40 is the new sexy :: Espace détente :: Les vieux papiers :: Anciens rpPartagez
It hurts, but it's ok... (Ft Rose)

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptyLun 13 Aoû - 21:37

It hurts, but it's ok...
Emmerich Hohendorf & Rose Wolfheart


Quelle soirée. Non seulement il avait du se taper des strip-teaseuses pour l'anniversaire d'un pote. Autant dire que pour lui, les femmes qui se dénudent et se déhanchent devant son visage ne lui faisaient ni chaud ni froid. Alors après quelques verres, il avait réussi à s'éclipser pour laisser ses potes savourer ce spectacle qui le laissait de marbre. Il savait qu'il aurait du être plus ferme mais ses potes avaient tellement insisté qu'il avait cédé. Il ne leur avait pas encore confié son homosexualité. Ils ne pouvaient pas savoir à quel point il n'était pas fait pour être entouré de femmes à moitié à poil. Il préférait nettement traîner dans les rues et éviter la maison où sa mère allait probablement lui faire une réflexion sur son avenir et son comportement. Mais c'était sans compter la suite de la soirée de merde...

À la sortie du susis show bar, Em' s'était arrêté pour allumer une cigarette. Il avait bien besoin d'une bonne bouffée de nicotine après ce début de soirée catastrophique. Faisant barrière au vent de sa main libre, il n'eut pas le temps de repousser la personne qui glissa son bras autour de ses épaules pour l'attirer un peu plus loin, dans une petite ruelle. Sur le coup, il échappa sa clope alors qu'il lançait un simple "Oh !". Mais trois hommes baraqués étaient déjà sur lui. Les premiers coups et insultes tombèrent en quelques secondes, sans qu'il puisse se défendre. Il n'était pas vraiment très costaud, ce qui allait parfaitement avec son visage de gosse. Il savait se défendre en règles générales mais en trois contre un, avec un effet de surprise en plus, il n'avait rien pu faire et s'était fait avoir en beauté. Il se retrouva au sol, préférant prétexter l'évanouissement, pendant que les hommes le rouaient de coups. Ils finirent par s'arrêter en le voyant sans réaction et l'un d'eux cracha à quelques centimètres de son visage en lançant le fameux mot "pédale" comme tout homophobe qui se respecte. Si Emmerich avait bien compris, les hommes étaient au bar en même temps que lui et ils avaient bien remarqué qu'il ne réagissait pas aux femmes qui lui tournaient autour. Génial. Ne pouvaient-ils pas rester là-bas à baver devant les femmes plutôt que de sortir juste pour lui refaire le portrait ?

Attendant quelques instants pour être sûr qu'ils ne reviendraient pas, Em' finit par se relever. Il essuya d'un revers de main le sang qui coulait de son nez, cracha le peu qui avait réussi à s'infiltrer dans sa bouche avant de jurer contre la pluie qui commençait à tomber. La soirée ne pouvait pas être pire, il avait atteint le fond du tronc en quelques minutes. S'il rentrait maintenant, il était bon pour se faire démonter par sa mère et avoir droit encore à des reproches. Il avait beau être majeur, vu son avenir catastrophique, il n'avait pas d'autre choix que de vivre encore chez sa mère et forcément, il était obligé de se plier à ses règles, même s'il n'en faisait qu'à sa tête la plupart du temps.

Se tenant les côtes, Emmerich avança doucement pour sortir de la ruelle et rejoindre la grande place. Il s'approcha de la première statue, celle de John Lennon, où il s'installa en dessous. La pluie continuait de tomber mais au point où il en était il n'en avait plus rien à faire. Il pouvait attraper la crève, ça ne changerait rien au fait que sa vie était de la merde. Personne ne le comprenait et lui-même ne comprenait pas ce monde dans lequel il devait avancer.
(c) Lil's



Dernière édition par Emmerich Hohendorf le Ven 17 Aoû - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptyMar 14 Aoû - 18:04

It hurts, but it's ok...
Emmerich Hohendorf & Rose Wolfheart


Rose sortait d’un bar en serrant son petit gilet contre elle comme la pluie tombait maintenant avec force. Elle soupira en regardant le ciel pendant que ce déluge la trempait jusqu’aux os. La jolie jeune femme ne s’était pas du tout imaginé que la soirée se terminerait ainsi. Ses amies s’étaient amusées à lui trouver un rencard. Trop seule… Juste une relation d’un soir une fois de temps en temps, ça ne suffit pas. Il faut qu’elle trouve l’amour! Pourquoi tant de presse? Elle ne comprenait pas cette manie qu’avaient les gens à être à tout prix en couple. Elle était bien toute seule dans son petit appartement avec son petit chat, pourquoi changerait-elle pour la bête raison que c’est nul d’être seule? Pas du tout! Si elle trouvait l’homme de sa vie, elle allait foncer, mais la jolie blonde ne voulait absolument pas forcer les choses et cette soirée n’avait pas du tout amélioré sa pensée vis-à-vis les rencards avec des gens rencontrés via internet. L’homme sur lequel elle était tombée lui avait enlevé toute envie de réessayer ce genre de site un jour. Ce dernier n’arrêtait pas de regarder vers son décolleté, draguait les serveuses qui venaient leur servir leurs bières et il se vantait d’avoir pris de la masse musculaire pendant presque toute la soirée… Jamais elle ne s’était autant ennuyée de sa vie. Mieux valait aller à la messe pendant une heure que de rester avec cet homme plus de cinq minutes…

Elle devait trouver un taxi pour rentrer chez elle. N’ayant pas de voiture, elle sortait de chez elle soit en vélo, soit en bus. Étant en robe, elle avait évité la première option et la deuxième n’était pas disponible à une heure pareille. Elle avait rejoint la grande place, regardant autour d’elle pour voir si un taxi s’approchait dans la rue. Elle soupira en balayant les alentours du regard et il se posa sur un jeune homme qui sembla mal en point. Rose comprit qu’il était blessé et c'est avec inquiétude pour cet inconnu qu'elle approcha quelque peu timidement.

- Vous allez bien? Mon Dieu, mais que vous est-il arrivé?! Attendez…

Elle sortit de sa poche de jean un paquet de plastique et elle sortit un mouchoir qu’elle tendit au garçon.

- Pincez-vous le nez, la tête en bas pour faire arrêter le saignement. Vous devez garder la pression durant cinq minutes environ. Avez-vous besoin d’une assistance médicale?


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptyMar 14 Aoû - 19:11


Assis dos contre la pierre froide de la statue, Em' essayait de se remettre des coups qu'il venait de recevoir. Un mal de tête commençait à pointer le bout de son nez alors qu'il essuyait une nouvelle fois le sang qui coulait. La pluie n'arrangeait rien à sa situation. Mais où pouvait-il aller ? Chez lui ? Enfin chez sa mère ? Non, hors de question. Il préférait mourir de froid dehors que de l'affronter maintenant. Et même s'il aurait eu l'envie de rentrer au chaud, il savait que la douleur était bien trop forte tout de suite pour oser bouger.

La tête penchée en arrière, les yeux fermés, il entendit des bruits de pas se rapprocher de sa position. Putain, pensa-t-il en s'imaginant déjà la conversation qui allait suivre. Il n'avait pas envie de faire face à un adulte responsable qui lui ferait la morale. Emmerich n'allait pas raconter la vérité sur sa situation. Il ne l'avouait déjà pas à ses potes alors pourquoi le ferait-il avec un étranger ? Ou une étrangère. Maintenant qu'il avait à nouveau ouvert les yeux, il faisait face aux jambes de la personne qui osait le déranger au pire moment. Même si l'intention était louable, Em' n'en avait rien à faire, il voulait être seul. En plus, pour être honnête, il avait eu sa dose des femmes. Ou même des hommes. Il en pouvait plus de l'être humain en général. Il suffisait que la personne ne suive pas les "règles" de normalité pour qu'ils la rejettent et la maltraitent. Pourquoi tant de haine ? Si Em' frappait certaines personnes c'était parce qu'elles le méritaient, c'était le genre de type qui trompait sa copine et s'en vantait par exemple. Un vrai connard ! Lui ... Il n'avait pas l'impression d'être un connard. En tout cas, pas en étant simple homosexuel.

La voix de la jeune femme montrait de l'inquiétude à son égard. Il avait rarement connu des personnes qui s'étaient arrêtées et lui proposaient une aide sans le forcer pour autant. Il avait plus fait face à des connards qui s'amusaient à filmer pour faire le buzz sur internet. Alors il tendit la main, attrapa le mouchoir et exécuta ce que la jeune femme venait de lui expliquer. Il devait fermer les yeux pour supporter les gouttes de pluie sur son visage.

"- Non."

Une réponse simple qui pouvait marcher à toutes les questions que l'inconnue lui avait posées. Non, il n'allait pas bien. Et surtout non, il ne voulait pas d'aide médicale. Comme à chaque fois, il allait attendre sagement que ça passe. Avec un peu de chance quand ses potes sortiraient complètement éméchés du bar, ils le trouveraient et l'aideraient. L'un d'eux pourrait bien l'héberger. Même si la soirée semblait loin d'être finie lorsqu'il l'avait quitté, il n'avait plus qu'à patienter. Après tout, il n'allait pas courir un marathon dans son état.

"- J'ai l'habitude."

Les gens étaient rarement satisfaits avec une réponse aussi courte que la première alors Em' avait pris l'habitude de rajouter ça. C'était souvent suffisant pour dissuader les inconnus de s'occuper plus longtemps de lui. Après tout que pouvait-elle faire pour lui ? Rien. Inutile de se voiler la face, personne ne pourrait rien pour lui. Il était gay et il allait se faire tabasser tant que la société ne changerait pas d'avis sur les personnes comme lui. Comme s'il était malade. Comme s'il pouvait décider d'un claquement de doigts d'aimer les femmes à partir de maintenant. Il ne comprenait vraiment pas pourquoi les gens s'acharnaient contre lui pour son homosexualité. Il ne faisait rien de mal pour une fois. Dans d'autres cas, il pouvait comprendre qu'on puisse lui jeter la pierre. Mais pas pour ça. Ça ... c'était sa vie privée et ça ne regardait personne.

"- Ça va passer."
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptyVen 17 Aoû - 19:20

Le jeune homme ne semblait pas vouloir d’aide. Elle pouvait comprendre. Elle-même étant le genre de personne refusant qu’on lui donne un coup de main, préférant se débrouiller seule, Rose ne le jugerait absolument pas pour cela. Elle eut un sourire triste comme il lui assurait que cela irait, qu’il avait l’habitude et que cela allait passer. Elle s’assit à côté de lui malgré la pluie.

- Très bien, pas d’hôpital, mais je me sentirais mal de vous laisser tout seul aussi tard. Vous avez quelqu’un pas loin qui pourrait venir vous chercher et vous remmener chez vous? Sous cette pluie, vous allez attraper la crève.

La blondinette fouilla dans son sac à la recherche de quelque chose qui pourrait être utile. Comme la plupart des sacs de femmes, le sien était bordélique et remplit de nombreuses choses, dont son téléphone, des serviettes hygiéniques, des mouchoirs, du maquillage… Il y avait aussi de petits pansements pour enfant qu’elle gardait dans une petite pochette pour les moments où elle devait sortir à l’extérieur avec un enfant qu’elle gardait.

- Je vois que vous avez quelques plaies. Vous voulez des pansements? Ils ont de petits dessins dessus, mais cela éviterait, au moins, d’infecter vos blessures le temps que vous rentriez. J’ai la reine des neiges ou… des petites voitures rouges!

Elle hoche la tête à sa réponse et referme son sac afin que l’intérieur ne prenne pas l’eau.

- Je sais que vous ne voulez pas d’aide, mais il fait froid, il peut… Vous ne voudriez pas allez attendre quelque part en attendant? Vous devez avoir un cellulaire pour appeler quelqu’un s’il vous cherche. Je sais qu’il y a un petit restaurant pas loin qui reste ouvert jusqu’au petit matin. Je vous promets, je ne vous embêterais pas longtemps, mais je serais rassurée de vous savoir au chaud. Je vous emmène?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptySam 18 Aoû - 9:29


Toujours les yeux fermés et la tête en arrière, Emmerich attendait sagement que le saignement veuille bien s’interrompre. Il espérait aussi que la jeune femme allait le laisser pour repartir s'occuper de sa petite vie. Mais celle-ci ne semblait pas vouloir l'abandonner dans cet état. Le blond la sentit prendre place à ses côtés. Au moins, elle avait accepté de ne pas l'obliger à aller à l'hôpital. De toute façon ses blessures n'étaient pas assez graves pour y aller. Il avait juste vraiment mal parce qu'il venait de se faire tabasser à coups de pied et de poing. Rares seraient les personnes qui en sortiraient sans une égratignure et surtout en état de gambader.

"- J'ai des potes pas loin si j'ai besoin."

Emmerich ne s'étendit pas plus sur le sujet. Il n'avait pas envie de la voir se diriger vers le bar où ils étaient pour interrompre leur petite soirée simplement parce qu'une bande d'anti-homosexuels s'était attaquée à lui. Ce serait égoïste de sa part de gâcher l'anniversaire de son pote. Il n'avait pas envie non plus de leur expliquer ce qui s'était passé. S'ils buvaient un peu plus, Emmerich savait qu'il pourrait passer ce problème sous silence et faire comme si de rien n'était. Sa peau marquait tellement facilement qu'il avait souvent des marques des précédents combats.

La jeune femme lui proposa des pansements. Emmerich tiqua au nom du film pour les gamines. La Reine des neiges. Bon sang, déjà qu'il était gay alors s'il se trimbalait avec des pansements pareils il allait avoir une étiquette visible pour attirer les connards pour lui fracasser la gueule. Les petites voitures seraient moins pires mais c'était quand même ridicule.

"- Ok pour les voitures", Lança-t-il en espérant rassurer la jeune femme s'il prenait les pansements. Peut-être qu'elle le laisserait enfin tranquille maintenant que le saignement s'était arrêté et qu'il avait accepté les soins basiques de cette inconnue. En effet, il avait enfin remis sa tête droite et retiré le mouchoir. Ce dernier était imbibé de sang et trempé mais il avait fait son taff. Maintenant Emmerich pouvait enfin rouvrir les yeux et voir le regard des rares passants qui les jugeaient.

"- Voilà mon portable", Lança-t-il en sortant son téléphone de sa poche. L'état de l'objet ne laissait aucun doute quand à son inutilité permanente. L'écran était explosé et la coque arrière ne tenait presque plus. Les coups de pied avaient eu raison de lui.

"- Mais va pour le restaurant."

Emmerich rangea son téléphone dans sa poche, même s'il allait finir par le jeter lorsqu'il serait enfin chez lui. Il espérait presque récupérer ses données mais quand il verrait l'état à tête reposée il comprendrait que c'était foutu. En attendant, il entreprit de se relever pour marcher jusqu'au lieu où il pourrait se poser à l'abri de la pluie. La vive douleur qui refit surface de plus belle le fit grimacer. Il avait vraiment tout le corps endolori. Aucune partie n'avait été épargnée. Il espérait qu'il pourrait retrouver ses types et leur faire payer ce comportement de connard qu'ils avaient eu avec lui ce soir. Car si Em' était victime de leur violence, il n'était sûrement pas le seul à subir.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptyLun 3 Sep - 23:48

En voyant l’état du téléphone, la blonde comprit immédiatement à quel point la bataille avait été violente. S’il était à ce point brisé, elle imaginait qu’il avait été la victime dans cette histoire. Lors d’une bataille, à moins d’être surpris, les gens n’iraient pas prendre le risque de sortir leur portable et s’il était resté dans sa poche, il fallait que quelqu’un ait donné un coup de pied violent. Peu importe ce qu’avait fait ce garçon, il était salement amoché et ça ressemblait énormément à de l’acharnement. Rose se leva comme le jeune homme acceptait qu’elle l’emmène à ce restaurant. Elle espérait que le reste de sa soirée irait mieux.

- Désolé d’avoir pu vous proposer que des pansements pour enfants. Je suis baby-sitter, alors je pense toujours à en avoir sur moi pour les petits, mais je ne pense jamais à des plus classiques.

Les mains dans les poches de son jeans et la tête enfoncée dans ses épaules, elle marchait rapidement vers le bâtiment. Il faisait frais, elle n’avait pas vraiment envie de rester dehors et rester mouillée.

- C’est un bon restaurant. J’adore leurs frites! Généralement, les gens sont sympathiques et te laissent tranquille, alors vous pourrez rester là tant que vous voulez. Alors, vous aurez la paix. J’imagine que c’est ce que vous recherchez.

Elle se retourna et vit qu’il semblait souffrir. Elle s’arrêta et s’approcha de lui.

- Un peu d’aide? Ça ira peut-être plus à deux et vous pourrez vous poser sur un banc après. Ils ne vous ont pas ratés…

Elle lui sourit tristement et regarda vers le restaurant qui n’était plus si loin. Il suffisait juste un peu d’efforts.

- Alors… Vous semblez jeunes. Vous êtes étudiant en ce moment ou vous avez peut-être déjà un emploi?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptyVen 7 Sep - 14:20


Emmerich haussa les épaules. Quelle importance que ce soit des pansements classiques ou avec des petits dessins ? Si elle était babysitter, c'était tout à fait normal qu'elle prenne ce qui puisse plaire aux enfants. Par contre, il les avait glissé dans sa poche pour le moment. Si elle lui posait des questions, il pourrait toujours dire qu'il pleuvait trop pour qu'ils tiennent. Ce n'était probablement pas des pansements waterproof comme ils pouvaient le montrer dans certaines pubs à la télé.

Une fois debout, il avança à pas lents vers le restaurant que lui avait conseillé la jeune femme. Il ne pouvait pas aller plus vite au risque de souffrir le martyr à cause de ses blessures très récentes. Il avait vraiment besoin d'un anti-douleur pour le soulager mais il n'en avait pas prévu. Après tout, il était censé passer une soirée d'anniversaire avec ses potes, pas se faire tabasser gratuitement parce qu'il n'était pas hétéro comme tout le monde.

Même si l'inconnue marchait plus vite que lui, il pouvait encore l'entendre parler. Elle avait mis dans le mille lorsqu'elle annonça qu'il aurait la paix. En effet, c'était bien ce qu'il cherchait. Il en avait marre de ces adultes qui venaient le juger et lui faire la morale. Aucun ne pouvait imaginer ce qu'il vivait actuellement. Oui, il était un jeune paumé et oui, il faisait des bêtises, mais ce n'était pas pour autant qu'il méritait se faire tabasser à cause de sa sexualité. Mais ça, personne ne semblait vouloir le comprendre.

"- Oui", Dit-il après avoir hésité à ne rien dire ou à en dire plus. Mais il n'eut pas le temps d'y penser plus que la jeune femme s'approcha de lui pour lui proposer de l'aider un peu. Ok, il avait mal et il peinait mais il arrivait encore à marcher et avancer. Il pouvait se débrouiller seul.

"- Ça va. C'est moins douloureux si vous me touchez pas", Expliqua-t-il finalement tout en continuant son chemin. Il aurait fait face à un autre adulte, il l'aurait probablement envoyé chier. Mais il sentait une inquiétude réelle à son sujet. Si seulement sa mère pouvait agir pareil. Elle pourrait lui proposer de le soigner tout en comprenant son besoin de calme et paix. Si elle agissait comme ça, ça pourrait se passer mieux entre eux. Emmerich détestait être poussé et harcelé pour se confier. Il avait besoin de temps.

Lorsque la jeune femme reprit la parole pour lui poser une question, Emmerich soupira. Il n'aimait pas ce genre de questions sur ses études, son avenir. Il se sentait toujours jugé quelle que soit sa réponse.

"- Étudiant en biologie", Finit-il par dire lorsqu'ils arrivèrent devant le restaurant sous la devanture qui les protégeait de la pluie. Il faisait un peu moins froid. L'intérieur semblait chaleureux sans être le genre d'endroits où il allait se faire recaler à cause de son apparence. Par contre, il n'avait plus un sous en poche. Il venait seulement de penser qu'il ne pourrait pas rester s'il ne consommait pas quelque chose. Il n'osait rien dire, ne voulant pas que l'inconnue lui paye quelque chose en plus de l'avoir aidé.

"- Enfin, vous pouvez y aller, je devrais survivre."
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptySam 20 Oct - 3:04

Les mains dans les poches, Rose se contenta de hocher la tête lorsqu’il lui demanda de ne pas le toucher. Elle pouvait comprendre. Elle n’aimerait sûrement pas qu’on la touche non plus dans un tel moment. La blonde resta en silence un moment, mais finit par reprendre les paroles pour lui poser une nouvelle question. La pluie lui semblait assourdissante et elle pensa que, peut-être, cela ferait du bien au jeune homme, mais elle entendit son soupir. Elle était trop insistante?

- L’important, c’est de faire ce que l’on aime. J’aimerais avoir fini mes études, je n’ai pas pu. Si je peux te conseiller une chose, c’est de faire ce qui te plaît. Peu importe ce qu’en pensent les autres, c’est toi qui importes.

Un soupir de soulagement échappa de lèvres de la trentenaire en rentrant dans le restaurant. Il pleuvait à boire debout et elle n’avait aucunement envie d’aller se chercher un taxi dans un temps aussi merdique. Le jeune homme semblait vouloir qu’elle parte, faire sa vie de son côté, mais elle n’avait pas l’intention de partir. Pas tout de suite en tout cas…

- Je vais rester jusqu’à ce que la pluie s’arrête. Si vous voulez rester tranquille, ne vous en faites pas. Je vais aller boire un café dans mon coin, mais… si vous avez besoin de quoi que ce soit, je veux bien aider. J’ai deux coupons de cafés gratuits, au cas où! Avant qu’ils n’expirent demain, faut en profiter!

Elle passa commande et revint avec deux tasses de café fumantes et elle posa la tasse devant le jeune homme avec un simple sourire et elle alla s’installer plus loin, à une table seule afin de le laisser respirer. Probablement qu’il préférerait éviter la présence d’une inconnue et elle ne voulait pas s’imposer ou l’irriter par sa présence.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptyDim 21 Oct - 14:57


Faire ce qui lui plaisait ? C'était bien le problème. Emmerich ne savait pas ce qu'il aimait. Certes, il ne craignait pas la biologie mais il avait choisi cette voie par défaut. C'était ce qui lui semblait le moins affreux, pas le plus palpitant. Malheureusement faute d'avoir des passions pour l'animer, il n'avait pas pu choisir plus efficacement son avenir. Il se sentait coincé dans cette voie tant qu'il ne pourrait pas trouver quelque chose qui l'intéresserait vraiment. Il n'était pas comme Gabi qui était intéressé par le patinage et se donnait à fond dans cette voie. Elle était bonne en cours et passionnée par le patinage. Elle était déjà plus épanouie que lui. Il ne savait même pas ses points forts ni ce qu'il aimait. Il n'avait jamais pratiqué un sport par pur plaisir. Il avait tellement de mauvais souvenir à cause de ses camarades qui l'embêtaient. Il était gay et ça, ça passait mal dans les vestiaires...

Mais pour réponse, le blond s'était contenté d'hausser les épaules. Il n'avait pas envie de parler de son avenir alors que pour lui, d'après tous ses profs aussi, c'était peine perdue, il était un cas désespéré. Il allait juste continuer d'avancer dans les années et voir ce qu'il pourrait faire avec un foutu diplôme en poche. Il en avait déjà un mais ça ne le mènerait nulle part. Il n'avait pas un diplôme assez haut ni une motivation assez importante pour faire le poids contre les autres postulants. La biologie était une discipline très demandée, surtout par les étudiants qui avaient échoués en médecine.

Une fois au café, Emmerich se laissa tomber sur une des chaises disponibles. Il avait mal partout. Son corps était dans un sale état et il se voyait mal se traîner jusqu'à la maison familiale pour le moment. Il allait devoir attendre. Et tant pis s'il n'avait pas un sous en poche. De toute façon, personne ne viendrait le virer, sauf peut-être s'ils appelaient la police. Et le blond doutait que le personnel avait envie de s'embêter avec ça. Mais comme par miracle une tasse de café apparue sous son nez. Il regarda la jeune femme, l'inconnue qui l'avait aidée. Elle ne comptait pas le lâcher comme ça. Elle n'avait pourtant rien à gagner.

"- Merci", Souffla-t-il avant de reposer son regard sur sa tasse. Elle était fumante. Il était frigorifié. Il se laissa donc tenter et approcha ses mains de la porcelaine blanche. Il l'effleura puis doucement il laissa ses doigts l'entourer. Il sentait la chaleur le réchauffer légèrement à ce niveau. Il allait tremper tout le sol. Mais ce n'était pas lui qui jouait les miss météo, il ne pouvait pas choisir le temps comme il le voulait. Et il n'était pas le seul, l'inconnue qui l'avait accompagnée était dans le même état.

Emmerich poussa un long soupir.

Dans un effort surhumain, il se leva, emportant sa tasse avec lui, avant de venir se placer en face de la jeune femme. Il ne savait pas pourquoi il faisait ça, il n'avait rien à dire. Mais à choisir il préférait passer du temps avec elle que de se faire regarder de travers par le personnel et les clients. En plus, elle lui avait offert une tasse de café, il ne pouvait pas ignorer ce geste, même s'il l'avait déjà remercié.

"- Qu'est-ce que vous faites toute seule ce soir ?"
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptyMer 21 Nov - 0:26

Rose s’était installée, seule, à une table avec son café qu’elle ne lâchait pas, se réchauffant comme elle le pouvait malgré qu’elle était bien trempée. Elle espérait seulement ne pas attraper le rhume le lendemain! Elle travaillait et avait besoin de cet agent pour vivre. Rapidement, on la rejoint et elle sourit gentiment à son interlocuteur qui avait décidé de la rejoindre. Ce serait moins long d’attendre en bonne compagnie que toute seul! Elle posa sn regard à l’extérieur en portant sa boisson à ses lèvres avant de reposer ses yeux sur le jeune inconnu.

- J’étais de sortie avec des amies aussi, mais elles devaient rentrer. Leurs copains et leurs enfants les attendaient à la maison… J’ai décidé de rester encore un peu comme je n’avais rien à faire. J’allais rentrer, mais bon… Le temps est franchement horrible et attendre un taxi sous cette température, non merci!

Une nouvelle gorgée et elle réfléchit à sa prochaine question. Que pourrait-elle demander à cet inconnu? Il fallait bien discuter. Le silence la mettait un peu mal à l’aise, alors elle préférait le combler même si c’était pour parler de banalité.

- Ce n’est pas trop indiscret de te demander ce que tu faisais ici? Tu as rejoint des amis dans un bar, j’imagine? Tu t’étais éloigné et ils ne t-on pas vus? Ça m’étonne qu’ils ne fussent pas là pour venir t’aider.

Le soir passe et bientôt la pluie cesse. Elle quitte le jeune homme après s’être assuré qu’il était bien raccompagné et elle rentra à son propre appartement afin de prendre un bon bain chaud, prendre un bon lait chaud, puis aller se cacher sous ses couvertures avec son chaton ronronnant et venant dormir sur sa maîtresse pour les heures de sommeilles dont elle pouvait s’allouer avant d’aller travailler le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) EmptyMer 21 Nov - 18:44


Lancer la conversation demandait un effort presque surhumain au jeune homme. Non seulement il souffrait mais en plus, il avait toujours cette appréhension avec les "adultes". Il ne se sentait vraiment pas à sa place à leur côté alors qu'il était majeur. Mais les étudiants étaient souvent considérés comme des jeunes plus que de vrais adultes. C'était assez confus. Et vu comment ses enseignants le traitaient en règles générales, Emmerich se sentait vraiment inférieur aux adultes de ce monde, comme s'il était un échec monumental. Il était pourtant déjà assez différent comme ça en étant gay ...

"- Oui, la pluie ne donne pas envie de sortir ou d'attendre dehors."

Elle ne semblait pas vouloir s'arrêter. Ils avaient beau être en été, il faisait assez frais finalement. Emmerich avait son sweat trempé, comme le reste de ses habits, mais heureusement ils étaient au chaud donc il avait un peu arrêté de grelotter de froid. Le café aidait bien aussi à se réchauffer.

"- Oh, j'ai quitté la soirée avant tout le monde. Tout simplement."

Emmerich ne voulait pas rentrer dans les détails. Il n'était pas prêt à avouer qu'il était homosexuel et qu'une bande de connards avait décidé de s'en prendre à lui à cause de ça. Comme si c'était une raison valable pour tabasser quelqu'un ! Mais là, tout ce que le blond voulait c'était rentrer quelque part pour se cacher sous la couette et oublier cette horrible soirée. Il n'en pouvait plus de la vie qu'il menait. Malheureusement il ne voyait pas comment il allait pouvoir s'en débarrasser. Il était gay et ça ne changerait pas. Il avait tenté avec des femmes mais rien n'y avait fait. Il ne réagissait pas et ressentait plus un malaise que du désir. Il ne pourrait pas se forcer et depuis des années il avait compris que c'était ridicule comme idée. Il était mieux à s'assumer qu'à fuir, et ce même si la société le repoussait. Il savait qu'il ne serait pas seul. Il y aurait toujours quelqu'un pour l'accepter, comme sa petite soeur.

L'heure tourna et la pluie décida de se calmer jusqu'à s'arrêter. Emmerich laissa la jeune femme partir avant de prendre la route de son côté. Il n'avait même pas essayé de contacter ses amis. Ils devaient tous être en train de comater sur les sièges du bar ou trop occupés à draguer pour faire attention à leur téléphone. Le blond n'avait pas envie de les voir tout de suite de toute façon. Il prit donc le chemin de la maison, avant à pas lents. Il mit une éternité avant de voir sa rue au loin, et encore plus avant d'arriver devant la porte de la villa. Il hésita un instant. Devait-il passer par dehors pour entrer par la fenêtre de sa chambre ? La question resta un moment en suspens avant d'abandonner l'idée. Vu son état, il allait juste se fracturer une jambe ou pire. Alors il passa la porte d'entrée, essayant d'être le plus discret possible.

Lorsqu'il passa la porte de sa chambre, il s'appuya contre celle-ci, après l'avoir refermée, et poussa un long soupir. Il était enfin chez lui en sécurité. Et pourtant, au fond, il ne se sentait pas si bien que ça. Il avait beau être accepté par Ida, sa mère était bien trop distante pour qu'il ait l'impression d'être aimé et voulu, d'être dans un foyer doux et chaleureux. Les films et les séries avaient beau montrer la famille comme ça, pour lui, la réalité était loin d'être aussi rose. Il avait donc qu'une hâte pouvoir prendre son envol même si à cet instant ça lui paraissait très loin ! En attendant, il quitta ses habits et enfila un simple boxer avant d'aller se glisser sous ses draps. Il avait besoin de repos pour se remettre de sa soirée.
(c) Lil's

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty
MessageSujet: Re: It hurts, but it's ok... (Ft Rose)   It hurts, but it's ok... (Ft Rose) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
It hurts, but it's ok... (Ft Rose)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Miss Alyssia Rose [MORT]
» Quelques Fûts de bière naine - La Rose des Vents Montpellier
» Evangelinne, La richesse de la rose, c'est sa fragilité [VALIDEE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Espace détente :: Les vieux papiers :: Anciens rp-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, Elsy, London et Aqualuna. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy