Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Hamburg-Mitte :: Jungfernstieg :: RésidencesPartagez
Lisett & Lizzie ♠ "Ce dont elle avait été témoin valait bien plus que les mots, les discours, les déclarations alambiquées."

Lisa Hampton
Admin Sexy ♔ Chaton
avatar

Messages : 5647
Métier : Avocate en formation & Patineuse (championne d'Allemagne 2018)
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 9880
Date d'inscription : 23/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t171-lisa-stand-down-drop-t
MessageSujet: Lisett & Lizzie ♠ "Ce dont elle avait été témoin valait bien plus que les mots, les discours, les déclarations alambiquées."   Ven 28 Sep - 21:33


"Ce dont elle avait été témoin valait bien plus que les mots, les discours, les déclarations alambiquées."*


Elle ouvre les yeux, ce matin là, et son regard tombe sur le visage encore endormi de son amoureux, dans leur lit. Au milieu de leur chambre. Un tendre sourire se dessine sur ses lèvres. La sensation est agréable. Différente de ce que Lisa a put connaître jusqu'ici. Différente des réveils dans les chambres d’hôtel, quand il pouvait lui accorder du temps. Ils sont chez eux, maintenant. Cette pensée ravi l'étudiante, alors qu'elle jette un regard autour d'eux. Les menus travaux de peinture  étaient, enfin, terminés et les meubles avaient prit place dans l'habitation, petits à petits, sous la direction de Lisa, aidée de ses proches. Un sourire orne de nouveau son fasciés. Lisa observe l'agencement de la pièce, ravie, le cœur gonflé d'amour, de bonheur, avant de reposer le regard sur le quadragénaire assoupi. Elle revient se lover contre l'avocat, comme pour retenir la nuit encore quelques minutes, laisser celle-ci les envelopper et garder les responsabilités éloignées. Elle était bien, là, contre lui à le regarder dormir encore. Pourtant elle finit par s'arracher à cette contemplation, pour quitter le lit doucement et rejoindre la cuisine. Elle met le café en route, avant de jeter un regard à sa to-do list du jour alors que ce vendredi d'octobre s'annonce chargé pour elle comme pour lui. Entre le travail, les cours, et le dîner avec Lizzie ce soir, ils n'auront pas le temps de chômer. Et Lisa n'est pas des plus sereines quand au dîner de ce soir avec sa belle-sœur. Parce que si elle la connaît déjà, si elles se sont déjà vues, c'est bien la première fois que Lisa reçoit Lizzie. Et elle ressent une certaine pression à cette idée. Chassant ses craintes, Lisa regagne la chambre en portant son plateau, posant délicatement celui-ci avant de rejoindre Benett. Eteignant le réveil avant que ce dernier ne sonne, elle prend le parti de le réveiller à la manière douce, moins stressante, moins horripilante, que le hurlement strident du réveil.

***


La journée est passée, trop rapidement au goût de Lisa. Il est un peu plus de dix-huit heure quand elle rentre pour préparer la soirée à venir. Elle vérifie le ménage, heureusement réalisé la veille et presque irréprochable, avant de commencer le dressage de la table, repassant une nappe blanche, surveillant d'éviter le moindre plie, alors qu'elle attend patiemment l'arrivée du traiteur. Une décision qui lui avait semblé bien peu courageuse mais beaucoup plus prudente, alors que la question des repas était encore difficile pour elle au quotidien. Pour un premier dîner, il lui avait donc semblé préférable de partir sur une valeur sûre et limiter la casse, le temps pour elle d'apprivoiser le genre de cuisine auquel Benett et Lizzie avaient été habitués. Même si Lizzie disait ne pas être reine, empêchant Lisa de l'appeler par son prénom complet, Lisa ne parvenait pas à imaginer que la Rosenthal mangeait souvent des pâtes, qu'elles soient au beurre ou en sauce.

Il est presque dix-neuf heures. La table est dressée, l'apéritif est prêt et le livreur est parti depuis cinq minutes. Si tout semble être en ordre, l'inquiétude de Lisa ne cesse de monter crescendo, pour sa part. Alors que Benett ne devrait plus tarder, la jeune femme se prépare en surveillant l'heure. Invitée pour 20:00, l'étudiante doute que sa belle-sœur manque de ponctualité. Elle se presse donc, de sorte à être prête à temps et alors qu'elle sort de la douche, le bruit de la porte la fait sursauter, comme Benett rentre chez eux. Elle sort, le corps enveloppé d'une serviette, lui volant un baiser au passage alors qu'elle lui laisse l'accès à la salle de bain pour qu'il puisse se préparer à son tour.

«- Tu as passé une bonne journée chaton ?» s'enquit-elle en passant.

L'heure tourne, alors que Lisa a rejoint la chambre, où elle s'est habillé, a finit de sécher ses cheveux, avant de se maquiller légèrement, installée devant le miroir de sa coiffeuse. Nouveau regard, stressé, à sa montre, avant d'appliquer son mascara, rassurée de voir qu'elle est dans les temps. Sa main s'égare, attrape un bâton de rouge à lèvre. Trop rose, elle le repose. Elle furette, cherche un ton nude sur lequel elle finit par mettre la main. Enfin. Son makeup terminé, elle attrape un flacon de parfum qu'elle vaporise, avec parcimonie, avant de croiser son regard dans le miroir. Et elle prend une grande inspiration, avant de regagner le salon. Il n'y a plus qu'à attendre. Elle lève la tête vers Benett comme ce dernier paraît et elle lui adresse un sourire. Ce qu'elle peut apprécier le fait de le retrouver comme ça le soir, après le travail. De penser qu'ils sont chez eux.

«- Tu as des nouvelles de Lizzie ? Elle ne devrait plus tarder...» observe Lisa, avant de lui adresser un regard inquiet. «J'espère que je n'ai pas raté un truc... ça va tu crois ?»
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




* Lizzie Rosenthal


Soulmate


"Lisa apparaissait telle un rayon de soleil dans la vie de Benett. Elle lui redonnait le sourire qu’il perdait de jour en jour en compagnie de sa femme, elle le faisait sortir des sentiers battus, lui redonnait espoir à une vie meilleure, une vie pourtant oubliée, perdue dans les rouages du temps."

Benett Rosenthal
c. FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas

Benett Rosenthal
Admin sexy - On compte les années qui restent
avatar

Messages : 880
Métier : Avocat pour le gouvernement, tout comme son père et un bon nombre de membres de sa famille avant lui.
A Hamburg depuis : Un an et demi. Sa femme soucieuse de l'éducation de leurs enfants a souhaité venir à Hambourg.
Points : 680
Date d'inscription : 07/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lisett & Lizzie ♠ "Ce dont elle avait été témoin valait bien plus que les mots, les discours, les déclarations alambiquées."   Jeu 1 Nov - 13:18


"Ce dont elle avait été témoin valait bien plus que les mots, les discours, les déclarations alambiquées."*


Journée bien particulière au bureau aujourd’hui, alors que la matinée avait commencé d’une façon plutôt banale, je m’étais réveillé au sein de l’appartement que je partageais avec Lisa, ma maitresse, la jeune femme dont je suis tombé amoureux sans vraiment comprendre comment j’avais pu en arriver là. L’idée de l’appartement avait été mis sur la table, alors que je me trouvais dans une impasse, les mots étaient sortie tout seul et j’avais réalisé qu’après que je faisais une véritable connerie. Oui c’était une bêtise en sachant que non-bien loin du côté de Finkenwerder se trouvait ma véritable maison, celle que je partage avec ma femme et mes enfants. Comment avais-je pu être aussi con en me lançant dans un tel projet ? Comment pouvais-je penser que j’allais pouvoir vivre à deux endroits à la fois sans qu’un des deux parties se rende compte de cette double vie. Je touchais du bois, j’avais une bonne étoile ou alors j’étais le plus grand manipulateur de l’univers, mais jusque-là, je faisais preuve de beaucoup de prudence et j’avais la chance d’avoir un cabinet du côté de Berlin, me servant à justifier mes absences auprès de la douce Lisa ou de mon adorable épouse, mais je le savais, tout n’était qu’une question de temps avant que l’une ou l’autre souhaite un jour prendre de mes nouvelles à Berlin et découvrira que je n’y suis pas. J’ouvrai doucement les yeux m’apercevant que le lit était vide, j’entendais le bruit provenant de la cuisine tout en contemplant un instant le plafond de la chambre, pensant à tout ça, pensant au connard que je suis. J’attrapais mon téléphone afin d’envoyer un petit message à Isa, une habitude que j’avais pris chaque matin ou je n’étais pas à ses côtés. Un petit, je t’aime pour conclure le message et j’étais levé. Prêt à affronter une journée de plus au sein du cabinet Rosenthal. Après m’être préparé et avoir rejoint Lisa dans la cuisine qui avais préparé le café, je la remerciais d’un doux baisé et m’envolait en direction du bureau.

La matinée fut assez longue, détaillant chaque dossier présent sur mon bureau, j’avais finalement offert la possibilité à certain de mes collaborateurs pour pouvoir avoir un peu plus de temps pour moi, pour ma famille et pour ma maîtresse. Ce soir, Elisabeth allait passer la soirée avec nous dans cet appartement, j’imaginais déjà le regard qu’elle allait poser sur moi pour m’avertir que je jouais avec le feu. Elle était la seule en qui je pouvais réellement avoir confiance pour ne pas me dénoncer auprès d’Isa, elle était la seule qui savait tout de cette histoire et la seule à qui je pouvais me confier à ce sujet. Ça me faisais du bien de lui en parler quelques fois, bien que le choix final restait entre mes mains, un choix que je ne pouvais faire malheureusement. La pause déjeuner, je l’avais passée en compagnie de ma femme, un petit restaurant nous avait accueilli. J’aimais ce genre d’instant, vraiment, mais j’avais toujours en tête ce mensonge que je me forçais à raconter à tout le monde.

J’avais rejoint le bureau pour l’après-midi entière, un dossier avait attiré mon attention, un certain monsieur Fritz. J’avais cherché durant de nombreuses minutes la provenance de ce nom avant de me rappeler qu’il s’agissait d’un des membres du parti de l’assassin de mon père. Je me retrouvais à descendre un verre de whisky d’une traite en apprenant cette nouvelle. Les souvenirs de ce soir-là étaient resté intact dans mon esprit et ouvrait la porte de ma soif de vengeance. J’étais de plus en plus obsédé par cet homme que je souhaitais voir tomber et mettre la main sur ce monsieur Fritz allait pouvoir me permettre de me rapprocher de mon but. J’avais étudié durant de nombreuses heures son dossier, laissant de côté toutes les affaires en cours jusqu’à la fin de la journée, me rendant compte qu’il était l’heure, l’heure de rejoindre l’appartement pour la soirée avec Lizzie. J’attrapais mes affaires sans attendre afin de la rejoindre au plus vite, soucieux d’être à l’heure.

J’entrais dans l’appartement et ne pouvais manquer la bonne odeur qui régnait. Je croisais Lisa qui sortait de la salle de bain qui me volait un baiser au passage, me laissant la place dans la salle de bain sans attendre me demandant par la même occasion si ma journée avait été bonne. Je la regardais tout en retirant ce costume que j’avais porté toute la journée. «  Plutôt bonne et pour toi ? Je vois que tu n’as pas chômé, ça sent très bon ! » Répondais-je avec le sourire avant de très vite filer sous la douche. J’en sortais vêtu d’un polo et d’un jean, des vêtements que j’avais très peu l’habitude de porter, mais que j’appréciais lorsque j’étais à la maison. Je rejoignais la jeune femme qui me demandais si j’avais eu des nouvelles de ma sœur tout en étant inquiète. « Non, je n’ai pas de nouvelle, mais elle ne va pas tarder, elle aime se faire désirer ! » Rétorquais-je avec un sourire amuser tout en m’approchant de Lisa pour lui déposer un léger baiser sur ses lèvres. « Ne t’inquiète pas tout est parfait ! » et ça l’étais, puis Lizzie n’était pas la plus difficile de la famille de toute façon. « Elle va apprécier tout ce que tu as fait si c’est ce que tu te demandes, tu n’as pas besoin de te mettre la pression, pas avec Lizzie. » Ajoutais-je avant de prendre place sur l’un des tabourets présent dans la cuisine qui était ouverte sur la cuisine.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




* Lizzie Rosenthal


What i gotta do ?

≈ You keep me connected to you like I was your shadow

Revenir en haut Aller en bas
 
Lisett & Lizzie ♠ "Ce dont elle avait été témoin valait bien plus que les mots, les discours, les déclarations alambiquées."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» Ce qui prouve qu'elle avait raison (PV)
» Un peu froid pour une baignade, et alors??[Libreeeeuhh]
» Un microbe, un virus, des toilettes [19.01 à 16h]
» je veux une maman - Norah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Hamburg-Mitte :: Jungfernstieg :: Résidences-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy