
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 7606
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Find your freedom ♦ ft Ida   Ven 26 Oct - 17:11


"- Avoue que tu t'y attendais pas !", Lança son vis-à-vis, un sourire aux lèvres. Cette déclaration fit lever les yeux au ciel à Emmerich avant d'afficher un sourire à son tour. Il avait beau avoir raison, le blond refusait de l'admettre. Il ne savait pas trop pourquoi mais il avait accepté de revoir le garçon. Après la rupture avec son tout premier petit-ami, Emmerich ne pensait pas trouver quelqu'un avec qui il se sentait bien. Il craignait de voir l'histoire se répéter et avait préféré enchaîner les coups d'un soir. En plus, c'était largement moins prise de tête ! Mais tout avait été bousculé lorsqu'il avait rencontré Wolfgang quelques années plus tard. Ce jeune homme savait l'amuser et lui faire tourner la tête, même s'il faisait comme s'il ne le remarquait pas. Il le faisait sortir des sentiers battus. La preuve était qu'Emmerich avait accepté de passer l'après-midi au zoo avec lui ! C'était bien le dernier endroit où il aurait pensé passer sa journée. Surtout qu'il avait fait exprès de sécher les cours de la journée pour aller avec lui.

"- J'espère que c'est la fin des surprises ... Je refuse de poser avec les animaux pour toi !", Répliqua finalement Emmerich en pointant l'appareil photo de Wolf. Mais vu l'air de ce dernier, il semblait bien aimer l'idée. Le blond risquait de regretter ses paroles...

Heureusement l'après-midi se passa sans encombre. Les deux garçons profitaient des lieux assez déserts, en dehors de quelques classes, pour avancer à leur rythme et échanger quelques baisers à l'abri des regards. Emmerich était persuadé que Wolf s'était même amusé à prendre quelques photos d'eux. Il n'était pas certain que le résultat serait au top vu qu'il devait probablement viser à l'aveuglette. Mais son ... compagnon du jour était plutôt doué pour la photographie. Il avait eu la chance de voir plusieurs de ses clichés lors de la première nuit qu'ils avaient passé ensemble dans l'appartement de Wolfgang. Emmerich avait juste un souci, il ne savait pas comme le qualifier. Ils ne sortaient pas ensemble mais ils n'étaient pas amis. Il ne pouvait s'empêcher de s'interroger.

"- Et tu connais celui-ci ?", Lui demande Wolf en pointant du doigt un des poissons de l'aquarium. Emmerich venait de lui répondre "non" à la même question trois fois d'affilée. Après tout, il avait beau être en biologie pour ses études, il n'avait pas spécialement étudié les animaux marins. Il avait plutôt vu ce qu'il y avait à l'intérieur ... Mais ce n'était pas le moment de se souvenir des photos, vidéos et des travaux pratiques, ce n'était pas très ragoûtant.

"- Tu sais, y a des panneaux sur le côté, tu n'as qu'à lire !"

Les deux personnes qui étaient dans la salle avec eux disparurent à l'angle du couloir suivant. Emmerich regarda autour de lui avant de s'approcher de Wolf qui tentait de prendre une photo de lui. Quel petit sournois ! Le blond bloqua l'objectif de sa main, l'obligeant à le baisser. Ils étaient à quelques centimètres l'un de l'autre. Personne n'était là. Personne ne semblait arriver. En faisant bien attention il n'était pas dur d'entendre les bruits de pas, surtout les talons des femmes.

"- Quoi ? Tu es jaloux que j'admire les poissons ?
- Te fous pas de moi, tu étais en train d'essayer de me prendre en pho-
"

Le reste de sa phrase resta en suspend alors que Wolfgang s'était penché pour l'embrasser. Emmerich ferma les yeux, appréciant le contact de leurs lèvres, tandis qu'il glissait une main sur la nuque de son amant pour l'empêcher de rompre le contact trop vite. Il avait l'impression d'être libre, de pouvoir être lui-même. Son ex était du genre à se cacher, à ne pas avouer au monde qu'il aimait les hommes. Emmerich l'avait suivi. Mais plus ça allait plus il avait envie de vendre la mèche et assumer qui il était vraiment ! Malheureusement le monde n'était pas forcément très clément avec les personnes comme lui.

"- Et si on allait voir les pandas roux maintenant ?"

Wolfgang avait rompu le baiser pour lui poser cette question. Pourtant il ne semblait pas motiver à bouger puisqu'il restait là contre lui, son front contre le sien. Emmerich espérait que personne ne viendrait car il avait encore envie de profiter un peu. Ce n'était pas tous les jours qu'il pouvait faire ça...
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Ida Engelwald
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 73
Métier : Étudiante
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 526
Date d'inscription : 14/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1474-ecrire-comme-on-respi
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Sam 27 Oct - 14:27


"...un mammifère de la famille des Ailuridae. Il a un régime alimentaire omnivore, essentiellement végétarien, bien qu'appartenant à l'ordre des Carnivores comme les ratons laveurs ou les ours avec lesquels on l'a parfois classé avec le Panda géant. Le panda roux est originaire de l'Himalaya et de la Chine méridionale. C'est une espèce protégée car elle est en danger de disparition. Il faut donc..."

Ida détourna le regard du jeune soigneur et le posa sur un des pandas roux qui tournait en rond dans l'enclos. Son esprit s'éloigna également des paroles avoisinantes qui l'encombraient. Elle ne comprenait pas qu'on puisse faire subir ça à de pauvres bêtes qui n'avaient rien demandé... Elle se retrouvait dans ce petit panda qui la regardait de ses yeux globuleux. Ida se revoyait enfermer à l’hôpital sans qu'on lui ait demandé son avis. Elle aurait aimé crier et cracher à ce soigneur combien c'était inhumain de maintenir enfermer des êtres vivants contre leur volonté.

"...vit dans les fourrés de bambous et les forêts montagneuses, entre 2 200 et 4 800 mètres d’altitude..."

À vue de nez, la hauteur des arbres mis à disposition aux mammifères ne devaient pas dépasser les 4 mètres de haut, autant dire que c'était du grand "n'importe quoi !" Ida grimaça en constatant qu'elle avait dire les derniers mots, non pas dans sa tête mais haut et fort. Les regards de ses camarades se tournèrent brièvement vers elle avant de retourner vers le monologue du soigneur.

C'est là que la jeune femme décida de s'éclipser. Ida savait depuis une semaine qu'elle viendrait ici. Elle détestait les zoos et aurait préféré être n'importe où ailleurs qu'ici. Mais voilà, à 17 ans on ne choisit pas toujours. Le lycée avait eu la brillante idée de faire une "excursion en lien avec les cours de biologie", et quel lieu est le mieux pour cela ? Le zoo bien sûr ! Quand il avait fallu ramener une autorisation parentale, Ida aurait volontiers tût cette excursion à sa mère, mais c'était sans compter sur Gabe, un de ses camarades avec qui elle devait rendre un devoir commun, qui cracha le morceau à sa mère. Ni une, ni deux, l'autorisation fut signée et envoyée directement à la directrice de  l'établissement. Ida détestait déjà sa mère pour pleins de raison, c'en était une de plus.

Ses pas la menèrent à l'aquarium. S'il y avait bien un lieu dans un zoo qu'elle appréciait un tant soit peu - on préfère toujours un lieu dans un ensemble que l'on déteste - c'était bien l'aquarium avec son obscurité rassurante et sa chaleur apaisante. Ida dû habituer ses yeux un instant à la pénombre et commença à visiter les différentes salles. Poissons tropicaux, poissons du monde, d'Asie, d'Europe... Les couleurs étaient au rendez-vous et Ida en prenait pleins les yeux. La jeune femme était tellement omnibulée par le bassin des méduses qu'elle faillit percuter un couple de plein fouet. En bafouillant des excuses, elle s'éclipsa dans la première pièce qui s'offrit à elle. Deux garçons s'y trouvaient et semblaient très proches. Le premier se recula un peu avant de poser une question :

"- Et si on allait voir les pandas roux maintenant ?"

Ida leva les yeux au ciel avant de poser son regard sur le second garçon. Dans l'obscurité où la seule lumière provenait des aquariums, Ida aurait pu ne pas le reconnaître. Seulement voilà, les cheveux cendrés en bataille, ce sourire si particulier qu'Ida connaissait si bien et ce regard brun n'appartenait qu'à une seule personne : son frère Em'.

Son cerveau ne fit qu'un tour pour placer tous les engrenages les uns derrières les autres. Deux garçons, un baiser, son frère. Si la jeune fille avait pu douter de son orientation sexuelle, elle lui aurait posé la question depuis longtemps, mais le jeune homme cachait tellement bien son jeu qu'elle n'en avait pas l'ombre d'un doute. Jusqu'à aujourd'hui.

"Em' ?" Murmura-t-elle avant de se détourner et de courir vers la sortie.

Si son frère avait voulu lui révéler ce secret, il l'aurait fait depuis longtemps. Il fallait croire qu'il n'avait pas assez confiance en elle pour le lui dire...
Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 1131
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 7606
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Sam 27 Oct - 15:53


Ses lèvres effleurèrent à nouveau celles de son amant. Les pandas roux attendraient bien quelques minutes de plus. Ils étaient seuls alors autant en profiter. En dehors de l'aquarium ils devraient être bien plus prudents puisque les gens pouvaient les voir plus facilement à la lumière du jour. La pénombre et le silence les protégeaient des arrivées surprises. Du moins, le blond l'espérait. Il n'avait pas entendu la nouvelle personne arriver. Et lorsqu'il se tourna il put reconnaître le visage de sa soeur. Son coeur manqua un battement. La voir partir n'arrangea rien à la situation. Il savait qu'il avait merdé. Il était en faute. Et il allait avoir du mal à se racheter, il en avait pleinement conscience.

"- Tu la connais ?", Lui demanda Wolfgang. Ce à quoi Emmerich se mordit la lèvre. Il n'avait plus d'autre choix que de la suivre. Il ne pouvait pas la laisser fuir sans lui donner des explications. Il lui devait bien ça. Tant pis pour son rendez-vous. De toute façon c'était peut-être mieux ainsi. Emmerich savait que ça finirait mal d'une façon ou d'une autre et c'était peut-être un signe qu'on lui envoyait pour lui dire d'arrêter maintenant avant d'en souffrir comme avec son premier copain. Ce serait plus simple ainsi. Mais il n'en était pas encore là. Il savait qu'il ne résisterait pas vraiment si Wolf lui proposait une nouvelle sortie. Il était bien trop faible face à lui.

"- Ma soeur. Je ... je dois y aller !"

Emmerich lui vola un rapide baiser comme pour lui montrer que ce n'était pas lui qui était en faute -si jamais il pensait ça- avant de filer à la suite de sa soeur. Elle n'avait pas du prendre une grande avance sur lui puisqu'il avait réagi rapidement. Mais l'aquarium et le zoo en lui-même étaient grands ! Perdre quelqu'un était plus facile qu'on pouvait le penser. Emmerich ne pouvait s'empêcher de penser que sa soeur avait bien réussi à semer sa classe alors pourquoi pas lui ? Parce que oui, elle n'avait pas sécher les cours comme lui. Elle avait forcément une sortie scolaire au zoo. Quelle veine ! Tomber le même jour au même endroit !

L'idée de dire la vérité à sa soeur l'avait effleuré plus d'une fois. Mais au moment de sortir les mots, il s'était retrouvé bloqué. Il était paralysé par une peur qui l'avait poussé à reporter le moment des aveux. Il s'en voulait. Il savait que c'était idiot de cacher ça à sa petite soeur, surtout qu'il l'adorait et était très proche d'elle.

Au loin, il l'aperçut de dos, en train de courir pour s'éloigner de lui. Il piqua un sprint pour la rattraper. Il n'osa pas trop la bousculer en l'attrapant par le bras -de peur de lui faire mal- alors il fit de son mieux pour lui passer devant et s'interposer. Ils se percutèrent légèrement mais Emmerich avait anticipé la collision et avait amorti l'impact avec ses mains.

"- Ida !", Dit-il ses mains sur ses bras comme s'il voulait l'empêcher de fuir. En vrai, elle pourrait lui échapper facilement puisqu'il ne la maintenait pas vraiment. Il savait que sa soeur n'était pas vraiment fragile mais il ne pouvait s'empêcher d'essayer d'être le plus doux possible avec elle.

"- Je ..."

Les mots ne voulaient pas sortir une fois de plus. Il se sentait con à ne pas réussir à dire les choses telles qu'elles étaient. Mais il avait tellement l'habitude de tout garder pour lui, de faire exprès de ne pas dire les choses pour ne pas mentir.

"- Je suis désolé... Je ... Tu sais, c'est ..."
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Ida Engelwald
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 73
Métier : Étudiante
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 526
Date d'inscription : 14/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1474-ecrire-comme-on-respi
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Sam 27 Oct - 19:26


Les images qu'elle venait de voir défilaient encore devant ses yeux quand elle quitta l'aquarium. Ida était sous le choc. Sous le choc qu'Em' ne lui en ait jamais parlé. Sous le choc parce qu'elle pensait tout connaitre de lui. Sous le choc parce qu'elle se sentait trahie. Ida n'avait jamais rien caché à son aîné. Enfin, tout du moins pas quelque chose d'aussi important. Elle avait toujours été du côté de son frère, même quand tout le monde le pointait du doigt. Elle braverait tous les dangers pour ne serait-ce que le voir esquisser un sourire. S'il y avait bien un de ses frères ou sœurs avec qui elle était complice, c'était sans aucun doute Emmerich. Et voilà que tout s'ébranlait... Ida ne savait plus quoi penser. Elle s'en fichait royalement qu'il soit hétéro, gay ou bi ! Tant qu'il était son pilier, celui sur qui elle pouvait compter. Là, elle ne savait plus rien. Excepté qu'il lui avait menti...

Courant comme elle le pouvait - c'est-à-dire relativement lentement - Ida n'eut le temps que de fermer les yeux quand elle se prit la personne. "Ahh, pardon !" s'excusa-t-elle avant de rouvrir ses yeux quand on l'appela par son prénom. Ce n'était pas juste une personne qu'elle venait de frapper de plein fouet, mais son frère qui venait de la rattraper. Il posa ses mains sur ses bras, la retenant. De toute façon, Ida était à bout de souffle. Elle devait être cramoisie d'effort. D'un côté, la blondinette était contente que son frère l'ait choisie elle. Elle laissa donc ses épaules choir et vrilla son regard dans celui de son frère qui s'excusa, ne trouvant pas les mots.

"C'est quoi ?" demanda-t-elle, inquisitrice. Son ton était sec et calme. Il n'y avait pas de colère, juste de la lassitude, de l'abandon ou de l'incompréhension.

Elle ne savait pas trop ce qu'elle ressentait. Elle voulait le prendre dans ses bras et en même temps le repousser loin d'elle. Elle voulait rire et en même temps pleurer. C'était une situation tellement idiote ! Si Em' lui avait avoué son secret dès le début, cela n'aurait été qu'une journée de plus où Ida aurait pu apprécier de voir son frère heureux, et en être heureuse à son tour. Mais voilà, elle redoutait ces sentiments qui se mélangeaient en elle. Elle avait peur de le perdre et en même temps elle savait que jamais elle ne le perdrait. Après tout, à la vie à la mort, ils étaient liés par le sang.

"Je t'en veux et en même temps, je ne t'en veux pas. Je veux que tu me laisses et en même temps, je veux que tu restes. Tu me le caches depuis quand ? Tu pensais sérieusement que j'allais mal le prendre !?" Le ton de la jeune femme était monté malgré elle. Elle ne voulait pas être en colère, mais visiblement elle l'était. Ida repoussa les mains de son frère loin d'elle, d'un geste incisif. "Je ne suis pas une chose dont il faut faire attention, je ne suis pas en sucre, tu sais !" Son ton montait crescendo et les passants commençaient à se retourner sur leur passage, curiosité mal placée.

Ida avait du mal à contenir ses paroles. Elle ne voulait pas faire du mal à son frère surtout que celui-ci essayait tant bien que mal de s'expliquer.

"Tu sais quoi ? En fait je ne veux pas de tes excuses et encore moins de tes explications !" Ida ravala ses larmes. Elle savait qu'elle exagérait la chose mais elle se sentait tellement trahie... Tellement humiliée de l'apprendre ainsi... Mais surtout tellement malheureuse que son frère n'ait pas su trouver une épaule réconfortante en elle.

"Je voulais juste que tu aies confiance en moi." murmura-t-elle d'une voix brisée, son regard toujours emboîté dans celui de son frère.
Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 1131
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 7606
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Sam 27 Oct - 20:46


Sa phrase s'était arrêtée nette, comme s'il avait perdu les mots. C'était difficile de se justifier car il savait qu'il avait eu tord de ne pas se confier à sa soeur. Mais la violence qu'il avait subi depuis des années l'avait vacciné au point de tourner le dos aux personnes qui étaient là pour lui. Il ne l'avait dit à personne de son entourage. Il avait tout fait pour le cacher. Il refusait de laisser quiconque apprendre qu'il était homosexuel de peur de les voir partir, l'abandonner. Il voyait bien le regard des gens sur lui quand ils savaient qui il était. Et là aujourd'hui, il avait fait une exception car il était persuadé qu'il ne croiserait personne qu'il connaissait. Une belle erreur de sa part.

Au moins maintenant, le secret était sorti. Il restait plus que les mots pour bien mettre à plat les choses. Mais c'était loin d'être facile et Ida ne lui facilitait pas la tâche. Elle était déçue et se sentait trahie. Il le voyait bien et il ne lui en voulait pas. Il avait conscience de sa bêtise. S'il devait en vouloir à quelqu'un c'était à lui et à personne d'autre. C'était lui qui avait choisi de taire cette part de lui. Il l'avait presque renié finalement. Même s'il ne s'était jamais vanté d'être hétéro. Il refusait de mentir vraiment. Il préférait rester discret. Et à priori ça avait marché puisque même sa soeur ne semblait pas avoir eu le moindre doute.

Se mordant la lèvre, Emmerich laissa sa soeur vider son coeur. Il s'en fichait des regards. Ce n'était pas ces gens là qu'il craignait. Il avait plus peur des homophobes qui lui tombaient dessus et le tabassaient. Il prétextait souvent être tombé sur l'une des bandes rivales du quartier qui avait décidé de s'occuper de son cas. Cette excuse marchait à tous les coups quand ses potes lui posaient des questions. Et sa réputation de bagarreur n'était plus à refaire dans la famille. Leur mère avait abandonné la lutte, ne cherchant même pas à lui proposer de l'aide pour ses blessures. Pour elle, il devait l'avoir cherché et l'avoir même mérité.

"- ... Je l'ai dit à personne", Souffla-t-il finalement après avoir senti son coeur se serrer à la dernière réplique de sa soeur. Il s'en voulait tellement de ne pas avoir dit son secret avant. Mais quand il l'avait découvert, Ida était bien jeune, trop jeune, et à force, le blond s'était habitué à le garder pour lui comme s'il se protégeait. C'était ridicule. Tellement idiot !

"- J'ai confiance en toi. Je ... Je n'ai jamais cessé d'avoir confiance en toi !"

Emmerich détourna le regard et s'approcha du banc à côté d'eux. Il se laissa tomber dessus, calant ses coudes sur ses cuisses avant de passer sa tête dans ses mains. Il ne savait pas par quoi commencer. Finalement, maintenant qu'il se trouvait devant a soeur, il comprenait que rien ne justifiait d'avoir gardé ce secret depuis si longtemps. Alors après quelques secondes de silence, il releva la tête vers sa soeur.

"- J'ai juste mis du temps à l'accepter et ... Avec tous ces gens qui me regardent de travers, qui m'insultent, qui me frappent, j'en ai perdu le courage de le dire..."

Il se mordit à nouveau la lèvre.

"- Tu te souviens du soir où je suis rentré avec cet oeil au beurre noir ?", Demanda-t-il en pointant son oeil gauche, même si la trace avait commencé à disparaître elle était toujours là, "Je suis tombé sur une de mes connaissances de lycée. Il avait ramené des potes pour me défoncer la gueule comme ils le disent si bien... Alors, je sais que ça n'excuse pas le fait de l'avoir gardé secret tout ce temps, mais comprends-moi, je subis tellement de choses à cause de ça... Je n'ai pas envie d'être le frère gay. Je veux être ton frère, point. Je sais que j'aurai du te le dire... Pardonne-moi, Ida... Je ne peux pas vivre à la maison si tu ne restes pas à mes côtés... Tu es la seule en qui je peux avoir totalement confiance !"
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Ida Engelwald
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 73
Métier : Étudiante
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 526
Date d'inscription : 14/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1474-ecrire-comme-on-respi
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Jeu 1 Nov - 14:20


Ida restait là, les bras ballant. Elle disait ne rien attendre de son frère, mais au fond d'elle, elle avait besoin d'explications. Elle avait besoin d'être rassurée et surtout besoin de ce frère qui semblait désormais si loin d'elle. Alors elle attendait que quelque chose vienne. Son corps tremblait, non pas de froid, mais de son excès de colère, de sa crainte et de sa peine. Elle serra les poings tentant vainement de stopper ces convulsions, toujours droite comme un i, son regard toujours posé sur Emmerich.

Le jeune homme semblait indécis. Il ne semblait pas vouloir donner d'explication à sa sœur. Il semblait bloqué, muré dans un silence bien bruyant. Finalement, il répondit à sa question. Ainsi, Ida était la seule à être au courant ? La première ? L'unique ? Cette pensée fit sursauter son cœur de joie. Ainsi, s'il n'en avait parlé à personne, elle n'était pas vraiment en droit de le lui en vouloir ? Mais il avait caché ce secret alors qu'ils se disaient tout - ou presque ! Ils se disaient les choses importantes et ça, c'était important. Alors Ida resta impassible même si son visage se décrispa quelque peu. Les mots qui suivirent dissipèrent les craintes de la jeune femme. Il avait confiance en elle, c'était ses mots ! Mais s'il avait si confiance en elle, pourquoi ne lui en avait-il pas parlé ? Pourquoi avait-il tenu à garder ce secret qui semblait pourtant peser sur le jeune homme ? Pourquoi ? Ida avait tellement de questions dans sa tête qu'elle le regarda se détourner d'elle. Elle voulut lui crier de ne pas partir mais son corps de bougea pas, ses lèvres ne voulurent pas laisser sortir les mots.

Quand Em' s'assit sur le banc près d'eux, Ida sentit un poids la quitter. Il avait confiance en elle. Pourquoi serait-il parti sur ces quelques mots alors qu'il semblait être tiraillé d'avoir fait souffrir sa jeune sœur ? Son frère, tête dans les mains, semblait indécis. Ida voulut le rejoindre pour lui dire que ce n'était pas grave. Qu'elle le comprenait. Qu'elle lui demandait pardon. Pardon d'avoir réagi ainsi. Pardon de ne pas avoir cru en lui. Pardon, tout simplement, de ne pas avoir su... Mais elle resta là, à le regarder relever sa tête et à lui expliquer les raisons de son silence.

La blondinette comprenait. Elle comprenait les tourments par lesquels son frère était passé. Elle comprenait qu'il ait eu du mal à accepter ses sentiments, à s'accepter lui-même. Mais Ida ne comprenait pas qu'il ne lui en ait pas parlé. S'il avait confiance en elle, il n'aurait jamais dû avoir à garder ce secret. Ida l'acceptait tel qu'il était, pleinement et entièrement. C'était son frère, la moitié de son sang, son meilleur ami et son confident. Elle le regarda se mordre la lèvre et sentit toute sa colère, sa crainte et sa peine s'envoler. Elle voulut le prendre dans ses bras, le serrer fort pour lui montrer qu'elle était là, elle. Qu'elle offrait volontiers son épaule aussi souvent qu'il en aurait besoin. Mais elle savait au fond d'elle-même que si elle sortait de son immobilité, le jeune homme allait s'arrêter. Et même si elle avait besoin d'entendre ce qu'il allait dire, elle sentait que le jeune homme en avait besoin plus encore. Alors elle écouta, silencieuse. Elle écouta les raisons de ses bleus, de ses raisons de garder sous silence son orientation sexuelle. Elle bût ses paroles comme boit un verre d'eau après une chaude journée ensoleillée. Quand il se tût, Ida sortit de sa torpeur.

"Je vais le tuer."

Son ton était calme et froid. Ida s'approcha alors de son frère et s'agenouilla face à lui, à sa hauteur. "Tu es mon frère. Tu n'es rien d'autre que mon frère, mon meilleur ami et mon confident." Ida chercha ses mots et reprit. "Pardonne-moi pour mon emportement, j'avoue que je me suis sentie trahie. Mais je comprends Em'. Je comprends que tu aies peur que l'on ne t'accepte pas pour ce que tu es. Sache que je t'aime, tu le sais, hein ?" Ida voulait rassurer son frère. Elle souhaitait être la grande sœur pour une fois, celle qui prenait soin de ses frangins, celle qui servait de guide et savait conseiller. "Je t'aime pour ce que tu es, c'est à dire toi ! Ce frangin sur qui je peux compter, avec qui je me chamaille et avec qui je ris ! Je t'aime toi, pas le regard que posent les autres sur toi. Tu n'as pas à te justifier, encore moins à te cacher !" Elle se remémorait les dernières paroles de son frère et sa colère montait. "Tu sais, même si comme ça je suis une fille toute frêle, je sais faire mal aux mecs ! Personne ne touche à ma famille. Personne n'a le droit de toucher mon frère et de lui faire du mal, tu comprends ?"

La jeune fille s'avait qu'elle ne ferait jamais le poids face à un mec plus grand et plus fort qu'elle. Mais elle savait comment faire mal, elle en était capable pour protéger ou venger un de ses proches. Si elle apprenait un jour qui était cette connaissance, elle irait se venger.

"En tout cas, tu peux avoir confiance en moi. Je serai toujours de ton côté ! Toujours, tu m'entends ?"
Ida se releva, s'assit à côté de lui et le serra contre elle, dans une étreinte maladroite. La jeune femme n'était pas très tactile, elle avait toujours eu du mal avec les câlins, mais ce jour-ci, elle en avait besoin et Em' aussi. "Promets-moi qu'on se dira toujours tout, désormais ?"
Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 1131
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 7606
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Jeu 1 Nov - 18:51


Sa soeur n'avait rien dit. Elle avait pourtant clamé haut et fort qu'elle ne voulait pas de ses explications mais elle l'avait écouté sans un mot. À quoi pensait-elle maintenant ? Emmerich n'osait pas vraiment la regarder. Il avait peur de voir à quel point il l'avait blessée en refusant de lui avouer son petit secret. Il se sentait vraiment nul comme grand frère. Il n'était déjà pas bien fier de ce qu'il était, de la voie qu'il montrait à ses cadets. Mais là, il se sentait encore plus médiocre, il était bel et bien un cas désespéré comme ses enseignants n'arrêtaient pas de le dire. Il ne méritait pas d'être heureux, pas après avoir fait subir ça à sa soeur.

"Je vais le tuer."

Les paroles de sa soeur lui firent relever la tête. Il planta son regard dans le sien. Il s'attendait à une explosion de colère. La jeune fille avait tous les droits de lui en vouloir, de refuser de lui pardonner tout de suite. Même s'il n'avait aucune envie de la perdre, il pourrait comprendre qu'elle lui fasse la tête. Il avait quand même gardé un secret important alors qu'ils se disaient toujours tout en temps normal. Ida était la personne avec qui il était le plus proche dans la famille. Il n'arrivait pas à imaginer ce qui se passerait si elle décidait de le repousser. Et en gardant sa sexualité secrète, il avait bien failli la perdre. Il se sentait vraiment comme le pire des idiots.

L'écoutant attentivement, Emmerich hocha la tête en signe de négation lorsqu'elle lui demanda pardon pour sa réaction. Elle n'avait rien à se faire pardonner. Il aurait probablement été en colère aussi en apprenant que sa soeur lui cachait un tel secret. Bien sûr, lorsqu'elle lui demanda s'il savait qu'elle l'aimait, il hocha une nouvelle fois la tête mais pour dire oui. Il n'en doutait pas, sinon elle ne serait pas restée et elle ne l'aurait certainement pas écouté s'expliquer. Elle tenait à lui et il le sentait. Il n'avait jamais douté de son amour pour lui. Il avait été juste assez stupide pour ne pas se dire qu'elle ne l'abandonnerait pas juste parce qu'il était gay. Mais la peur poussait les gens à faire n'importe quoi. Et il aurait beau se dire qu'il avait été accepté par Ida, il n'aurait probablement pas le courage de le dire à ses amis. Il craignait tellement la réaction de certains !

Emmerich se laissa aller contre sa soeur lorsqu'elle le prit dans ses bras. Il avait bien besoin d'un câlin comme elle l'avait deviné. On pouvait presque se demander qui était le plus grand des deux. Mais ce n'était pas une mauvaise chose de voir les rôles s'inverser de temps en temps. Et contrairement à sa soeur, le blondinet était plutôt tactile en général. Il était juste assez discret sur ça et n'osait pas toujours faire ce qu'il voulait pour ne pas vendre son secret. Il ne voulait pas avoir l'air "gay" aux yeux des autres, même si c'était complètement ridicule de penser comme ça.

"- Ida, je te promets de te dire tout à partir de maintenant. De toute façon, tu sais mon plus grand secret. Je ne vois pas trop ce que je pourrais te cacher."

Elle était déjà au courant du reste, de ses fréquentations, de l'alcool et de la drogue. Emmerich ne s'en cachait pas. Après tout, il savait faire attention au niveau de la drogue et il faisait toujours en sorte de ne pas prendre les pires. Il avait juste besoin de ça pour ne pas se sentir couler complètement. Sa vie n'avait aucun sens. Entre les études qui le menaient à rien et son homosexualité qui lui attirait des ennuis, il avait l'impression de sombrer de plus en plus. Alors un petit joint de temps en temps l'aidait à se détendre et à oublier les misères de la vie.

"- Et j'espère que tu ne me cacheras rien non plus. Je veux être là pour toi aussi !"

Emmerich se redressa, quittant les bras de sa soeur. Il se pencha juste pour embrasser sa tempe, comme pour la remercier d'être là pour lui malgré sa trahison. Et comme à chaque fois que la discussion devenait trop sérieuse, il se sentait obligé d'ajouter une petite réplique pour rendre l'atmosphère plus détendue.

"- Bon par contre, si tu m'annonces que tu as un copain maintenant, je pense que j'irai lui rendre une petite visite. Je peux pas te laisser entre les mains d'un crétin ! Et crois-moi, les gars de ton âge ce sont de vrais crétins ... Je m'y connais !"

C'était la première fois qu'il faisait une telle référence à sa sexualité. Mais ça faisait du bien de pouvoir être enfin lui-même, de ne pas avoir à se cacher. Il allait pouvoir enfin avoir une confidente, même si en vrai il l'avait toujours eu. Il avait été juste assez idiot pour ne pas oser lui en parler avant.

"- Donc si tu as des questions sur les garçons, n'hésites pas. Mais attends un peu, ok ?"

Emmerich ne pouvait s'empêcher de jouer les grands frères. Sa soeur avait beau grandir, il n'avait pas envie qu'elle ait des regrets. En plus, il n'avait pas envie de l'imaginer sexuellement active ... Pas encore ! Les jeunes étaient bien trop pressés de perdre leur virginité. Le blond avait suivi le mouvement mais ça n'avait pas été très agréable... Il regrettait amèrement cette époque, surtout qu'il avait eu du mal à comprendre ce qui n'allait pas avec lui. Mais heureusement, il avait fini par y voir clair et maintenant il se sentait mieux. Il était juste pas encore assez bien pour le clamer haut et fort. Vu les réactions de certains homophobes, il était préférable de rester discret sur le sujet.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Ida Engelwald
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 73
Métier : Étudiante
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 526
Date d'inscription : 14/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1474-ecrire-comme-on-respi
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Mer 7 Nov - 17:44


"- Ida, je te promets de te dire tout à partir de maintenant. De toute façon, tu sais mon plus grand secret. Je ne vois pas trop ce que je pourrais te cacher."

Ida le pressa doucement contre elle pour montrer qu'elle l'avait bien entendu.

"J'espère bien." Elle ferma les yeux et après un court silence : "Qu'on se dira tout désormais." La jeune fille connaissait pas mal de choses sur le jeune homme. Elle savait qu'il se droguait, savait qu'il tirait sur les joints et savait son mal-être. Jusqu'ici, elle ne comprenait pas son frère. Elle ne comprenait pas qu'il se laisse ainsi tirer vers le bas, alors qu'il avait tout pour lui ! Il était entouré par tellement d'amis, tellement de gens qui l'aimaient... Il n'avait aucune raison de vouloir échapper au présent. Désormais, elle savait. Ida pouvait enfin mettre le doigt sur ce qui tourmentait Emmerich. Elle allait enfin pouvoir l'aider. La blondinette se promit de tout faire pour qu'il revienne sur le "bon" chemin. Em' posa une phrase affirmative qui prenait tout de même la forme interrogative. Ida sursauta et se mit à rire nerveusement sur la question des "petits-copains".

Maladroitement, elle rompit l'étreinte et s'adossa contre le banc.

"Moi ? Te cacher quelque chose ?" Elle chercha ses mots et reprit. "Je sais tellement pas mentir, comment voudrais-tu que je te cache quelque chose ?!"

La jeune femme n'avait en effet aucun secret pour son frère. Elle lui disait, pour ainsi dire, tout - ou presque. Si Ida reconnaissait qu'elle était malade, peut-être se serait-elle dite à ce moment-là qu'elle avait effectivement un secret. Un lourd secret. Mais comme pour elle, à ce moment-là de sa vie, tout allait pour le mieux, son poids se stabilisait et elle reprenait même quelques kilos. Elle se sentait plutôt bien dans son corps et dans sa peau. Même si d'ici peu, tout basculerait à nouveau... Mais nous sommes dans le passé, Ida a quinze ans, elle est jeune et insouciante.

"Puisque tu t'y connais... J'ai justement une petite question." Ida se redressa, et se tourna légèrement vers lui. Rougissant elle s'expliqua à son aîné : "Il y a ce mec que... j'aime beaucoup. Mais je sais pas, il ne me voit pas. Genre, je suis carrément invisible pour lui ! Limite, je suis sa pote alors que moi, moi j'aimerais plus. Tu vois ?" Depuis qu'elle était entrée au lycée, Ida avait le béguin pour Hänsel, un jeune homme de 3 ans son aîné. Elle savait que l'année prochaine, ils ne se verraient plus, mais elle avait espoir. "Enfin, pote. Il me connait pas. C'est juste que, je connais un pote d'un de ses potes et les rares fois où il m'a croisé, c'était plus dans la déconnade, quoi !"

À vrai dire, Ida lui avait à peine parler plus de trois mots. Elle n'expliquait pas ses sentiments pour un mec dont elle ignorait tout. Mais voilà, il avait ce côté mystérieux, ce côté inexplicable qui faisait qu'elle voulait le connaitre davantage.

Ida ne savait pas comment expliquer, elle s'embrouillait et en parlait faisait que son rush sur Hänsel devenait réel. Elle s'empourpra et termina : "Tu ferais quoi, toi ?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 1131
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 7606
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Mer 7 Nov - 20:25


Ouh la ! En effet, Emmerich savait bien que sa soeur ne savait pas bien mentir. Alors que lui, il s'en sortait très bien en règle générale. Il avait bien réussi à se faire passer pour un hétéro, sans vraiment se vanter de conquêtes ou d'exploits. Il s'était contenté de réagir le moins possible, sans laisser d'indices sur son homosexualité. Et à priori ça avait bien marché puisque sa soeur avait appris ça uniquement parce qu'elle l'avait vu en train d'embrasser un autre homme. Wolfgang. Le pauvre, il l'avait planté là, dans l'une des salles de l'aquarium, sans vraiment lui expliquer la situation. Mais il n'avait pas supporté l'idée de laisser sa soeur comme ça. Il connaissait peu ce garçon alors qu'Ida faisait partie de sa famille, c'était la personne qu'il appréciait le plus. Comment pourrait-il choisir un amant plutôt que sa soeur dans ces conditions ? Il serait incapable de se regarder dans le miroir s'il osait faire ça un jour.

L'aîné sentit sa cadette prête à aborder un sujet, il était là pour l'écouter, quoi qu'elle lui demande, il comptait répondre. Enfin, il pensait vraiment être préparé à ce sujet, sauf que lorsqu'elle mentionna le problème avec un garçon qui lui plaisait, Emmerich ne put retenir une vague grimace qu'il cacha aussi tôt. Il avait pourtant demandé à ce qu'elle attende... Elle était encore bien jeune ! Même si en vrai, il avait commencé à cet âge-là pour tout ce qui tournait autour des premiers baisers et plus si affinité. Et même si imaginer sa petite soeur en proie à ses premières expériences le perturbait, il était content qu'elle lui en parle plutôt que de se débrouiller toute seule. Il aurait aimé pouvoir faire de même au même âge. Mais ce n'était pas avec Franz qu'il aurait pu le faire. Son aîné était un vrai coincé du cul comme leur mère. Hors de question qu'ils soient au courant !

Hmmmm... Problème épineux en effet. Sa soeur était jolie, intelligente et adorable, dur de penser qu'un garçon pourrait lui résister. Mais d'un autre côté, pour avoir été au lycée, il n'était pas dur de voir à quel point certains garçons étaient aveugles aux meilleures filles se tournant vers les plus culottées. À cet âge-là les hormones travaillaient les mecs sans répit et leur idée n'était pas forcément de vivre le grand amour, loin de là. Sauf qu'il se voyait mal donner comme conseils à sa soeur de se la jouer fille dévergondée pour attirer le regard du mec en question. En plus, il ne savait pas trop vers quel genre de gars sa soeur s'était tournée. Difficile de voir quelle approche lui conseiller -même si en vrai il avait presque envie de tout faire capoter pour qu'elle reste encore innocente. Il avait tellement peur qu'elle soit blessée par un crétin. Enfin si jamais ça arrivait, il irait rendre une visite à ce dernier pour lui faire comprendre ce qu'il méritait.

"- Ce que je ferais ?", Répéta-t-il en regardant sa soeur. Il avait complètement oublié la présence de Wolfgang qui avait probablement fini par partir, vexé.

"- Je sais même pas qui est ce gars, de quoi il a l'air et ce qu'il aime. Je pense qu'il est important de savoir à qui tu as affaire avant de l'aborder. Car si j'ai bien compris, tu l'as pas vraiment abordé, si ?"

Ida avait quand même fini par avouer que le garçon ne la connaissait pas. Comment pouvait-il la calculer ou avoir envie de la connaître si elle n'avait pas fait un pas vers lui ? Il ne fallait pas croire qu'un gars s'approcherait d'une fille comme ça. Ils étaient plutôt timide et très fier alors si c'était pour se prendre un râteau, ils préféraient en général ne rien faire. Mais le moment où une fille semblait s'intéresser à eux, là, ça devenait une autre histoire.

"- Sans lui avoir parler, faut pas t'attendre à un miracle, ma belle !"

Emmerich esquissa un sourire à l'attention de sa soeur. Il espérait qu'il pourrait l'aider sans pour autant lui attirer des ennuis avec ce garçon. Son instinct de grand-frère lui donnait envie d'aller à la rencontre du petit chanceux qu'Ida aimait. Il voulait voir qui s'était et s'il semblait assez digne de confiance. Mais il savait qu'en faisant ça, il risquait juste de s'attirer les foudres de sa soeur, sans savoir en vrai qu'il connaissait déjà le garçon. S'il savait que c'était Hänsel, même si c'était un ami qu'il appréciait, il dissuaderait probablement sa soeur de tenter sa chance. Il le connaissait trop bien pour croire que son pote ne blesserait pas Ida. Il avait cette foutue attitude de coureur de jupon.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Ida Engelwald
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 73
Métier : Étudiante
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 526
Date d'inscription : 14/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1474-ecrire-comme-on-respi
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Mar 13 Nov - 17:42


La jeune femme attendait une réponse qui semblait se faire désirer. Impatiente, elle se balançait d'un côté et d'un autre, croisant ses jambes, les décroisant, se redressant pour s'adosser avant de finalement s'avancer en avant, coudes sur ses genoux. Son frère lui avait pourtant fait remarquer qu'il ne désirait pas entendre parler de garçons en général... Et elle, que faisait-elle ? Elle sautait les pieds joints dans le sujet épineux qui semblait tirer une grimace à son frangin. Elle voulut ouvrir la bouche pour lui dire de laisser tomber, mais à peine eut-elle pris la décision que son frère répéta sa dernière question, plus pour lui-même que pour sa sœur. Ida s'arrêta donc et attendit, en suspens.

Évidemment, Em' ne savait pas qui était ledit garçon... Mais lui dire son prénom ne l'avancerait pas plus, si ? Et puis, quant à la question des goûts de Hänsel, pas même Ida n'en avait une idée. Elle ne lui avait adressé la parole que par l'intermédiaire d'un de ses amis. Autant dire qu'elle ne lui avait pas parlé directement... Alors, quant à savoir ce qu'il aimait, ce n’était même pas la peine de le demander à Ida. Dans ses pensées, la jeune femme ne remarqua pas qu'elle en grimaçait. Son visage la trahissait comme toujours. Finalement, la bouche en coin, elle posa son regard sur ses mains qu'elle croisait et répondit :

"Je ne lui ai pas à proprement parlé..." commença-t-elle. Sa phrase, seule telle qu'elle était ne laissait rien présager de bon pour la suite. La jeune femme se reprit donc, justifiant son emballement pour un mec dont elle ignorait tout. "Ce qu'il aime ? Un tas de choses je suppose... Il sait faire rire et son cœur est grand. Je suppose." Elle laissa sa phrase en suspens. Oui, Ida ne savait rien sur lui. Elle ne le connaissait pas. Elle ne pouvait qu'imaginer comment il était en vrai. Alors, jeune femme de quinze ans qu'elle était, elle se l'imaginait comme dans les films : comme un véritable prince charmant. "Mais il est tellement beau...!" s’exclama-t-elle en relevant les yeux vers son frère, comme pour lui interdire de dire que ce n'était pas un argument pour l'aimer. "Et son prénom... ô Em', il est tellement poétique..." Le visage d'Ida avait pris un air rêveur et niais en prononçant ces mots. Il n'y avait vraiment qu'avec son frère qu'elle pouvait se laisser à tant de niaiserie !

Mais la dernière phrase de son frère fut comme une douche glacée pour les ardeurs de la jeune femme. Son visage se ferma, ses yeux s'écarquillèrent de surprises. "Tu penses ?" Ida aurait voulu avouer qu'aller lui parler lui foutait une trouille bleue. Qu'il était carrément plus âgé qu'elle et qu'elle avait peur de passer pour une gamine à ses yeux. Si elle allait lui parler, elle ne ferait que des conneries, et surtout, ne dirait que des bêtises. Non, Ida ne pouvait pas aller le voir. Elle ne pouvait pas compromettre sa future relation en se dévoilant ainsi !

"Et si... Tu vois, t'es un mec, toi." La jeune femme esquissa un vague sourire tout en se convainquant de continuer. "Tu pourrais aller lui... Tu vois, lui parler pour genre, moi ?" Elle entoura de ses bras la tête de son frère et le regarda tendrement. "Tu pourrais faire ça pour ta petite sœur d'amour que tu aimes ?"

Elle relâcha son étreinte, attendant le verdict. Elle ajouta à demi-mot : "Enfin, juste pour savoir s'il sait que j'existe... La honte sinon."
Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 1131
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 7606
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Mar 13 Nov - 21:03


Plus Emmerich écoutait sa soeur, plus il s'imaginait le crush des lycéennes. Elle n'avait jamais vraiment parlé au garçon, elle ne savait pas grand chose sur lui -pour ne pas dire rien... Comment pouvait-elle savoir qu'il lui plaisait ? Le blond était probablement mal placé pour juger puisqu'il enchaîné les relations d'un soir, se basant sur le physique en premier. Après tout, il n'avait aucune envie de s'attacher si c'était pour se retrouver une nouvelle fois abandonné. Il avait très mal vécu la séparation avec son premier copain. Et il avait bien failli baisser sa garde avec Wolfgang. Heureusement sa soeur les avait interrompu. Il pouvait faire marche arrière. Il ne risquerait pas de succomber un peu plus sous le charme du garçon. C'était bien la dernière chose qu'il souhaitait, même s'il avait bien commencé à céder un peu en acceptant de le revoir pour autre chose qu'une nuit torride.

Vraiment, il commencé à regretter d'avoir proposé à sa soeur de venir lui parler au sujet des garçons. Elle aurait mieux fait d'aller voir leur grande-soeur, même si elle n'était pas forcément un exemple niveau stabilité. Même Franz n'était pas avec quelqu'un officiellement. Finalement, la famille n'était pas très douée pour garder leurs partenaires... Et le pire c'était leur mère qui enchaînait les relations. Emmerich n'appréciait aucun de ses beaux-pères. Il refusait de les considérer comme des pères, se disant que c'était inutile puisqu'il n'était pas leur fils et que ceux-ci allaient forcément partir un jour ou l'autre. L'histoire lui avait fait comprendre qu'il n'avait rien à attendre d'eux. Et les études le montraient bien assez souvent que les hommes avaient du mal avec des enfants qui n'étaient pas le fruit de leur chair.

Mais avant qu'il puisse tenter de dire quoi que ce soit, sa soeur se lança dans une idée ridicule. Emmerich leva les yeux au ciel, sachant pertinemment que ce genre de plan était voué à l'échec. Bien sûr, c'était plus dur de l'envoyer sur les roses lorsqu'elle le regardait comme ça avec ses grands yeux tout en le prenant dans ses bras. C'était un grand-frère très proche de sa cadette, il pouvait difficilement lui refuser quelque chose. Il était faible face à Ida et il le savait.

"- Chère soeur, je ne pense pas que ce soit une bonne idée", Commença-t-il avant de se faire interrompre par la dernière phrase de sa soeur. Il la regarda et soupira. Il finit par détourner les yeux, les laissant se balader sur les autres visiteurs. Il resta un court instant silencieux, réfléchissant à ce qu'Ida lui avait demandé.

"- Hm. À moins d'avoir quelques points en commun, je me vois mal arriver pour l'aborder."

Oui l'idée avait fini par se faire un chemin dans son esprit. Il avait beau refuser, il finissait toujours par changer d'avis, même s'il gardait toujours une réserve. Sa soeur lui demandait de ne pas lui foutre la honte mais c'était plus facile à dire qu'à faire.

"- Enfin, dis-moi qui sait, je le connais peut-être !"

Mine de rien, Emmerich avait un bon petit groupe d'amis et certains étaient encore au lycée. Il pourrait se renseigner discrètement si certains connaissaient le garçon sur qui sa soeur avait jeté son dévolu. Il espérait vraiment qu'elle l'avait bien choisi. Il ne voulait pas l'imaginer avec un des crétins qui composaient son groupe d'amis. Il avait beau les adorer, il refusait de laisser la blondinette intégrer ce cercle. Non pas qu'il ne voulait pas l'avoir dans les pattes, mais il préférait qu'elle se trouve un groupe plus sain qui ne l'entraînerait pas sur la mauvaise voie, celle parsemée de drogues et d'alcool. Emmerich avait déjà craqué, même s'il pensait être capable d'arrêter à tout moment.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Ida Engelwald
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 73
Métier : Étudiante
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 526
Date d'inscription : 14/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1474-ecrire-comme-on-respi
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Lun 19 Nov - 18:06


Ida sentait que son frère allait craquer. Elle le sentait tout au fond d'elle-même. En même temps, qui aurait pu refuser quoi que ça soit à la jeune femme ? Avec sa bouille d'ange, ses grands yeux azures et son regard terriblement craqueur ? Personne. Tout du moins, sûrement pas Em' ! Et puis, s'il refusait, Ida l'aurait pris aux tripes : après tout, il devait se faire pardonner de lui avoir menti. Il pouvait bien faire ça, non ? Mais la blondinette n'eut pas à en venir à cette phase-là. Et c'était tant mieux ! Le chantage était comme le mensonge pour la jeune femme : elle n'y arrivait tout bonnement pas.

Son frère lui demanda s'ils avaient des points communs. Cette phrase lui permit de comprendre que son frangin allait accepter la quête. Elle arrêta donc ses divagations et se concentra sur ce qu'ils avaient en commun... "Hum..." Pensive, la jeune femme ne répondit pas, restant silencieuse. À dire vrai, Ida ignorait les goûts de l'un. Même si elle connaissait le second, avec aussi peu d'éléments, elle ne savait que répondre. La blondinette aurait pu mentir, mais ne sachant pas faire cela sans rougir et balbutier, c'était à mettre de côté. Et de toute façon, elle ne souhaitait pas voir son frère se faire prendre pour un idiot par Hänsel. Même si elle avait un faible pour ce dernier, son frère et sa famille en générale, passait toujours en premier !

"- Enfin, dis-moi qui sait, je le connais peut-être !"

Ida releva les yeux vers son frère, la mine réjouie, le regard illuminé : "Vrai de vrai ?" Elle se jeta sur son frère et le remercia maintes fois. Plus tard, en repensant à cette histoire, Ida dirait à cette "double du passé" qu'elle était bien idiote et imbécile de réagir ainsi pour un mec. Pour l'instant, du haut de ses quinze ans, la jeune Ida était terriblement enchantée et ravie. Sa joie était telle, qu'elle imaginait désormais ce que devait ressentir les champions olympiques lorsqu'ils décrochaient une médaille d'or. Parce que oui, à cet instant T, penser à un possible rapprochement entre Hänsel et elle était tout ce qui comptait. C'était l'essentiel de sa vie. Elle vivait pour ça et seulement ça. Ah l’adolescence et les hormones en effervescence...

Une fois l'étreinte finie et ce moment de joie tarit, Ida releva son regard vers les passants. Elle se mit à tourner une mèche de cheveux avec ses doigts, réfléchissant aux derniers mots de son frère. Devait-elle dire l'identité dudit garçon qui avait kidnappé son cœur ? Était-ce risqué ? Après une réflexion de courte durée, la jeune femme se résolue à la lui donner. Après tout, si elle souhaitait qu'Em' aille le voir, c'était mieux s'il connaissait au moins son prénom !

"Je ne pense pas que tu le connaisses." commença-t-elle, mystérieuse. "Il est grand, peut-être dans les un mètre soixante-quinze, brun, les cheveux souvent en pagaille. Ah ! Et il a toujours une mèche flanquée sur son front." Ce qui lui fait un air tellement mystérieux, se garda-t-elle intérieurement. "Son nom ? Tu ne te moques pas hein !" C'était plus une affirmation qu'une question. De toute façon, elle ne lui laissa pas le temps de répondre et enchaîna : "Hänsel. Hänsel Downey."
Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 1131
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 7606
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Mar 20 Nov - 19:01


En voyant sa soeur si contente qu'il essaye de l'aider, il sentit son coeur fondre. Comment pouvait-il lui dire non dans ces conditions ? Il craignait vraiment qu'elle puisse lui faire céder pour n'importe quoi ... Sauf peut-être pour la drogue ou d'autres choses qui la mettraient en danger. Il savait qu'il jouait avec le feu et elle était trop jeune pour se laisser embarquer dans une spirale infernale. Il ferait très attention à ce qu'elle touche à rien de ça ! Elle n'avait pas besoin de finir comme lui. Il avait conscience qu'il était sur une pente dangereuse. Mais c'était une autre histoire. Là, il devait s'occuper de la vie amoureuse de sa soeur. Et aussi gênant que cela pouvait paraître, il allait faire de son mieux.

"- Ouais, pour de vrai", Dit-il en profitant de l'étreinte. Il n'en avait pas autant en général, Ida n'étant pas aussi tactile que lui alors deux en une journée c'était très appréciable. Et puis ça le rassurait, elle ne le boudait plus. Elle l'aimait encore. Et c'était tout aussi fort que les paroles qu'elle lui avait dites quelques minutes plus tôt. Il était tellement stressé à l'idée de voir son entourage se retourner contre lui qu'il n'était jamais réellement serein. Mais là, il savait qu'avec sa soeur, il était tranquille. Elle ne l'abandonnerait pas. Sauf s'il osait recommencer à lui cacher des secrets. Mais ça, c'était fini ! Il en faisait la promesse.

Se laissant aller contre le dossier du banc, Emmerich glissa ses mains dans son sweat. Il savait qu'il s'était embarqué dans une drôle d'histoire, en acceptant d'aider sa soeur, mais il n'avait encore aucune idée à quel point il allait regretter. Là, il attendait qu'Ida lui en dise plus sur l'homme, enfin le garçon, qui faisait battre son coeur. Pour le moment, il s'inquiétait pas trop, elle ne semblait pas trop lui avoir parler donc c'était principalement un coup de coeur. Il n'allait pas encore laisser son adorable cadette entre les mains d'un gars. Il avait vraiment du mal à se faire à l'idée qu'un jour un garçon poserait ses mains sur le corps de sa soeur. C'était vraiment le genre de choses auquel il refusait de penser !

"- Ah ! Et il a toujours une mèche flanquée sur son front."

Ce détail amusa Emmerich. C'était vraiment le genre de trucs que les filles remarquaient ! Il avait beau aimer les hommes, il ne pensait pas qu'il aurait fait une description aussi précise. Et encore, celle-ci pouvait correspondre à plusieurs garçons, dont certains qu'il connaissait. Mais le moment d'amusement se termina lorsqu'elle prononça le prénom du garçon en question.

"- Hänsel."

Non. Avec la description d'avant, un de ses meilleurs potes lui venait en tête. Mais non. Impossible. Hors de question ! Elle n'allait quand même pas parler de son ami !

"- Hänsel Downey."

Et si.

Sur le coup, Emmerich se figea. Il effaça tout ce qui l'entourait pour tenter de reprendre ses esprits. Mais le nom de son meilleur ami venait d'être évoqué. Sa soeur en pinçait pour lui ! Non ! Pourquoi avait-elle choisi ce garçon en particulier ? Ok, il attirait toutes les filles mais Ida n'était pas comme toutes ces idiotes ? Elle ne pouvait pas se laisser berner par l'apparence d'Hänsel ? Ok, Emmerich l'adorait. Mais de là à le laisser s'approcher de sa soeur, il en était hors de question ! Häns' était le genre de garçons à enchaîner les filles et à faire la fête sans lésiner sur les drogues et l'alcool. Ce n'était pas clairement pas quelqu'un pour sa soeur !

"- Ida ...", Soupira-t-il, "T'es en train de me parler d'Häns', mon pote quoi !"

Basculant la tête en arrière, Emmerich ferma les yeux et se massa l'arête du nez. Il n'en revenait pas de cette histoire ! Il était persuadé d'avoir mentionné Hänsel à sa cadette. Après il ne pouvait pas jurer qu'il l'avait une seule fois appelé par son prénom entier ou d'avoir mentionné son nom de famille.

"- C'est mort !"

Il ne pouvait pas présenter sa soeur à son pote. C'était mort, comme il venait si bien de le dire. Laissant ses mains glisser le long de son visage, il tourna enfin le regard vers Ida. Il faisait la moue. Il était tiraillé entre plusieurs sentiments.

"- Je peux pas te présenter à Häns' ... C'est pas un type pour toi ! J'ai beau l'apprécier, je peux pas laisser ma soeur adorée entre ses mains !"
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Ida Engelwald
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 73
Métier : Étudiante
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 526
Date d'inscription : 14/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1474-ecrire-comme-on-respi
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Jeu 6 Déc - 9:33


Ida avait la tête dans les nuages. Elle voyait déjà les deux garçons se parler, Em' présenterait ensuite sa petite sœur à Hänsel et là. Là, ça serait le coup de foudre. Elle s'imaginait main dans la main avec ce garçon dont elle ne connaissait pas grand chose, si ce n'est ce que son cœur lui soufflait. Elle n'était pas amoureuse. Du moins, pas dans le sens stricte du terme. Elle avait une attirance pour ce garçon, ça on pouvait le certifier. Mais de là à ce qu'elle en soit amoureuse... Il aurait déjà fallut qu'elle le connaisse en tant qu'homme et après, qui sait ? Le sentiment amoureux était bel et bien au rendez-vous cela dit. À chaque fois qu'elle le voyait, elle se sentait fondre. Son cœur s'emportait à chacun de ses sourires. Bref, elle n'avait de yeux que pour lui. Mais ça s'arrêtait là. Une idylle naissait d'un rien. Un amour naissait d'un tout. Ses yeux étaient dans le vide. Elle imaginait filer le parfait amour avec un parfait inconnu, la tête dans ses pensées, ses pensées tournées vers un futur qui n'existera jamais.

L'adolescente aurait du sentir son frère se figer. Elle aurait du voir son sourire disparaître lorsqu'elle avait prononcé le nom de son tendre et cher. Hélas, dans ses pensées, elle était loin - très loin - de son aîné. Et la dégringolade n'en fut que plus terrible.

"- Ida ..." Ida... Ida ? Elle connaissait ce prénom. Ah oui ! C'était elle ! La jeune femme vrilla son regard vers l'intéressé, l'air interrogateur, bien qu'encore dans ses naïves pensées. Elle ne perçut d'ailleurs pas le soupir de son frère.

"T'es en train de me parler d'Häns', mon pote quoi !"

Häns', pas mal comme raccourci de prénom pensa la blondinette avant de finalement comprendre le sens de la phrase d'Emmerich. Ida se figea à son tour. Son pote ? Comment ça, son pote ?! Son sourire glissa, pour laisser place à une grimace de stupéfaction. Tout se mettait en place dans son cerveau. Son frère lui parlait bien d'un Häns' assez régulièrement, mais ça ne pouvait pas être le même, Ida en aurait mis sa main à couper. Et puis, jusqu'à aujourd'hui, Ida n'avait pas fait le rapprochement entre son Hänsel à elle et l'Häns' de son frère. Non, c'était impossible. Ida secoua la tête en signe de négation, comme pour dire à son frère qu'elle ne le croyait pas. Puis, elle se surprit à imaginer que ça serait encore plus facile pour Em' d'aller lui parler d'elle ! Elle imaginait que les garçons parlaient de choses et d'autres, dont des filles. Si ça se trouvait, Hänsel avait déjà parlé d'elle à Emmerich.

"- C'est mort !" dit-il simplement.

Elle était encore sous le choc de la révélation de son frère. Une par jour, c'était déjà pas mal, mais là, deux en l'espace d'une heure ? C'était trop pour la jeune femme. Mais l'invective de son frère la fit réagir. Elle se leva d'un bond, furibonde. Il n'avait pas le droit de décider pour elle. Il n'avait aucun droit d'ailleurs ! Elle était suffisamment grande pour savoir ce qu'elle voulait. Et ce qu'elle voulait, c'était Hänsel.  

"- Je peux pas te présenter à Häns' ... C'est pas un type pour toi ! J'ai beau l'apprécier, je peux pas laisser ma sœur adorée entre ses mains !"

Elle mangea ses paroles en grimaçant à nouveau. Non, il n'avait pas le droit de décider à sa place. Il n'avait pas le droit...

"Tu n'as pas le droit."  dit-elle d'une voix blanche. "Tu ne peux pas décider qui j'aime !"

Ida ferma les yeux, sentant qu'elle perdait le contrôle. Elle le rouvrit, son regard posé sur son frère qui la regardait à son tour. "Il est peut-être différent avec les filles ! Tu ne sais pas. Tu ne le connais que comme copain. Et on sait tous, qu'entre copains, on dit et fait des choses crânement et bêtement." Ida avait finit sa phrase en la ponctuant par le geste de guillemets avec ses mains. "Il est peut-être parfait pour moi. Mais toi, tu juges comme bon te semble !"

Elle se détourna un peu d'Emmerich, laissant ses paroles arriver à l'oreille de son frère. Son regard se posa alors sur sa montre qui indiqua quatre heures moins le quart. Elle se figea un instant, imaginant sa classe repartie pour le bahut. Son cœur rata un battement de peur. Comment ferait-elle pour rentre et expliquer à sa mère son absence à la sortie du lycée se demanda-t-elle. Mais son esprit se détourna aussi tôt de cette question pourtant importante pour se recentrer sur celle d'Hänsel. Rien d'autre ne lui importait à cet instant que de faire comprendre à Em' qu'il ne pouvait pas lui refuser sa requête sous prétexte que c'était son pote.

"C'est ton pote, ce sera d'autant plus facile pour toi d'aller lui parler, non ?" demanda-t-elle, une lueur d'espoir dans le regard. "Il t'a même peut-être déjà parlé de moi, si ça se trouve." Ida s'approcha de son aîné et posa les mains sur ses épaules. "Je sais que tu es mon grand frère et que tu veux protéger ta petite sœur. À ta place je ferais tout pareil. Mais, tu ne pourras pas me protéger de tout, même de sales types qui ne voudront rien d'autre de moi que mon... mon corps." esquissa-t-elle, ses mots incertains. Elle savait très bien ce qu'elle demandait à Em'. Mais on parlait de son ami, un de ses meilleurs potes ! Il ne pouvait pas être si... Ignoble que ça ! "C'est ton pote, je comprends que tu veuilles pas qu'une amourette détruise votre amitié." Elle essayait de comprendre le non de son frère. Elle tentait de lire dans ses pensées mais, n'étant pas une X-Men, elle ne parvint qu'à deviner ce qui pouvait éventuellement lui poser problème. "Tu essaies de voir s'il parle de moi, s'il éprouve... quelque chose... Tu sais ? Pour moi. Et s'il s'avère que non, tu laisses tomber et ça s'arrête-là. D'accord ?"
Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 1131
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : Juin 2013
Points : 7606
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   Sam 8 Déc - 16:11


Emmerich s'attendait à avoir ce genre de réaction de la part de sa soeur. Il savait qu'il n'avait pas le droit de lui dicter sa vie et de choisir vers qui elle se tournait. Mais elle devait comprendre qu'il était son frère et qu'il connaissait bien Hansel. C'était le genre de garçon à enchaîner les conquêtes alors Ida risquait d'être blessée. Il n'avait pas envie de la retrouver en pleurs à cause d'un de ses potes. Il préférait mettre les choses au clair avec elle. Au moins là il savait à quoi s'attendre avec Hänsel. Si elle lui avait parlé d'un lycéen quelconque de son établissement il n'aurait pas eu la moindre idée de comment gérer la situation.

"- Il est peut-être différent avec les filles ! Tu ne sais pas. Tu ne le connais que comme copain. Et on sait tous, qu'entre copains, on dit et fait des choses crânement et bêtement."

Grimaçant, le blond savait qu'il était comme ça avec ses potes. Il évitait de se vanter de quoi que ce soit mais il faisait son mystérieux pour ne pas avoir à avouer qu'il aimait les hommes. La plupart de ses amis le pensaient juste pudique, même si certains le charriaient en l'imaginant puceau encore. Cela faisait bien longtemps qu'il avait sauté le pas de ce côté. Il avait tenté avec une fille, quand il était un poil plus jeune que sa soeur, et surtout il l'avait fait avec son tout premier copain. Depuis il enchaînait les conquêtes sans jamais oser tenter de se poser. Mais ça, il comptait bien le garder pour lui. Il savait que ce n'était pas très glorieux comme comportement, même s'il était jeune et qu'il avait le droit de profiter.

"- À ta place je ferais tout pareil. Mais, tu ne pourras pas me protéger de tout, même de sales types qui ne voudront rien d'autre de moi que mon... mon corps."

Une nouvelle grimace se dessina sur son visage. Aux côtés de sa soeur, certaines personnes pourraient penser qu'il était aussi au lycée. Il avait des traits qui faisaient jeunes ce qui l'agaçait prodigieusement. Combien de fois avait-il eu à sortir sa carte d'identité pour prouver qu'il était bien majeur ? Trop souvent à son goût. Il avait quand même passé la vingtaine maintenant. Mais c'était rien comparé à ce que sa soeur osait dire. Il n'avait clairement pas envie de l'imaginer entre les mains d'un sale type qui profiterait d'elle. Il espérait qu'elle serait assez intelligente pour éviter ce genre de copains. Mais personne n'était à l'abri de la connerie humaine. Il en avait parfaitement conscience, surtout qu'il ne pourrait pas passer sa vie aux côtés de sa cadette.

"- Ce n'est pas mon amitié qui me perturbe dans cette histoire !", S'exclama-t-il lorsqu'Ida évoqua cette idée. À cet instant, il ne pensait qu'à ce que sa soeur allait endurer avec Hänsel si jamais il se passait quelque chose. Et puis aux dernières nouvelles, son pote n'était pas dans l'optique de se caser.

"- Tu essaies de voir s'il parle de moi, s'il éprouve... quelque chose... Tu sais ? Pour moi. Et s'il s'avère que non, tu laisses tomber et ça s'arrête-là. D'accord ?"

Rah ! Mais elle était épuisante à insister comme ça ! Cette pensée traversa sa tête alors qu'en vérité il était plus agacé contre lui-même. Il était en train de revoir son jugement. Après tout s'il ne faisait rien, elle risquait de se lancer toute seule dans l'aventure. Là au moins, il pourrait surveiller l'avancée des choses, et avec de grandes chances, ce crush disparaîtrait rapidement avec la réponse d'Hänsel. Emmerich était prêt à parier que son pote n'avait pas d'intérêt pour sa soeur. En tout cas, il espérait que ce serait le cas. Il avait beau l'adorer, il n'avait aucune envie de lui confier Ida.

"- Ok ok !", Finit-il par dire en soupirant, "Je vais voir ce que je peux faire avec Häns'."

Pour le moment il n'avait aucune idée de comment s'y prendre mais il finirait bien par trouver une solution à ce problème épineux. Il espérait qu'en attendant ça calmerait sa soeur. Elle semblait vraiment tenir à cette histoire...

"- Mais attends, et ton groupe ? Il est toujours là ?"

Emmerich réagissait que maintenant à la situation de sa soeur. Il était bien trop perturbé par tout ce qui venait de passer. Mais lorsqu'il avait entendu une mère refuser à son enfant de lui donner à manger car ce n'était pas encore quatre heures, il avait rapidement jeté un coup d'oeil à son téléphone dans sa poche. Il avait plusieurs messages de Wolfgang mais il comptait regarder ça plus tard. De toute façon le mal était fait, il l'avait planté en plein rendez-vous.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Find your freedom ♦ ft Ida   

Revenir en haut Aller en bas
 
Find your freedom ♦ ft Ida
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» City of Heroes Freedom
» DORIAN † Enjoying of your freedom, you're alive
» (akhésa) ✚ those who don't believe in magic will never find it.
» Partenariat avec Road of Freedom (RPG Lupin) || abandonné
» Will you come find me if I crash and burn? — Siobhán

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Le reste du monde :: Flashback-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy