Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Altona :: HabitationsPartagez
Let's talk ♦ ft Matthew

Emmerich Hohendorf
Membre du mois
avatar

Messages : 844
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 4699
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Let's talk ♦ ft Matthew   Mar 28 Aoû - 11:13

Let's talk
Matthew Wildmore & Emmerich Hohendorf


Petite soirée posée entre amis. Voilà une soirée satisfaisante. Du moins, tant qu'Emmerich ne se retrouvait pas obligé d'assister à l'anniversaire d'un de ses potes dans un bar de strip-teaseuses. Il avait eu son compte la dernière fois. Il avait bien réussi à s'éclipser lorsque tout le monde avait bien bu mais il s'était retrouvé à faire face à un petit groupe d'homophobes qui ne l'avait pas épargné. Il n'était donc pas mécontent que cette fois, ils fassent ça chez Matthew. Au moins, il n'avait pas besoin de mentir en disant qu'il était terriblement attiré par l'une des danseuses sur scène. Il se sentait toujours mal à ne pas dire la vérité à ses potes. Il craignait tellement le jour où ça allait tomber. Il n'était pas sûr que tous l'accepteraient. Certains pouvaient se braquer et penser, comme tout bon homophobe, qu'il allait se jeter sur eux. C'était quand même aberrant ce genre de pensées. Un hétéro ne sautait pas forcément sur tout ce qui bougeait alors pourquoi un homosexuel le ferait ? Emmerich en avait marre. Il avait tellement envie d'être honnête mais la peur le bloquait.

"- Putain elle est bonne, non ?", Lança un de ses potes installés dans le canapé à sa droite. Il lui montrait une photo d'une fille sur un site de rencontre. Le genre de site pour trouver des plans cul plutôt que le grand amour. C'était sûrement le pote qui se tapait le plus de filles différentes. Emmerich ne comprenait comment il pouvait être satisfait comme ça. Mais tant qu'il était heureux, ce n'était pas son problème.

"- Pas du tout mon style", Répliqua Emmerich en levant les yeux au ciel. Ça devait bien être la dixième fille qu'il lui montrait. Il ne le faisait pas avec les autres mais c'était surtout parce que le blond était très secret sur sa vie intime. Et pour cause !

"- Alors c'est quoi ton style ?
- Comme si j'allais te le dire. Tu risques de me caser avec la première venue après.
- Ça te ferait du bien de baiser !
- T'en fais pas, je n'ai pas besoin de toi pour me faire plaisir de ce côté !
"

Cette réponse firent rire ses potes. Il avait beau avoir du mal à assumer son homosexualité, ça ne voulait pas dire qu'il était sage. Il avait juste un peu de mal à sortir avec quelqu'un. Surement son passé qui le bloquait. Mais il arrivait sans mal à avoir des relations d'un soir. Après tout, il avait bien le droit de se faire plaisir. Il fallait juste qu'il reste assez discret et qu'il continue de rester vague lorsque ses potes parlaient sexe, ce qui arrivait tout le temps. Impossible d'y échapper. Mais au fil du temps, Emmerich avait réussi à se sentir plus à l'aise et s'en foutait de se faire charrier car il donnait l'impression d'être pudique à garder tout pour lui. Par contre, au début, ils le pensaient puceau. Ce qui n'était pas tout à fait faux. Emmerich avait bien essayé avec une fille mais il s'était vite rendu compte que ça ne marcherait jamais. Le corps féminin, très peu pour lui !

La soirée avança et petit à petit, le groupe diminuait. Certains avaient un travail alors ils ne pouvaient pas s'éterniser. Ils n'étaient peut-être pas ravis du job -les conditions de travail étaient souvent affreuses- mais ça leur permettait de vivre alors ils ne pouvaient pas se permettre de faire les idiots. C'était aussi pour ça que le blond se faisait souvent charrier par ses amis car lui il avait une chance folle d'être né dans une famille avec du fric. Il pouvait faire ce qu'il voulait, les ennuis ne duraient jamais bien longtemps. Il n'y avait qu'à voir comment sa grande soeur avait réussi à effacer les conneries de son casier judiciaire. Emmerich ne pouvait pas nier qu'il avait de la chance. Mais l'argent ne faisait pas le bonheur et parfois il enviait ses potes. Même si la plupart étaient aussi paumés que lui, beaucoup continuait d'avancer malgré tout. Lui, il avait un peu baissé les bras et c'était de pire en pire.

"- Em', je te ramène ?", Lança le dernier pote présent qui avait annoncé son départ. Le blond soupira, incertain de ce qu'il voulait faire. Il n'avait pas envie de déranger Matthew en étant le seul à rester mais il n'avait pas envie de rentrer. Cela faisait plusieurs jours qu'il esquivait la maison, ne voulant pas retomber sur sa mère de peur qu'elle tente une nouvelle fois de lui tirer les vers du nez. Il n'était pas prêt à se confier plus avec elle. Il avait besoin de temps. Par contre, ce soir, Emmerich allait devoir rentrer chez lui. Il ne pouvait pas embêter ces potes encore une fois.

"- Tu bosses demain ou c'est bon ?", Demanda-t-il en se tournant vers Matthew. Il ne pouvait pas dire qu'il allait rester si son hôte désirait se coucher ou être tranquille. Peut-être avait-il prévu de retrouver une de ses fangirls comme Emmerich aimait les appeler. Il ne savait pas trop si le brun était en couple ou non mais il semblait assez libre sur la question, le genre d'homme qui aimait profiter sans se poser de questions.

"- Tu peux dire non, je t'en débarrasserai facilement. Em' pèse pas bien lourd ...
- Hey !
", S'offusqua le blond. Il n'était peut-être pas très grand ni musclé comme certains mais il savait se défendre.

"- Approche-toi et on verra bien qui est le plus fort !"

Ce n'était pas une vrai menace, il suffisait de voir le sourire sur son visage pour le comprendre. Contre un autre, peut-être qu'Emmerich se serait risqué à le défier vraiment mais contre ce pote-là, c'était foutu d'avance.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 65
Points : 215
Date d'inscription : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Dim 2 Sep - 18:02

Let's talk
Matthew Wildmore & Emmerich Hohendorf


Comme à l’accoutumée, la soirée avec les potes de la bande se passait chez Matthew. Il s’en foutait et puis ça l’arrangeait bien. Cela lui permettait de pouvoir picoler comme il voulait sans avoir à se soucier de comment il ferait pour rentrer. C’était donc bien mieux pour lui de jouer à domicile. Et puis, il était l’un des seuls voire le seul à avoir un appartement, du coup, ça limitait beaucoup les options de repli. Cela ne le dérangeait pas. Ses potes étaient plutôt cool et ils respectaient chacun son petit chez lui sans trop faire de conneries et de crasses. Ils étaient donc tranquillement chez le jeune homme à discuter de tout de rien, à rire, à boire et s’amuser. Il aimait ce genre d’ambiance. Les boîtes de nuit n’étaient pas trop son fort. Il trouvait que c’était bruyant et qu’on avait donc du mal à s’entendre. Il suivait bien entendu quand il y avait ce genre de soirée mais ce n’était clairement pas ce qu’il préférait. Matthew était au bar de sa cuisine américaine, en train d’écouter un peu ce qu’il se disait entre Em’ et un de leur pote. Il trouvait parfois les autres un peu lourd avec son ami. Pourquoi ne pas respecter l’intimité de chacun plutôt que de vouloir s’introduire dans la vie de cette personne ? Si le blondinet ne voulait pas parler de ses expériences, c’était qu’il avait ses raisons. Matt’ n’avait jamais été insistant sur ce sujet, il ne voulait pas dégrader leur relation et surtout, il pouvait comprendre le point de vue de son ami. En tout cas, il ne pouvait s’empêcher de trouver lourd leur pote. D’ailleurs, il n’avait pu s’empêcher de lui jeter une éponge en pleine figure face à sa dernière remarque sur le fait que ça ferait du bien au blond de baiser. Non mais sérieusement, qu’est-ce que ça pouvait lui foutre.

« - Tu peux pas lui foutre la paix sérieux ! On a pas tous besoin de tremper son biscuit H24 pour être bien espèce de gros pervers. »

Matt’ fit un clin d’œil à Em’. Il n’aimait pas quand on s’acharnait contre quelqu’un et c’était clairement de l’acharnement là. Le reste de la soirée se passa donc tranquillement et les questions ne se firent plus incisives et au fil du temps, les personnes diminuaient jusqu’à finir à trois. D’ailleurs, le pote en question venait de demander si Em’ voulait qu’il le raccompagne. Le blondinet n’avait pas l’air chaud. Peut-être que cela ne se passait pas très bien chez lui. D’ailleurs, il venait de lui demander s’il travaillait le lendemain pour savoir s’il pouvait rester encore un peu. Il avait de la chance puisqu’il ne travaillait pas le lendemain et qu’il n’était pas contre passer encore un peu de temps avec lui. Il l’appréciait énormément et puis, ça lui permettrait sûrement souffler plutôt que de rester avec ce lourdaud.

« - Je ne travaille pas demain donc si tu veux rester y a pas de souci. Tu sais bien que je ne suis pas un couche tôt et que tu ne me déranges pas non plus. »

Une fois le dernière pote parti, Matthew vint s’installer aux côtés du blondinet. Il s’inquiétait un peu pour lui. Surtout face à sa réaction lorsque leur dernier pote lui avait proposé de le ramener chez lui.

« - Ca ne va pas à la maison ? »

Em’ savait pertinemment qu’il pouvait se confier et que Matt’ était quelqu’un de confiance.
(c) Lil's


Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
Membre du mois
avatar

Messages : 844
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 4699
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Dim 2 Sep - 19:24


Parfois, Em' rêvait qu'on lui fiche la paix avec sa vie sexuelle. Elle ne regardait que lui. Même s'il préférait l'insistance de ses potes qui l'embêtaient gentiment plutôt que celle des homophobes qui s'attaquaient à lui. Ce n'était pas vraiment comparable mais à chaque fois qu'un de ses potes le harcelait de questions, il se rappelait à quel point il leur mentait et il se sentait un peu mal. Heureusement que tous n'étaient pas comme ça. Il n'y avait qu'à voir comment Matthew avait balancé l'éponge sur leur pote lorsqu'il était devenu trop insistant. Cette action avait fait sourire le blond même si au fond, il était soulagé d'avoir au moins une personne dans son camp.

Lorsque le moment était venu de partir, Emmerich avait tenté sa chance auprès de Matthew pour rester un peu plus. Par chance, le brun ne bossait pas. Il ne semblait pas attendre quelqu'un non plus, il était donc disponible pour profiter un peu plus de la nuit. Parfait. Le blond était soulagé de ne pas avoir à retourner chez lui si tôt, même si l'heure était déjà bien avancée.

"- Super ! Je reste alors !", Lança-t-il avant de se tourner vers leur pote pour lui tirer la langue. Emmerich avait rarement ce genre de comportements, mais en fin de soirée, lorsqu'ils étaient en petit comité et surtout lorsqu'il faisait face à ce pote en question, il devenait puéril. Pour la peine, il eut droit à un magnifique doigt d'honneur amical. Le blond ne le prenait pas mal. C'était devenu leur petit jeu, surtout après quelques bières ou autres substances alcoolisées.

Bien installé de son côté du canapé, Emmerich profita du retour du calme pour jeter un coup d'oeil à ses messages. Personne n'avait essayé de le joindre. Il n'attendait pas de réponses à quoi que ce soit non plus. Son attention fut vite détournée de l'appareil lorsque Matthew prit place à ses côtés, lui posant une question. Le blond poussa un long soupir, basculant la tête en arrière. Il laissa son téléphone retomber sur l'accoudoir à sa droite tandis qu'il se frottait les yeux de son autre main. Que pouvait-il répondre à ça ? Il allait forcément devoir mentir à un moment ou un autre. Il ne se sentait pas encore prêt à balancer son secret. Il aurait besoin de boire plus que ça !

"- Hm... C'est compliqué. J'ai vingt-trois ans et je vis encore avec ma mère qui me harcèle de questions. Pas sur ma vie sexuelle mais sur mon avenir et mes blessures. C'est ... étouffant", Expliqua-t-il en se tournant vers Matthew. Il s'était installé en tailleur, lui permettant de lui faire face. Il avait son coude contre le dossier du canapé tandis que sa tête prenait appui contre sa main. Il savait que sa mère s'inquiétait pour lui. Mais il y avait des choses qu'elle ne pouvait pas comprendre, ou plutôt qu'elle ne semblait pas vouloir comprendre. Emmerich avait tenté de lui expliquer une partie, en espérant que ça la calmerait un peu. Mais non. Il s'était retrouvé avec encore plus de questions et des répliques blessantes. Comme si sa vie n'était pas assez difficile comme ça.

Par contre, les mots semblaient sortir tous seuls. Même s'il ne confiait pas son plus gros secret, il osait parler de ses doutes, de ses autres problèmes. Il avait l'impression que Matthew pouvait le comprendre d'une certaine façon et qu'il n'allait pas le juger. Après tout, Emmerich savait que certains de ses potes le jalousaient parce qu'il avait du fric grâce à sa mère et qu'il pouvait tout se permettre. C'était injuste de gaspiller une telle chance mais le blond n'avait pas envie de suivre les traces de sa famille et il finissait par bloquer, ne sachant pas quoi faire de sa vie.

"- J'ai envie de prendre mon indépendance, de m'éloigner un peu ... Mais j'ai pas de 'situation stable'", Dit-il en dessinant des guillemets avec ses doigts, "Et je refuse de compter sur le fric de ma mère. Je veux pouvoir me débrouiller seul."

Mais pour ça, il fallait qu'il sache où aller. Pour le moment, il se contentait de subir son orientation. La fac de biologie lui semblait le moins pire en quittant le lycée. Il s'en était pas trop mal sorti au début puis petit à petit, il avait lâché. Il passait son temps à sécher, comme si ça pourrait l'aider à retarder le moment où il allait devoir choisir plus précisément la voie qu'il voulait suivre pour aboutir à un métier. Car malgré ses vingt-trois ans et son expérience de la vie, rien ne l'intéressait, rien ne le passionnait. Il se sentait vide. Mais c'était aussi le fait qu'il soit mal dans sa peau qui ne l'aidait pas à avancer. Sauf qu'il n'avait pas encore compris cette partie.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 65
Points : 215
Date d'inscription : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Dim 16 Sep - 11:32

Let's talk
Matthew Wildmore & Emmerich Hohendorf


Matthew n’était pas du genre à juger les autres ou à être intrusif. Non, il était conscient que chacun pouvait avoir envie d’avoir son petit jardin secret et du coup, il ne préférait pas être insistant pour en apprendre plus sur l’intimité de ses amis. Il était là pour eux, lorsqu’ils avaient besoin de parler et de se confier mais ce n’était pas lui qui était l’instigateur des confessions. Non, il ne voulait pas paraître pour le type lourd, curieux de tout et qui voulait tout savoir sur tous ses amis. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il avait jeté une éponge sur un de ses amis pour lui faire comprendre qu’il devait arrêter cet interrogatoire de police. Cette scène avait eu le don de détendre tout le monde, dont le principal intéressé, Emmrich l’un de ses plus fidèles amis, peut-être même le meilleur ami. Matt’ voyait très bien que ce genre de questions mettait mal à l’aise le blondinet et il n’aimait pas le voir comme ça. C’était le moment de partir, la soirée touchait à sa fin et petit à petit le groupe d’amis se faisait de plus en plus petit. Le jeune homme allait rapidement finir seul dans son appartement. Cela ne le dérangeait pas, il avait l’habitude et d’ailleurs, il appréciait être seul de temps en temps. Pour l’instant, il était accompagné et ça ne le dérangeait pas non plus, bien au contraire. D’ailleurs Em’ lui avait demandé s’il pouvait rester encore un peu parce qu’il ne voulait pas rentrer chez lui. Matthew n’y vit pas d’inconvénient puisqu’il ne travaillait pas le lendemain. D’ailleurs, même s’il avait travaillé, il aurait très certainement dit oui.

Ils étaient donc à présent tous les deux. Le jeune homme appréciait ces moments privilégiés avec Emmrich. Il aimait beaucoup le jeune homme, ils discutaient, rigolaient et passaient de très bons moments ensemble. Il voyait bien qu’il n’allait pas bien et du coup, il n’avait pu s’empêcher de lui demander si tout se passait bien chez lui. Si son ami lui répondait qu’il ne voulait pas en parler, il n’insisterait pas. Em’ lui expliqua qu’il était perdu, perdu parce qu’il avait vingt-trois ans et qu’il vivait encore avec sa mère. Une mère insistante et qui le harcelait quant à son avenir et sur ce qui avait pu le blesser dans sa vie de jeune. Matthew pouvait comprendre le point de vue du blondinet. Il y a un moment dans la vie d’un homme ou même d’une femme où l’on a besoin d’indépendance et une envie de se détacher de ses parents, de couper le cordon en quelque sorte. Ce que Matt’ appréciait chez Emmrich, c’était que malgré la facilité de sa vie avec l’argent de sa mère, il ne voulait pas en profiter. Non, il voulait s’en sortir par lui-même sans l’aide de celle-ci.

« - Je comprends ce que tu ressens. Tu sais, si tu as besoin de moments de calme et de moments sans être oppressé par ta mère, tu peux venir ici. Je sais, c’est pas le grand luxe mais c’est toujours mieux que d’être mal chez toi non ? »

Matthew n’y voyait vraiment pas d’inconvénient. Il savait que la cohabitation se passerait bien. Ils s’apprécient et puis, ce n’était pas pour vivre ici tout le temps. Non, c’était juste pour qu’il puisse souffler de temps en temps.

« - Tu n’as pas quelque chose qui te passionne ? Je vois bien que la fac ne t’attire plus… Tu as pas un domaine que tu aimes et qui te motiverait pour avancer ? »

Matt’ ne voulait qu’une chose, aider son ami à aller mieux.
(c) Lil's


Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
Membre du mois
avatar

Messages : 844
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 4699
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Lun 17 Sep - 14:27


Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsque Matthew lui proposa de venir chez lui plus souvent pour échapper à sa mère. C'était agréable de voir que son pote était là pour lui. Il le considérait même plus comme un simple pote. C'était un ami. Et ce même si sa mère continuait de voir Matthew et les autres comme de mauvaises fréquentations. C'était pourtant eux qui le comprenaient le mieux. C'était eux qui étaient là quand il n'allait pas, même s'il ne se confiait pas vraiment. Mais il savait qu'il pouvait compter sur eux s'il en avait besoin. Combien de fois avait-il squatté chez l'un ou l'autre quand il avait décidé de fuir sa "maison".

"- Tu sais, tu vas regretter de m'avoir proposé ça !", Lança-t-il taquin en laissant présager qu'il pourrait venir passer plus de temps que Matthew pourrait le penser. Mais Emmerich ne risquait pas de venir embêter son ami trop souvent. Il avait droit à des moments tranquilles de son côté. Il avait une vie à lui. Et puis, ça ne risquait pas de l'aider à trouver sa voie s'il traînait trop souvent chez son ami. Le blond savait qu'il allait devoir régler son problème et non compter sur ses potes à chaque fois qu'il étouffait un peu trop chez lui.

Emmerich se tourna pour poser son dos contre le dossier du canapé tandis qu'il admirait les lieux. Il connaissait bien l'appartement de son ami depuis le temps.

"- En vrai, je préfère ton appart' à chez ma mère. Chez elle, c'est trop propre, trop rangé... Trop parfait. C'est comme si je vivais dans un magasin de déco'. L'argent fait vraiment pas le bonheur ! Même si j'ai tord puisque ça aide quand même pas mal à avoir une vie correcte."

Combien de fois avait-il entendu un pote se plaindre car il risquait de se faire expulser de chez lui par manque de revenus stables. Et puis ce n'était pas évident de trouver un appartement sans argent, ni garants. Les agences ne laissaient pas n'importe qui louer. Emmerich pensait même pas à acheter vu qu'il n'avait pas encore vraiment travaillé. Il avait bien fait des petits boulots par-ci par-là quand il était plus jeune. Mais maintenant, il avait une certaine réputation qui poussait les potentiels employeurs à se méfier de lui.

Lorsque Matthew évoqua la fac, Emmercih soupira. En effet, la biologie n'était peut-être pas aussi passionnante qu'il l'avait pensé en choisissant cette voie. Il y avait bien des cours qui paraissaient plus intéressants que d'autres, comme celui de Mr Tillighast ou encore celui de Mr Rosenwald. Mais le blond était persuadé que si c'était un professeur différent qui enseignait ces matières, il n'apprécierait pas autant les cours. Il n'y avait qu'à voir comment les autres enseignants lui menaient la vie dure. Emmerich le leur rendait bien quand il dédaignait aller en cours.

"- ... Je sais pas", Admit-il en haussant les épaules. Il fixait un point invisible devant lui, évitant volontairement le regard de son ami. Il avait vraiment l'impression que tout le dépassait et qu'il n'aimait rien. En plus, il se trouvait nul pour tout. Pourtant, il apprenait vite quand ça l'intéressait. Il s'en sortait très bien en anglais, il était même presque bilingue à force. Et puis, il arrivait à jouer pas mal de morceaux à la guitare depuis qu'il s'y était mis. Mais tout ça, ne semblait pas important pour son avenir. Il ne comptait pas intégrer un groupe. Il préférait garder ça pour le plaisir, pour s'évader.

"- J'ai beau réfléchir, je vois rien. Je tente de m'imaginer dans plusieurs métiers, mais à chaque fois, ça semble ...hm, pas fonctionner. Je sais pas comment dire."

Emmerich fit glisser ses doigts sur le bord de son téléphone, pensif.

"- Je comprends pas comment les gens font pour trouver une voie qui leur plait."
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 65
Points : 215
Date d'inscription : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Mer 3 Oct - 11:21

Let's talk
Matthew Wildmore & Emmerich Hohendorf


Matthew était sincère, il appréciait particulièrement Emmrich et il n’était donc pas contre le fait de partager son appartement de temps en temps avec lui. Après tout, les amis sont faits pour ça non ? Il n’aimait pas le voir comme ça et s’il pouvait l’aider à aller mieux et donc lui rendre le sourire, ce n’était que naturel que de lui proposer ce genre de choses. Il ne put s’empêcher de rire face à la remarque du blondinet. Il savait bien que ce n’était pas une proposition à faire à la légère et il ne l’avait donc pas dit dans le vent. Non, même si Em’ venait vivre avec lui tout le temps, il s’en foutait royalement. D’ailleurs, il n’avait donc pas mis longtemps avant d’ouvrir la bouche pour surenchérir sur ce qu’il venait de dire.

« - Oh tu sais, même si tu venais vivre ici à temps plein, ça ne me dérangerait pas. L’appartement est bien assez grand pour deux. Et puis, je suis sûr que j’arriverai à te supporter. »

Matthew lui fit un clin d’œil tout en rigolant. C’était drôle de parler de colocation et puis, l’idée de vivre avec son meilleur ami, parce qu’il considérait le jeune homme à ses côtés comme tel, ne le dérangeait pas du tout. Ils étaient tranquillement en train de discuter, sans prise de tête et surtout sans jugement. Matt’ détestait ce genre de comportement, c’était d’ailleurs pour cette raison qu’il se prenait parfois la tête avec d’autres potes qui charriaient le blondinet à côté de lui. Il continua de sourire en entendant Em’ dire qu’il préférait son appartement, que chez lui ce n’était clairement pas ce qu’il aimait. Il avait l’impression d’être dans un magasin de déco, bien trop rangé et surtout sans âme. Il comprenait le point de vue de son ami et il ne lui en voulait pas de dire que l’argent ne faisait pas tout. Pourquoi ? Parce que c’était le point de vue de Matthew. Pour lui, l’argent n’est pas une caractéristique vitale. Non… Bien entendu, il en faut tout de même assez pour vivre, mais en avoir trop n’est pas non plus la solution.

« - Ne t’inquiète pas, je comprends très bien ce que tu veux dire. Je préfère effectivement mon appartement qui a une âme, une vie plutôt qu’une maison de riche où on se fait chier. »

En était venu le sujet de conversation de l’avenir professionnel. Emmrich ne se sentait pas à sa place à l’université mais pour autant, il ne trouvait pas sa voie. Il ne savait pas quoi faire de sa vie et ça le peinait. Matthew essayait de le faire réfléchir sur ses passions, ses hobbies, ses centres d’intérêts mais il n’avait pas l’air de savoir. Matthew savait parfaitement qu’il ne finirait pas sa vie en tant que serveur, mais ce boulot l’aider à payer ses factures tout en poursuivant ses études d’arts. Il espérait pouvoir vivre de son art, le dessin, la peinture. Il aimait transmettre ses émotions en les couchant sur une toile vierge. Bien entendu, s’était compliqué de vivre de ce genre de choses. Il avait donc aussi d’en l’idée de devenir professeur d’arts. Mais pour l’instant, les études n’étaient que son chemin de croix. Il savait qu’Em’ finirait par trouver sa voie lui aussi.

« - Je suis sûr que ça finira par venir. Tu vas finir par trouver quelque chose qui te donne envie de te lever le matin et qui ne te quittera plus. Peu importe si ta mère l’approuve ou pas, le plus important c’est que ça te plaise à toi. »

Matthew essayait d’être rassurant et de lui montrer que ce n’était qu’un petit passage à vide.

« - Tu veux boire quelque chose ? »
(c) Lil's


Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
Membre du mois
avatar

Messages : 844
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 4699
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Jeu 4 Oct - 18:54


La proposition de Matthew était vraiment intéressante. Emmerich serait capable de céder mais il restait persuadé qu'il ne pourrait pas s'en sortir s'il se reposait trop sur les autres. Il voulait régler ses soucis et ne pas les embêter avec. Après tout, il avait beaucoup de choses que ses potes pouvaient jalouser. L'argent ouvrait pas mal de portes, même si celle du bonheur avait besoin d'une toute autre clé. Il pouvait se payer des formations. Sans parler des connexions de sa mère qui devraient qui ouvrir encore plus de voies. Mais il avait choisi de les ignorer, s'acharnant sur cette voie sans issue. À cause de ça, il avait l'impression d'être un gamin pourri gâté qui abusait de la richesse de ses parents. Pourtant, il n'avait jamais demandé à sa mère un chien ou une guitare. Il se contentait du minimum -selon lui, même s'il appréciait grandement la présence d'une piscine, surtout pendant les périodes de fortes chaleurs ! Et plus le temps passait, moins il avait envie de vivre grâce à sa mère. Il était hors de question qu'il accepte qu'elle lui paye un appartement. Il voulait prendre son indépendance comme un grand. Il avait l'âge. Il suffisait juste de trouver un travail... Ce n'était pas quelque chose d'évident avec sa réputation actuelle.

"- On est bien d'accord ! Une maison trop rangée, trop parfaite, ça manque de vie ! On ferait de très bons colocataires, contrairement à ma mère et moi ..."

Emmerich refusait de repenser à toutes les disputes qu'ils avaient eu. Il avait l'impression que leurs échanges n'étaient que des suites sans fin de commentaires blessants. C'était fou comme sa mère refusait de lui montrer la moindre affection. Les autres pouvaient se plaindre de leur famille mais il avait de quoi faire avec une mère pareille et un père décédé. Heureusement qu'il avait sa soeur aîné et ses cadets. Là, il pouvait s'estimer heureux d'avoir une telle famille. Il ne parlait pas de Franz vu comment son grand-frère était un copier-coller de leur mère.

Heureusement le sujet bascula sur celui de l'avenir du blond. Ou plutôt sur l'absence d'avenir vu comment il galérait à s'orienter et trouver sa voie, celle qui lui donnerait envie de se lever pendant une grande partie de sa vie. Quarante ans disaient les gens. Mais avec les réformes et tout le bordel, Emmerich se disait que s'il trouvait enfin un travail, il risquait d'y rester jusqu'à la fin de ses jours vu comment il perdait du temps.

"- Ouais j'espère", Finit-il par dire après avoir écouté la réponse de Matthew. Emmerich se sentait mieux d'avoir ouvert son coeur et de ne pas avoir été jugé. Avec son ami, c'était peu probable que ça arrive et c'était probablement pour cette raison que le blond avait moins de mal pour se confier à lui qu'aux autres. Et puis, lui au moins, il comprenait que ce n'était qu'une période et qu'il n'était pas un cas désespéré comme Kathryn ou ses professeurs de fac le considéraient. C'était fou comment les adultes pouvaient être fermés face aux jeunes. Ils avaient été à leur place, alors comment pouvaient-ils ne pas comprendre à quel point c'était dur de s'en sortir ? Surtout vu comment la société évoluait... Elle pouvait avoir de bonnes idées mais c'était souvent les négatives qui prenaient le dessus.

"- Par contre, ouais, je veux boire quelque chose ! L'ambiance est devenue un peu trop déprimante !"

Emmerich ne se sentait pas encore prêt pour annoncer à Matthew d'autres de ses problèmes. Il avait besoin de plus de temps. Le blond n'avait encore rien dit à personne après tout. Bien sûr, ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne cède et dévoile son secret à une personne, puis une autre et finalement à tous ses amis. C'était dans ses projets, même s'il ne faisait que repousser le moment.

"- Montre-moi à quel point tu es un bon barman !"

La bonne humeur d'Emmerich était de retour et il était motivé pour taquiner son ami. C'était bien plus intéressant que de se pencher sur ses problèmes !
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 65
Points : 215
Date d'inscription : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Dim 7 Oct - 12:28

Let's talk
Matthew Wildmore & Emmerich Hohendorf


Matthew aimait particulièrement ce genre de petits moments intimes avec Emmrich. Il aimait faire la fête, s’amuser entre potes, mais il aimait également parler de sujets plus sérieux, de choses plus intimes. Ce genre de conversation avec le don de resserrer les liens et c’était ce qui était en train de se passer avec le blondinet. Il pouvait compter sur le barman et il le savait pertinemment. Mais parfois, une petite conversation rien qu’à deux pouvait permettre de faire une petite piqûre de rappel. Ils étaient en train de parler de colocation non officielle, de sa relation avec sa mère, du fait qu’il n’aimait pas vivre dans une maison bien rangée, digne d’un magasin de décoration. Matt’ comprenait le point de vue de son ami puisqu’il ressentirait la même chose. D’ailleurs, il lui avait fait comprendre que pour lui, une maison ou un appartement bien trop rangé, n’était pas signe d’âme ou de vie. Em’ s’était empressé de valider ce qu’il venait de dire, disant qu’ils feraient très certainement de meilleurs colocataires tous les deux que sa mère et lui. C’était idée était plutôt sympathique à imaginer. Matthew ne serait plus seul en rentrant chez lui et puis, ça permettrait également de diviser les dépenses par deux. Et puis, vivre avec son meilleur ami ne pouvait qu’être drôle et sympa.

« - Tu sais qu’en y réfléchissant, une colocation serait une bonne idée. Mais bon, pas sûr que ta mère soit d’accord. J’ai pas envie de me faire trucider. »

La conversation n’était peut-être pas aussi joyeuse qu’espérée mais au moins, Emmrich pouvait se confier et Matthew était sûr d’une chose, cela lui permettait de se sentir mieux. Bien sûr, cela ne permettait pas de trouver une solution tout de suite, mais ça lui permettait aussi d’être rassuré. On ne pouvait pas forcément trouver tout de suite sa voie. Parfois, il fallait en passer par plusieurs petits boulots pour pouvoir trouver un domaine qui nous plait et qui nous donne envie de nous surpasser. Il ne se faisait pas de soucis pour le blondinet, il finirait par trouver quelque chose. Et puis, l’avantage qu’il avait, c’était qu’il ne manquait de rien, du coup, il pouvait prendre son temps pour trouver son chemin. Il n’avait pas une épée de Damoclès, il n’était pas pris à la gorge à cause de factures à payer ou autre. L’argent ne fait pas le bonheur, Matt’ en est conscient et Em’ aussi mais en tout cas, ça permettait de se mettre moins de pression aussi. Son ami espérait qu’il finirait par trouver.

« - J’en suis sûr. Et puis tu sais que tu pourras toujours compter sur moi quoiqu’il arrive. Je te lâcherai pas de si tôt. »

Ce n’était pas grand-chose, mais ça pouvait peut-être lui faire plaisir de l’entendre. La conversation était finalement repartie sur des hospices plus enjoués et joyeux. Matt’ avait proposé quelque chose à boire à Em’ qui lui avait rapidement qu’il avait besoin de boire quelque chose et qu’il avait envie de voir si son ami était un vrai barman. Le blondinet était redevenu taquin, lâchant prise, laissant de côté les sujets sérieux. Matthew ne put que rire face à sa remarque. Il avait accumulé de l’expérience depuis qu’il travaillait dans un bar et il en était fier. Chacun son truc pour épater les filles, certains jouent de la guitare, Matt fait des cocktails. D’ailleurs, cela n’épate pas que les filles et ça lui va très bien comme ça. Il se dirigea donc vers le bar de son appartement. Il avait réussi à s’en installer un pour pouvoir trouver de nouveaux cocktails et surtout pour pouvoir s’entraîner. Il commença à préparer une petite potion qu’il avait inventé et qu’il avait nommé le « sunshine ». Il espérait que cela plairait à Emmrich. Une fois le verre terminé, il s’avança vers le blondinet et lui tendit un verre, en gardant un pour lui.

« - Tient ! Tu m’en diras des nouvelles ! Et à toi de deviner ce que j’ai mis dedans ! »

Matt’ lui fit un clin d’œil tout en trinquant avec lui.
(c) Lil's


Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
Membre du mois
avatar

Messages : 844
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 4699
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Dim 7 Oct - 14:34


Emmerich ne réfuta pas la réponse de Matthew. Kathryn ne risquait pas de le laisser aménager avec l'un de ses potes. Elle ne les portait pas dans son coeur et pensait qu'ils étaient tous des mauvaises graines qui allaient probablement l'emmener au fond du trou. Mais le blond s'en sortait très bien tout seul pour torpiller ses études, son avenir. Pour ce qui était de sa santé, c'était une autre histoire. Il n'était pas autant en danger que sa soeur même si des attaques l'avaient laissé dans un sale état. Il savait qu'il n'allait pas mourir comme ça. Ida, c'était plus dangereux car elle se tuait à petit feu en refusant de se nourrir. Elle était d'une maigreur ... ça faisait peur ! Mais Emmerich n'avait pas la moindre idée de comment l'aider. Peu de gens savaient comment lui faire changer d'avis. Sa soeur était tellement têtue quand elle s'y mettait.

Par contre, l'entendre lui dire qu'il pouvait compter sur lui, lui faisait le plus grand bien. Emmerich avait besoin de soutien. Il ne pouvait pas rester seul, à déprimer de son côté, mais il avait un mal fou en croire les gens. Il ne pouvait plus oublier les paroles de certains adultes et jeunes qui avaient croisés son chemin. Il pensait notamment à sa mère. Elle lui avait bien dit qu'il se débrouillait très bien pour se foutre en l'air. Ou alors ses enseignants qui avaient décidé qu'il ne méritait pas sa place ici et qu'il serait toujours ce petit délinquant. Un cas désespéré comme il l'avait souvent entendu en passant dans les couloirs. Les professeurs pensaient être discrets mais les murs avaient des oreilles et les échos marchaient très bien dans les longs couloirs de bâtiments. Tous ces mots l'avaient marqués et il ne parlait même pas de ceux qu'il avait essuyé à cause de sa sexualité.

Mais la conversation sérieuse était terminée pour le moment. Emmerich avait envie de déguster un cocktail de Matthew et pour garder la surprise jusqu'au bout, il décida de garder le regard rivé sur son écran de portable. Il en profita pour zieuter son Instagram et voir les derniers commentaires sur ses publications ou les nouvelles photos de ses potes. Il préférait Insta à Facebook car il y avait moins de messages de personnes qui se plaignaient de tout et de rien. Au moins, sur ce réseau social, il pouvait se contenter de regarder les photos, sans se soucier des commentaires du posteur. C'était tellement plus simple et moins agaçant.

"- Hm ?" Fit-il finalement lorsque Matthew revint avec deux verres. Emmerich en profita pour laisser de côté son téléphone. Il n'y avait rien de bien intéressant et puis, il préférait se concentrer sur la boisson que lui avait concoctait son ami. Le pire, c'était que Matthew pourrait lui avoir ramené un soda ou un thé, le blond aurait quand même apprécié. Il aimait passer du temps avec le brun et peu importait ce qu'ils faisaient. Il se sentait bien à ses côtés.

"- Il est très beau en tout cas !"

Emmerich admira le contenu avant de sentir. Il voulait voir s'il reconnaissait un des ingrédients mais il n'était jamais très bon pour ça. Excepté quand il y avait du whisky -car ça sentait fort- et du rhum -parce qu'il avait vécu une cuite affreuse.

"- Hm, y a du rhum ?", Demanda-t-il finalement pas très sûr de ce qu'il avançait, "Si oui, est-ce que ça se sent ?"

Normalement les cocktails permettaient de cacher le goût de l'alcool. Il se souvenait d'avoir réussi à en boire plusieurs sans problème malgré qu'ils soient à base de rhum. Mais là, Emmerich ne pouvait pas en vouloir à Matthew, car son ami n'avait pas été là pour la cuite qu'il s'était prise. Le pire, c'était que Emmerich n'avait même pas cherché à boire autant. Ses potes présents le soir où c'était arrivé avant un peu abusé et l'avait achevé au lieu de l'aider. Un souvenir qui avait un peu poussé le blond à penser qu'il ne pouvait pas se fier à eux tout le temps.

"- Pour faire simple, si ça se sent pas, aucun problème. Si je sens le goût, je vais redécorer ton salon. Je doute que ça te plaise !", Lança-t-il avec un sourire. Il voulait vraiment goûter ce cocktail mais il n'osait pas de peur de tout vomir dans les secondes qui suivraient. Il était vraiment devenu sensible à cet alcool, tout ça à cause d'une mauvaise expérience.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 65
Points : 215
Date d'inscription : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Dim 14 Oct - 10:47

Let's talk
Matthew Wildmore & Emmerich Hohendorf


Cette conversation sérieuse avec un fond de confession n’avait pas déplu à Matthew bien au contraire. Il comprenait le point de vue de son meilleur ami et il essayait de l’aider un maximum pour qu’il se sente mieux. D’ailleurs, même si cette conversation des plus sérieuses était terminée, l’idée d’une collocation ne l’abandonnait pas. Il trouvait que c’était une bonne idée. Bien entendu, ce n’était pas à lui de prendre la décision et surtout, il en reparlerait à Emmrich plus tard pour lui faire comprendre que ce n’était pas des paroles en l’air et que s’il le souhaitait et bien il pourrait venir déposer ses valises dans sa garçonnière. Il allait devoir convaincre sa mère très certainement mais ce n’était pas grave. En tout cas, l’idée n’était pas déplaisante et ça ferait un peu plus de compagnie à Matt’ lorsqu’il ne travaillait pas. Chacun y gagnait. Et puis, si ça permettait à Em’ de se sentir mieux et bien ça n’avait pas de prix.

La légèreté de la conversation allait revenir grâce à un petit cocktail concocté par Matthew. C’était une de ses créations et il espérait qu’elle plairait à Emmrich. Bien entendu, il savait ce qu’aimait son ami et ce qu’il ne supportait. D’ailleurs, il ne put que sourire face à sa remarque sur le rhum. Il avait déjà vu l’effet que pouvait avoir cet alcool sur lui et ce n’était vraiment pas beau à voir. Du coup, il ne mettait plus de rhum dans les verres qu’il faisait pour lui. Il n’avait pas envie d’avoir à passer la serpillère. Et puis franchement, s’il devait ramasser les effets de son cocktail, il allait finir par vomir lui aussi.

« - Ne t’inquiète pas il n’y a pas une goutte de rhum. Je te connais par cœur et je sais très bien l’effet que ça te fait. Je n’ai pas envie de racheter un tapis et même de nettoyer l’appartement. Donc t’as pas à avoir peur. »

Il n’avait pu s’empêcher de rire face aux détails que venait de donner son meilleur ami. Il vint s’asseoir à ses côtés tout en trinquant avec lui. Il porta son verre à sa bouche pour en boire quelques gorgées. Il attendait toujours que son ami devine ce qu’il y avait dedans. En tout cas, il avait mis que des bonnes choses dedans. Après quelques secondes sans un bruit, Matthew décida de prendre la parole.

« - Em’, est-ce que je peux te parler franchement ? Si tu ne veux pas ce n’est pas grave. Mais depuis quelques temps, j’ai envie de te poser une question mais je n’ose pas. Je ne veux pas te froisser. Donc si tu ne souhaites pas entendre ma question dit le et je m’abstiendrai. »

Matt’ avait grimacé à la fin de sa phrase. La vérité, c’était qu’il se posait des questions depuis quelques temps. Depuis qu’il connaissait son meilleur ami, il ne l’avait jamais vu avec une copine, il voyait bien que les sujets de conversations autour des filles, des relations sexuelles le gênaient et le rendaient mal à l’aise. Du coup, le jeune barman se demandait si son ami n’était pas homosexuel. A dire vrai, il s’en foutait royalement, cela ne changerait clairement rien entre eux. Après tout, il était bisexuel lui. Mais il se demandait juste pourquoi il ne lui en parlait pas. Peut-être qu’il avait peur de sa réaction ? Ou bien peut-être avait-il peur que leur amitié se dégrade ? En tout cas, il avait besoin d’en parler… Parce qu’il ne voulait pas qu’Emmrich pense ça parce que ce n’était clairement pas ce qui allait se passer.
(c) Lil's


Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
Membre du mois
avatar

Messages : 844
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 4699
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Dim 14 Oct - 11:13


Matthew était trop fort. Il se souvenait encore de son aversion pour le rhum après cette violente cuite. Si seulement ses potes ne lui avaient pas fait croire qu'il allait boire de l'eau à la fin de la soirée en lui confiant une bouteille d'eau de vie, Emmerich n'aurait sûrement pas été dégoûté de cette boisson. Le blond se souvenait encore du moment où il avait pris la bouteille et avait bu une longue gorgée avant de s'étouffer. Il avait senti l'alcool lui brûler la gorge et ça avait signé la fin pour lui lors de cette soirée. Le pire avait été le lendemain lorsque ses potes lui avaient proposé un bon steak avec de la sauce et des frites. Rien que l'odeur l'avait rendu malade à nouveau. Il avait fini aux toilettes avant de partir de l'appartement de son pote. Voilà une soirée qu'il ne pouvait pas oublier !

"- Oh c'est trop mignon, tu as pensé à moi", Dit-il avant de faire une moue offusquée, "Enfin non, tu penses à ton appartement surtout ! Vilain !"

Taquin, Emmerich lui tira la langue avant de trinquer avec lui et de boire une gorgée du cocktail. Il avait totalement confiance en Matthew. Son ami ne lui ferait pas la même blague que ses autres potes. Il était bien trop gentil avec lui pour ça. Et en effet, dès la première gorgée, il sentit qu'il n'y avait pas de rhum. Il avait eu raison de croire en lui et de tenter. En plus, ce cocktail était très bon. Il espérait qu'il n'aurait pas droit qu'à un verre. Même s'il soupçonnait son ami de vouloir lui en redonner que s'il trouvait les bons ingrédients.

"- Hm, il est très bon ! Un côté fruité qui cache l'alcool ... C'est dur de définir les ingrédients ! Tu me poses une colle ..."

Buvant tranquillement tout en réfléchissant à ce qui pouvait bien composer sa boisson, Emmerich fut surpris par les dernières paroles de son ami. Le blond pensait que la conversation sérieuse était finie. Mais il fallait croire que Matthew se posait une autre question à son sujet. Était-ce toujours en rapport avec les études ? Emmerich ne pensait pas une seule seconde que ça avait un rapport avec son orientation sexuelle. Il était même très loin de ça. Pour lui, c'était surtout les autres qui passaient le temps à se questionner sur sa vie sexuelle. Si au début ça le gonflait, il avait fini par s'habituer, tout comme il s'était habitué aux coups qu'il recevait des homophobes. Grâce à eux, il avait acquis une résistance accrue à la douleur. Ce n'était probablement quelque chose dont il devait être satisfait, mais il préférait voir le côté positif que de repenser à tous les coups et les insultes qu'il avait essuyé depuis quelques années.

"- Oui tu peux", Fit-il simplement, n'osant pas en dire plus vu qu'il n'avait pas la moindre idée de ce que Matthew voulait lui parler. Il ne pouvait donc pas dire qu'il ne se vexerait pas, même si ça lui pensait impossible. Il appréciait trop son ami pour se braquer et lui faire la tête. Après tout, ce n'était qu'une question. Que pouvait-il arriver avec une question ?
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 65
Points : 215
Date d'inscription : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Mer 17 Oct - 10:11

Let's talk
Matthew Wildmore & Emmerich Hohendorf


Matthew n’était pas ce genre d’ami en carton qui ne retenait rien des goûts de ses amis ou bien qui ne faisait rien pour lui faire plaisir. Il aimait être à l’écoute de ses amis, leur faire plaisir, les aimer tout simplement. Matt’ est un être de foncièrement bon et généreux et il le serait toujours. C’était sa personnalité et il ne comptait pas la changer. En attendant, sa petite remarque avait fait sourire Emmrich qui avait trouvé sa petite attention mignonne. Après tout, c’était les petites attentions les meilleures. Malgré tout, il avait fait semblant de faire la moue en se rendant compte que finalement ce n’était pas à lui qu’il avait pensé mais plutôt à son appartement. Le jeune barman n’avait pu s’empêcher de rire face à la petite moue de son meilleur ami. Il aimait ce genre de moment drôle et léger. Bien entendu, il y avait un temps pour rire et parler de choses sérieuses. Matthew était là pour les deux, c’était le propre de l’amitié après tout. En tout cas, il avait aimé la réaction du blondinet, digne d’un enfant de quatre ans.

« - Ce n’est pas grave, au contraire, j’ai pensé à toi en premier et ensuite à mon appartement. Je n’ai pas envie de te voir vomir, qui aimerait voir ça et puis en plus, c’est tellement désagréable que je préfère ne pas t’infliger ça. »

Il lui fit un clin d’œil à la fin de sa phrase tout en continuant de siroter son verre. Il aimait particulièrement cette création. Elle avait un petit goût fruité et puis, ce qu’il aimait par-dessus tout en créant ses cocktails, c’était qu’on ne sente pas l’alcool dedans. Non pas qu’il voulait rendre ivre ses clients, non plus du tout, mais parce qu’il voulait contenter tout le monde. Il savait que certains de ses clients n’aimaient pas le goût de l’alcool. Du coup, il était bien mieux de ne pas le sentir. Et puis, c’est toujours plus agréable de sentir un petit goût fruité ou quelque chose de doux plutôt que la rudesse de l’alcool. Il aimait la remarque d’Emm’, il ne trouvait pas vraiment les ingrédients mais en tout cas, il trouvait cela très bon. C’était toujours agréable à entendre que c’était bon.

« - Je suis ravi que ça te plaise. Et c’est le but de ne pas trop sentir l’alcool. Je sais que certains de mes clients n’aiment pas trop sentir l’alcool. Du coup, je préfère qu’il ne le sente pas trop voire pas du tout. Alors pour les ingrédients, il y a de la tequila, du sirop de violette et du jus de pomme. »

La conversation était redevenue sérieuse et c’était de la grâce de Matthew. Il avait besoin de lui parler, de lui parler de ses interrogations. Il espérait qu’il lui parlerait franchement. Après, il ne lui en voudrait pas s’il ne voulait rien lui dire pour l’instant. En tout cas, il fallait qu’il lui en parle. Il ne voulait pas lui mettre le couteau sous la gorge. Non, s’il voulait ne rien dire et bien il attendrait patiemment. Emmrich lui avait dit qu’il pouvait lui parler. Matthew était légèrement anxieux, il ne voulait pas qu’il le prenne mal non plus. Mais maintenant qu’il avait mis les pieds dans le plat, il fallait bien qu’il parle.

« - Voilà, depuis quelques temps je me pose des questions. Je vois bien que quand les autres te parlent de leurs expériences, de leurs pseudos copines, cela ne t’intéresse pas. Et puis, quand il te pose des questions, tu détournes la conversation. Du coup, je me demande si tu n’es pas à l’aise parce qu’en fait, bah tu n’es pas dans le même délire qu’eux. Peut-être que tu n’oses pas m’en parler parce que tu as peur que je ne sois plus pareil… Je me demande juste si tu n’es pas attiré par les hommes… »

Voilà c’était dit. Matt’ espérait que le blondinet ne voit pas rouge. Il avait fini son verre d’une traite tout en attendant la réaction d’Emmrich.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Emmerich Hohendorf
Membre du mois
avatar

Messages : 844
Métier : Agent d'accueil au musée
A Hamburg depuis : 5 ans
Points : 4699
Date d'inscription : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t1175-emmerich-i-can-and-i-
MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   Jeu 18 Oct - 19:17


Il n'y avait pas à dire, son ami était vraiment adorable. C'était pas possible d'être aussi gentil. Maintenant il comprenait comment toutes les nanas devenaient folles de lui. Non seulement il était beau gosse, barman mais en plus, il était une crème, toujours à penser aux autres. Emmerich commençait vraiment à se demander s'il méritait autant de gentillesse. Non pas qu'il s'en plaignait mais il avait l'impression de ne pas avoir l'habitude. Pourtant cela faisait un moment qu'il côtoyait Matthew. Ils étaient arrivés à peu près en même temps à Hamburg, y a cinq ans. Maintenant ils étaient de très bons amis et le blond savait qu'il ne pouvait pas en demander un meilleur que le brun.

"- Arrête tu vas me faire rougir !", Lança-t-il pour plaisanter, même si au fond il sentait qu'il en serait bien capable. Mais il préférait ignorer ce genre de pensées. Il n'avait pas le droit de faire ça. Il se l'interdisait. Matthew était son ami, point à la ligne. Il n'y avait pas d'autres alternatives possibles, en dehors de risquer de le perdre. Or c'était quelque chose qu'il refusait d'envisager. Il tenait bien trop au brun pour le laisser quitter sa vie pour des idioties. Et puis, c'était peut-être trois fois rien.

"- Sérieux ?", Fit-il surpris par la liste des ingrédients, même si maintenant qu'on le lui disait, il commençait à reconnaître certains goûts, "J'aurais jamais deviné ! Je suis trop nul pour ça ... Il aurait fallu demander à Adam. Il est super fort pour déterminer les ingrédients des plats et boissons !"

Adam n'était pas forcément une lumière en règle générale -surement une des raisons pourquoi il n'arrivait pas à garder une petite-amie- mais il était toujours au top niveau pour reconnaître les ingrédients de ce qu'il dégustait. Emmerich ne savait pas comment il faisait. Lui, il était souvent incapable de déceler les aliments en dehors des ingrédients de base. Après chacun avait ses forces et ses faiblesses. Le problème du blond c'était qu'il se comparait toujours aux autres en voyant ce qu'il n'avait pas et non ce qu'il pouvait apporter à la bande. Il se dévalorisait constamment et se faisait du mal tout seul.

Savourant les dernières gouttes de son cocktail, Emmerich avait accepté d'écouter la question de Matthew. Si au début, il ne pensait pas une seule seconde que ça concernerait sa sexualité, il déchanta bien vite en écoutant son ami se lancer. Il se sentit tirailler entre deux extrêmes. Devait-il tout balancer ? Devait-il tout garder pour lui ? Il s'en voulait de mentir à Matthew mais la vérité ne semblait pas être une bonne option. Emmerich n'était clairement pas prêt à se lancer. Pas maintenant. Pas comme ça.

"- Pourquoi faut-il toujours que les gens pensent que quelqu'un est gay quand cette personne ne parle pas de cul ou de ses conquêtes ? Je me vois mal parler d'Alina, la soeur d'un de nos potes, ou autre. J'ai juste pas envie de m'étendre sur le sujet."

En parlant d'Alina, Emmerich ne mentait pas. Il n'avait rien fait de sexuel avec elle. La jeune fille avait juste décider de lui rouler une pelle un jour en boîte alors qu'il avait été nommé comme son garde du corps le temps qu'elle aille au bar commander une boisson. Une soirée dont il n'avait clairement pas envie de se rappeler. Et il pouvait donner encore deux autres noms de fille, même s'il préférait ne pas s'en vanter.

Par contre, vu sa réaction, Matthew pouvait se dire qu'il y avait anguille sous roche. Emmerich se braquait pas facilement, surtout pas avec ses potes. Il prenait souvent bien les choses même s'il levait les yeux au ciel la plupart du temps.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Let's talk ♦ ft Matthew   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's talk ♦ ft Matthew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» Matthew "Matt" Williams
» matthew & manuela ❝ apologize ❞
» How to talk with me.
» Matthew Lombardi signe a Philladelphie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Altona :: Habitations-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy