Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Altona :: HabitationsPartagez
Let's talk ♦ ft Matthew

En ligne
Emmerich Hohendorf
Membre du mois
avatar

Messages : 382
Métier : Étudiant
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 1922
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Let's talk ♦ ft Matthew   Mar 28 Aoû - 11:13

Let's talk
Matthew Wildmore & Emmerich Hohendorf


Petite soirée posée entre amis. Voilà une soirée satisfaisante. Du moins, tant qu'Emmerich ne se retrouvait pas obligé d'assister à l'anniversaire d'un de ses potes dans un bar de strip-teaseuses. Il avait eu son compte la dernière fois. Il avait bien réussi à s'éclipser lorsque tout le monde avait bien bu mais il s'était retrouvé à faire face à un petit groupe d'homophobes qui ne l'avait pas épargné. Il n'était donc pas mécontent que cette fois, ils fassent ça chez Matthew. Au moins, il n'avait pas besoin de mentir en disant qu'il était terriblement attiré par l'une des danseuses sur scène. Il se sentait toujours mal à ne pas dire la vérité à ses potes. Il craignait tellement le jour où ça allait tomber. Il n'était pas sûr que tous l'accepteraient. Certains pouvaient se braquer et penser, comme tout bon homophobe, qu'il allait se jeter sur eux. C'était quand même aberrant ce genre de pensées. Un hétéro ne sautait pas forcément sur tout ce qui bougeait alors pourquoi un homosexuel le ferait ? Emmerich en avait marre. Il avait tellement envie d'être honnête mais la peur le bloquait.

"- Putain elle est bonne, non ?", Lança un de ses potes installés dans le canapé à sa droite. Il lui montrait une photo d'une fille sur un site de rencontre. Le genre de site pour trouver des plans cul plutôt que le grand amour. C'était sûrement le pote qui se tapait le plus de filles différentes. Emmerich ne comprenait comment il pouvait être satisfait comme ça. Mais tant qu'il était heureux, ce n'était pas son problème.

"- Pas du tout mon style", Répliqua Emmerich en levant les yeux au ciel. Ça devait bien être la dixième fille qu'il lui montrait. Il ne le faisait pas avec les autres mais c'était surtout parce que le blond était très secret sur sa vie intime. Et pour cause !

"- Alors c'est quoi ton style ?
- Comme si j'allais te le dire. Tu risques de me caser avec la première venue après.
- Ça te ferait du bien de baiser !
- T'en fais pas, je n'ai pas besoin de toi pour me faire plaisir de ce côté !
"

Cette réponse firent rire ses potes. Il avait beau avoir du mal à assumer son homosexualité, ça ne voulait pas dire qu'il était sage. Il avait juste un peu de mal à sortir avec quelqu'un. Surement son passé qui le bloquait. Mais il arrivait sans mal à avoir des relations d'un soir. Après tout, il avait bien le droit de se faire plaisir. Il fallait juste qu'il reste assez discret et qu'il continue de rester vague lorsque ses potes parlaient sexe, ce qui arrivait tout le temps. Impossible d'y échapper. Mais au fil du temps, Emmerich avait réussi à se sentir plus à l'aise et s'en foutait de se faire charrier car il donnait l'impression d'être pudique à garder tout pour lui. Par contre, au début, ils le pensaient puceau. Ce qui n'était pas tout à fait faux. Emmerich avait bien essayé avec une fille mais il s'était vite rendu compte que ça ne marcherait jamais. Le corps féminin, très peu pour lui !

La soirée avança et petit à petit, le groupe diminuait. Certains avaient un travail alors ils ne pouvaient pas s'éterniser. Ils n'étaient peut-être pas ravis du job -les conditions de travail étaient souvent affreuses- mais ça leur permettait de vivre alors ils ne pouvaient pas se permettre de faire les idiots. C'était aussi pour ça que le blond se faisait souvent charrier par ses amis car lui il avait une chance folle d'être né dans une famille avec du fric. Il pouvait faire ce qu'il voulait, les ennuis ne duraient jamais bien longtemps. Il n'y avait qu'à voir comment sa grande soeur avait réussi à effacer les conneries de son casier judiciaire. Emmerich ne pouvait pas nier qu'il avait de la chance. Mais l'argent ne faisait pas le bonheur et parfois il enviait ses potes. Même si la plupart étaient aussi paumés que lui, beaucoup continuait d'avancer malgré tout. Lui, il avait un peu baissé les bras et c'était de pire en pire.

"- Em', je te ramène ?", Lança le dernier pote présent qui avait annoncé son départ. Le blond soupira, incertain de ce qu'il voulait faire. Il n'avait pas envie de déranger Matthew en étant le seul à rester mais il n'avait pas envie de rentrer. Cela faisait plusieurs jours qu'il esquivait la maison, ne voulant pas retomber sur sa mère de peur qu'elle tente une nouvelle fois de lui tirer les vers du nez. Il n'était pas prêt à se confier plus avec elle. Il avait besoin de temps. Par contre, ce soir, Emmerich allait devoir rentrer chez lui. Il ne pouvait pas embêter ces potes encore une fois.

"- Tu bosses demain ou c'est bon ?", Demanda-t-il en se tournant vers Matthew. Il ne pouvait pas dire qu'il allait rester si son hôte désirait se coucher ou être tranquille. Peut-être avait-il prévu de retrouver une de ses fangirls comme Emmerich aimait les appeler. Il ne savait pas trop si le brun était en couple ou non mais il semblait assez libre sur la question, le genre d'homme qui aimait profiter sans se poser de questions.

"- Tu peux dire non, je t'en débarrasserai facilement. Em' pèse pas bien lourd ...
- Hey !
", S'offusqua le blond. Il n'était peut-être pas très grand ni musclé comme certains mais il savait se défendre.

"- Approche-toi et on verra bien qui est le plus fort !"

Ce n'était pas une vrai menace, il suffisait de voir le sourire sur son visage pour le comprendre. Contre un autre, peut-être qu'Emmerich se serait risqué à le défier vraiment mais contre ce pote-là, c'était foutu d'avance.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 16
Points : 49
Date d'inscription : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Dim 2 Sep - 18:02

Let's talk
Matthew Wildmore & Emmerich Hohendorf


Comme à l’accoutumée, la soirée avec les potes de la bande se passait chez Matthew. Il s’en foutait et puis ça l’arrangeait bien. Cela lui permettait de pouvoir picoler comme il voulait sans avoir à se soucier de comment il ferait pour rentrer. C’était donc bien mieux pour lui de jouer à domicile. Et puis, il était l’un des seuls voire le seul à avoir un appartement, du coup, ça limitait beaucoup les options de repli. Cela ne le dérangeait pas. Ses potes étaient plutôt cool et ils respectaient chacun son petit chez lui sans trop faire de conneries et de crasses. Ils étaient donc tranquillement chez le jeune homme à discuter de tout de rien, à rire, à boire et s’amuser. Il aimait ce genre d’ambiance. Les boîtes de nuit n’étaient pas trop son fort. Il trouvait que c’était bruyant et qu’on avait donc du mal à s’entendre. Il suivait bien entendu quand il y avait ce genre de soirée mais ce n’était clairement pas ce qu’il préférait. Matthew était au bar de sa cuisine américaine, en train d’écouter un peu ce qu’il se disait entre Em’ et un de leur pote. Il trouvait parfois les autres un peu lourd avec son ami. Pourquoi ne pas respecter l’intimité de chacun plutôt que de vouloir s’introduire dans la vie de cette personne ? Si le blondinet ne voulait pas parler de ses expériences, c’était qu’il avait ses raisons. Matt’ n’avait jamais été insistant sur ce sujet, il ne voulait pas dégrader leur relation et surtout, il pouvait comprendre le point de vue de son ami. En tout cas, il ne pouvait s’empêcher de trouver lourd leur pote. D’ailleurs, il n’avait pu s’empêcher de lui jeter une éponge en pleine figure face à sa dernière remarque sur le fait que ça ferait du bien au blond de baiser. Non mais sérieusement, qu’est-ce que ça pouvait lui foutre.

« - Tu peux pas lui foutre la paix sérieux ! On a pas tous besoin de tremper son biscuit H24 pour être bien espèce de gros pervers. »

Matt’ fit un clin d’œil à Em’. Il n’aimait pas quand on s’acharnait contre quelqu’un et c’était clairement de l’acharnement là. Le reste de la soirée se passa donc tranquillement et les questions ne se firent plus incisives et au fil du temps, les personnes diminuaient jusqu’à finir à trois. D’ailleurs, le pote en question venait de demander si Em’ voulait qu’il le raccompagne. Le blondinet n’avait pas l’air chaud. Peut-être que cela ne se passait pas très bien chez lui. D’ailleurs, il venait de lui demander s’il travaillait le lendemain pour savoir s’il pouvait rester encore un peu. Il avait de la chance puisqu’il ne travaillait pas le lendemain et qu’il n’était pas contre passer encore un peu de temps avec lui. Il l’appréciait énormément et puis, ça lui permettrait sûrement souffler plutôt que de rester avec ce lourdaud.

« - Je ne travaille pas demain donc si tu veux rester y a pas de souci. Tu sais bien que je ne suis pas un couche tôt et que tu ne me déranges pas non plus. »

Une fois le dernière pote parti, Matthew vint s’installer aux côtés du blondinet. Il s’inquiétait un peu pour lui. Surtout face à sa réaction lorsque leur dernier pote lui avait proposé de le ramener chez lui.

« - Ca ne va pas à la maison ? »

Em’ savait pertinemment qu’il pouvait se confier et que Matt’ était quelqu’un de confiance.
(c) Lil's


Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Emmerich Hohendorf
Membre du mois
avatar

Messages : 382
Métier : Étudiant
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 1922
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Dim 2 Sep - 19:24


Parfois, Em' rêvait qu'on lui fiche la paix avec sa vie sexuelle. Elle ne regardait que lui. Même s'il préférait l'insistance de ses potes qui l'embêtaient gentiment plutôt que celle des homophobes qui s'attaquaient à lui. Ce n'était pas vraiment comparable mais à chaque fois qu'un de ses potes le harcelait de questions, il se rappelait à quel point il leur mentait et il se sentait un peu mal. Heureusement que tous n'étaient pas comme ça. Il n'y avait qu'à voir comment Matthew avait balancé l'éponge sur leur pote lorsqu'il était devenu trop insistant. Cette action avait fait sourire le blond même si au fond, il était soulagé d'avoir au moins une personne dans son camp.

Lorsque le moment était venu de partir, Emmerich avait tenté sa chance auprès de Matthew pour rester un peu plus. Par chance, le brun ne bossait pas. Il ne semblait pas attendre quelqu'un non plus, il était donc disponible pour profiter un peu plus de la nuit. Parfait. Le blond était soulagé de ne pas avoir à retourner chez lui si tôt, même si l'heure était déjà bien avancée.

"- Super ! Je reste alors !", Lança-t-il avant de se tourner vers leur pote pour lui tirer la langue. Emmerich avait rarement ce genre de comportements, mais en fin de soirée, lorsqu'ils étaient en petit comité et surtout lorsqu'il faisait face à ce pote en question, il devenait puéril. Pour la peine, il eut droit à un magnifique doigt d'honneur amical. Le blond ne le prenait pas mal. C'était devenu leur petit jeu, surtout après quelques bières ou autres substances alcoolisées.

Bien installé de son côté du canapé, Emmerich profita du retour du calme pour jeter un coup d'oeil à ses messages. Personne n'avait essayé de le joindre. Il n'attendait pas de réponses à quoi que ce soit non plus. Son attention fut vite détournée de l'appareil lorsque Matthew prit place à ses côtés, lui posant une question. Le blond poussa un long soupir, basculant la tête en arrière. Il laissa son téléphone retomber sur l'accoudoir à sa droite tandis qu'il se frottait les yeux de son autre main. Que pouvait-il répondre à ça ? Il allait forcément devoir mentir à un moment ou un autre. Il ne se sentait pas encore prêt à balancer son secret. Il aurait besoin de boire plus que ça !

"- Hm... C'est compliqué. J'ai vingt-trois ans et je vis encore avec ma mère qui me harcèle de questions. Pas sur ma vie sexuelle mais sur mon avenir et mes blessures. C'est ... étouffant", Expliqua-t-il en se tournant vers Matthew. Il s'était installé en tailleur, lui permettant de lui faire face. Il avait son coude contre le dossier du canapé tandis que sa tête prenait appui contre sa main. Il savait que sa mère s'inquiétait pour lui. Mais il y avait des choses qu'elle ne pouvait pas comprendre, ou plutôt qu'elle ne semblait pas vouloir comprendre. Emmerich avait tenté de lui expliquer une partie, en espérant que ça la calmerait un peu. Mais non. Il s'était retrouvé avec encore plus de questions et des répliques blessantes. Comme si sa vie n'était pas assez difficile comme ça.

Par contre, les mots semblaient sortir tous seuls. Même s'il ne confiait pas son plus gros secret, il osait parler de ses doutes, de ses autres problèmes. Il avait l'impression que Matthew pouvait le comprendre d'une certaine façon et qu'il n'allait pas le juger. Après tout, Emmerich savait que certains de ses potes le jalousaient parce qu'il avait du fric grâce à sa mère et qu'il pouvait tout se permettre. C'était injuste de gaspiller une telle chance mais le blond n'avait pas envie de suivre les traces de sa famille et il finissait par bloquer, ne sachant pas quoi faire de sa vie.

"- J'ai envie de prendre mon indépendance, de m'éloigner un peu ... Mais j'ai pas de 'situation stable'", Dit-il en dessinant des guillemets avec ses doigts, "Et je refuse de compter sur le fric de ma mère. Je veux pouvoir me débrouiller seul."

Mais pour ça, il fallait qu'il sache où aller. Pour le moment, il se contentait de subir son orientation. La fac de biologie lui semblait le moins pire en quittant le lycée. Il s'en était pas trop mal sorti au début puis petit à petit, il avait lâché. Il passait son temps à sécher, comme si ça pourrait l'aider à retarder le moment où il allait devoir choisir plus précisément la voie qu'il voulait suivre pour aboutir à un métier. Car malgré ses vingt-trois ans et son expérience de la vie, rien ne l'intéressait, rien ne le passionnait. Il se sentait vide. Mais c'était aussi le fait qu'il soit mal dans sa peau qui ne l'aidait pas à avancer. Sauf qu'il n'avait pas encore compris cette partie.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 16
Points : 49
Date d'inscription : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Dim 16 Sep - 11:32

Let's talk
Matthew Wildmore & Emmerich Hohendorf


Matthew n’était pas du genre à juger les autres ou à être intrusif. Non, il était conscient que chacun pouvait avoir envie d’avoir son petit jardin secret et du coup, il ne préférait pas être insistant pour en apprendre plus sur l’intimité de ses amis. Il était là pour eux, lorsqu’ils avaient besoin de parler et de se confier mais ce n’était pas lui qui était l’instigateur des confessions. Non, il ne voulait pas paraître pour le type lourd, curieux de tout et qui voulait tout savoir sur tous ses amis. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il avait jeté une éponge sur un de ses amis pour lui faire comprendre qu’il devait arrêter cet interrogatoire de police. Cette scène avait eu le don de détendre tout le monde, dont le principal intéressé, Emmrich l’un de ses plus fidèles amis, peut-être même le meilleur ami. Matt’ voyait très bien que ce genre de questions mettait mal à l’aise le blondinet et il n’aimait pas le voir comme ça. C’était le moment de partir, la soirée touchait à sa fin et petit à petit le groupe d’amis se faisait de plus en plus petit. Le jeune homme allait rapidement finir seul dans son appartement. Cela ne le dérangeait pas, il avait l’habitude et d’ailleurs, il appréciait être seul de temps en temps. Pour l’instant, il était accompagné et ça ne le dérangeait pas non plus, bien au contraire. D’ailleurs Em’ lui avait demandé s’il pouvait rester encore un peu parce qu’il ne voulait pas rentrer chez lui. Matthew n’y vit pas d’inconvénient puisqu’il ne travaillait pas le lendemain. D’ailleurs, même s’il avait travaillé, il aurait très certainement dit oui.

Ils étaient donc à présent tous les deux. Le jeune homme appréciait ces moments privilégiés avec Emmrich. Il aimait beaucoup le jeune homme, ils discutaient, rigolaient et passaient de très bons moments ensemble. Il voyait bien qu’il n’allait pas bien et du coup, il n’avait pu s’empêcher de lui demander si tout se passait bien chez lui. Si son ami lui répondait qu’il ne voulait pas en parler, il n’insisterait pas. Em’ lui expliqua qu’il était perdu, perdu parce qu’il avait vingt-trois ans et qu’il vivait encore avec sa mère. Une mère insistante et qui le harcelait quant à son avenir et sur ce qui avait pu le blesser dans sa vie de jeune. Matthew pouvait comprendre le point de vue du blondinet. Il y a un moment dans la vie d’un homme ou même d’une femme où l’on a besoin d’indépendance et une envie de se détacher de ses parents, de couper le cordon en quelque sorte. Ce que Matt’ appréciait chez Emmrich, c’était que malgré la facilité de sa vie avec l’argent de sa mère, il ne voulait pas en profiter. Non, il voulait s’en sortir par lui-même sans l’aide de celle-ci.

« - Je comprends ce que tu ressens. Tu sais, si tu as besoin de moments de calme et de moments sans être oppressé par ta mère, tu peux venir ici. Je sais, c’est pas le grand luxe mais c’est toujours mieux que d’être mal chez toi non ? »

Matthew n’y voyait vraiment pas d’inconvénient. Il savait que la cohabitation se passerait bien. Ils s’apprécient et puis, ce n’était pas pour vivre ici tout le temps. Non, c’était juste pour qu’il puisse souffler de temps en temps.

« - Tu n’as pas quelque chose qui te passionne ? Je vois bien que la fac ne t’attire plus… Tu as pas un domaine que tu aimes et qui te motiverait pour avancer ? »

Matt’ ne voulait qu’une chose, aider son ami à aller mieux.
(c) Lil's


Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Emmerich Hohendorf
Membre du mois
avatar

Messages : 382
Métier : Étudiant
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 1922
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Lun 17 Sep - 14:27


Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsque Matthew lui proposa de venir chez lui plus souvent pour échapper à sa mère. C'était agréable de voir que son pote était là pour lui. Il le considérait même plus comme un simple pote. C'était un ami. Et ce même si sa mère continuait de voir Matthew et les autres comme de mauvaises fréquentations. C'était pourtant eux qui le comprenaient le mieux. C'était eux qui étaient là quand il n'allait pas, même s'il ne se confiait pas vraiment. Mais il savait qu'il pouvait compter sur eux s'il en avait besoin. Combien de fois avait-il squatté chez l'un ou l'autre quand il avait décidé de fuir sa "maison".

"- Tu sais, tu vas regretter de m'avoir proposé ça !", Lança-t-il taquin en laissant présager qu'il pourrait venir passer plus de temps que Matthew pourrait le penser. Mais Emmerich ne risquait pas de venir embêter son ami trop souvent. Il avait droit à des moments tranquilles de son côté. Il avait une vie à lui. Et puis, ça ne risquait pas de l'aider à trouver sa voie s'il traînait trop souvent chez son ami. Le blond savait qu'il allait devoir régler son problème et non compter sur ses potes à chaque fois qu'il étouffait un peu trop chez lui.

Emmerich se tourna pour poser son dos contre le dossier du canapé tandis qu'il admirait les lieux. Il connaissait bien l'appartement de son ami depuis le temps.

"- En vrai, je préfère ton appart' à chez ma mère. Chez elle, c'est trop propre, trop rangé... Trop parfait. C'est comme si je vivais dans un magasin de déco'. L'argent fait vraiment pas le bonheur ! Même si j'ai tord puisque ça aide quand même pas mal à avoir une vie correcte."

Combien de fois avait-il entendu un pote se plaindre car il risquait de se faire expulser de chez lui par manque de revenus stables. Et puis ce n'était pas évident de trouver un appartement sans argent, ni garants. Les agences ne laissaient pas n'importe qui louer. Emmerich pensait même pas à acheter vu qu'il n'avait pas encore vraiment travaillé. Il avait bien fait des petits boulots par-ci par-là quand il était plus jeune. Mais maintenant, il avait une certaine réputation qui poussait les potentiels employeurs à se méfier de lui.

Lorsque Matthew évoqua la fac, Emmercih soupira. En effet, la biologie n'était peut-être pas aussi passionnante qu'il l'avait pensé en choisissant cette voie. Il y avait bien des cours qui paraissaient plus intéressants que d'autres, comme celui de Mr Tillighast ou encore celui de Mr Rosenwald. Mais le blond était persuadé que si c'était un professeur différent qui enseignait ces matières, il n'apprécierait pas autant les cours. Il n'y avait qu'à voir comment les autres enseignants lui menaient la vie dure. Emmerich le leur rendait bien quand il dédaignait aller en cours.

"- ... Je sais pas", Admit-il en haussant les épaules. Il fixait un point invisible devant lui, évitant volontairement le regard de son ami. Il avait vraiment l'impression que tout le dépassait et qu'il n'aimait rien. En plus, il se trouvait nul pour tout. Pourtant, il apprenait vite quand ça l'intéressait. Il s'en sortait très bien en anglais, il était même presque bilingue à force. Et puis, il arrivait à jouer pas mal de morceaux à la guitare depuis qu'il s'y était mis. Mais tout ça, ne semblait pas important pour son avenir. Il ne comptait pas intégrer un groupe. Il préférait garder ça pour le plaisir, pour s'évader.

"- J'ai beau réfléchir, je vois rien. Je tente de m'imaginer dans plusieurs métiers, mais à chaque fois, ça semble ...hm, pas fonctionner. Je sais pas comment dire."

Emmerich fit glisser ses doigts sur le bord de son téléphone, pensif.

"- Je comprends pas comment les gens font pour trouver une voie qui leur plait."
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's talk ♦ ft Matthew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» Matthew "Matt" Williams
» matthew & manuela ❝ apologize ❞
» How to talk with me.
» Matthew Lombardi signe a Philladelphie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Altona :: Habitations-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy