Revenir en haut Aller en bas



 

40 is the new sexy :: Hambourg :: Altona :: HabitationsPartagez
watch where you're going (sarah)

Thorn Rosenberg
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 44
Métier : thorn est traducteur le jour et barman la nuit.
A Hamburg depuis : toujours. il n'a quasiment jamais quitté l'allemagne.
Points : 193
Date d'inscription : 08/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t947-il-etait-un-petit-navi
MessageSujet: watch where you're going (sarah)   Lun 30 Juil - 13:43

watch where you're going
Sarah & Thorn

Le point positif de travailler chez toi, c’est que tant que tu rends tes traductions en temps et en heure, tu peux faire absolument comme bon te chante. Et aujourd’hui, l’envie de bosser n’est pas là. Tu es parvenu à te tirer du lit pour aller t’effondrer sur le canapé. Vlad, déjà debout depuis un moment, te glisse une tasse de café dans une main et une manette de console dans l’autre. « Puis-je te mettre une raclée à Mario Kart pendant que tu dors toujours à moitié ? » te demande-t-il avec un sourire de vainqueur au coin des lèvres. Tu pouffes. « Dans tes rêves ! » t’esclaffes-tu avant de boire une gorgée de café bien chaud, de poser ta tasse sur la table basse et de te mettre en position pour jouer. Tu regardes ton frère allumer la switch et s’installer à côté de toi. Tu ne saurais pas trop dire pourquoi mais tu sens que ta journée va être tout sauf productive.

Les heures passent et vous êtes toujours en train de vous battre corps et âmes quand tu reçois un sms de ton boss qui te laisse savoir que la rota a changé et qu’au lieu de bosser ce soir, tu feras la fermeture demain. Ça te va. Ça ne te change pas grand-chose à vrai dire, tu n’as pas beaucoup de plans ces temps-ci. Tu es dans une phase cocooning. Seulement, tu te connais. Tu sais que ça ne va pas durer. Vous reprenez la partie et, sans prévenir, Vlad te lâche une bombe : « ça te dirait pas d’adopter un chien ? » Tu tournes la tête, lâchant l’écran du regard pour fixer ton frère. « Un chien, » répètes-tu bêtement. Il doit se moquer de toi, ce n’est pas possible. Il met le jeu en pause et tu comprends qu’il est très sérieux. « Bah ouais, j’me dis qu’il mettrait un peu d’joie dans nos vies. » Tu grimaces au mot ‘joie’. Les chiens, ça te fait flipper. Tu changes de trottoir pour ne pas en croiser dans la rue. Tu es même monté à un arbre une fois, parce que tu étais persuadé que le boxer d’un ami de ton père allait te manger. « Mais pourquoi un chien ? Pourquoi pas un chat, un lapin, des poissons … ou même une tortue ? Ça serait cool une tortue. » Il hausse les épaules. Il sait que tu n’aimes pas les chiens pourtant. Tu en es sûr qu’il le sait. « Ouais, j’sais pas. Réfléchis-y, » te dit-il. Tu soupires. Tu es plutôt en train de réfléchir ce que tu vas faire s’il prend un chien. Si tu le fous à la porte ou si c’est toi qui déménage. « J’ai peur des chiens, » laisses-tu finalement échapper en te levant du canapé.

Cette conversation t’a laissé perplexe. Ça t’a passé l’envie de jouer. Tu ouvres le frigo, mais il est vide. Tu soupires en te dirigeant vers ta chambre pour te changer. Il faut que t’ailles faire des courses. Tu es en train de mettre tes chaussures dans l’entrée quand Vlad passe sa tête dans la pièce. « T’es fâché ? te demande-t-il. Tu sais, si tu veux pas, c’est pas grave. J’trouve juste qu’on y gagnerait en prenant un animal. J’aime les chiens mais on n’est pas obligé de prendre un chien, hein. » Tu ne sais pas trop quoi lui dire. Cette idée qu’il a est si soudaine. Tu es surpris voilà tout. Et puis, surtout, tu connais ton frère. Il va être heureux de jouer avec lui mais c’est toi qui va le nourrir, t’occuper des moments pipi/caca, tout ça. Ça en fait des responsabilités. Et on ne va pas se mentir, tu as plus tendance à les fuir qu’à les accepter la tête haute. « Nan, j’suis pas fâché. On a plus d’frites, j’vais faire les courses. – Mais tu vas y réfléchir, hein ? » Tu acquiesces d’un signe de tête.

C’est quoi cette idée ? T’es pas emballé. Pas du tout même, mais c’est ton petit frère et comme à chaque fois, tu vas céder. Tu le sais déjà et ça t’épuise. Tu t’épuises tout seul. Tu sors du bâtiment et manques de rentrer dans une jeune femme un peu plus loin dans la rue. Tu l’évites de justesse et te prends doucement le mur, ça t’apprendra à ne pas regarder où tu vas. « Désolé, j’étais dans la … » commences-tu avant de reconnaitre la demoiselle. Des cheveux longs et bruns, un sourire magnifique et … une brioche dans le four. Tu esquisses un sourire gêné en passant ta main dans tes cheveux. Tu as failli te prendre une femme enceinte de plein fouet. Ah bah bravo ! « Sarah, tu vas bien ? » lui demandes-tu autant pour savoir si tu ne l’as pas touchée sans t’en rendre compte que pour prendre de ses nouvelles. Tu remarques ensuite les sacs et lui tends tes bras : « tu veux de l’aide avec tes courses ? »


come on friends, get up now
love is to be made
this part was for her does she remember


cluedo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sarah Strauss
Admin sexy - Heureuse pour mon âge
avatar

Messages : 139
Métier : Animatrice au zoo
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 271
Date d'inscription : 27/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: watch where you're going (sarah)   Lun 30 Juil - 16:23

Fin juillet. Sept mois de grossesses passés, un ventre de plus en plus rond et l'arrêt de travail, très bientôt. Enfin Sarah va pouvoir souffler. La demoiselle pourra se concentrer vraiment sur la préparation de l'arrivée de son bébé et ne plus s'écrouler littéralement dans son lit le soir. La jeune femme sera mère dans deux mois, deux mois grands maximum. Et elle ne sait toujours pas le sexe de l'enfant, ne souhaitant pas le savoir en réalité. Elle a tout acheté dans des tons neutres de ce fait et a donc opté pour une chambre dans des teintes beiges et marrons. Son père est venu faire la peinture pendant les week-end, avec quelques amis de la demoiselle alors que cette dernière se refuse à demander l'aide de Gaspar au vu de leur dernière conversation. Et pourtant la demoiselle attendait que ce dernier se présente le 2 Aout pour la troisième et dernière échographie du bébé. Il n'était pas venu à la précédente malgré l'invitation de la demoiselle, n'ayant pas put se libérer et elle supposait que les préparatifs pour le mariage, dont elle ignorait totalement la date devaient fortement occuper son ex.

Terminant le travail la jeune femme s'arrête au centre commercial et quitte le véhicule de ses parents, que l'homme l'a obligé à prendre pour qu'elle n'ait plus à souffrir des transports en commun, dans les derniers temps de sa grossesse. Après tout elle ne fait pas de longs trajets. Quittant l'automobile, elle entre dans le magasin pour un sortir un peu plus d'une demi-heure plus tard, poussant un cadi qu'elle vide dans son coffre, avant de remettre celui-ci dans les files pour retrouver sa voiture et prendre la direction de son appartement. Se garant à deux pas de chez elle, sur le parking de la résidence. Elle attrape son téléphone, répond à un message de Lysander rapidement en confirmant l'apéritif du lendemain et elle sort pour vider son coffre, prenant deux sacs avant de fermer la voiture, le temps de faire le trajet.

Elle n'a pas fait plus d'une dizaine de pas qu'elle tombe nez-à-nez avec Thorn, un voisin qui ne manque pas de la rendre service quand il le peut, quand il la voit en galère. D'ailleurs il demande si ça va, alors qu'ils ont bien faillit se rentrer dedans et immédiatement, en voyant les paquets de la demoiselle, il tend les mains pour les prendre, la soulager de son fardeau, demandant si elle veut un peu d'aide. Pour être honnête ce n'est pas de refus et elle lui cède les deux sacs de commissions, avant d'ouvrir son sac pour en sortir les clés de son appartement.

«- Ce n'est pas de refus, c'est gentil. Merci.» répond poliment la jeune femme en le gratifiant d'un sourire. «On va dire que ça va, juste un peu fatiguée mais je suis bientôt en congés maternité alors je n'ai qu'à prendre sur moi pour le moment...» répond la brune comme il demande comment elle va et elle commence à avancer vers la résidence pour lui ouvrir la porte. «Et de ton côté ?»

Elle s'engage dans la bâtisse en appelant l’ascendeur pour que l'homme n'ait pas à monter tout les étages à pieds. Les portes s'ouvrent et elle l'invite à passer le premier comme il est chargé, avant de lui emboîter le pas et indiquer le numéro de l'étage.

«- Et sinon le taf, ça va ?»



Until the end
I will always love you. If I could tell you not to do that, not to marry her, I would do it... Please, don't say her yes...


Revenir en haut Aller en bas

Thorn Rosenberg
L'âge n'a pas d'emprise sur moi
avatar

Messages : 44
Métier : thorn est traducteur le jour et barman la nuit.
A Hamburg depuis : toujours. il n'a quasiment jamais quitté l'allemagne.
Points : 193
Date d'inscription : 08/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
http://40isthenewsexy.forumactif.com/t947-il-etait-un-petit-navi
MessageSujet: Re: watch where you're going (sarah)   Ven 17 Aoû - 12:08

watch where you're going
Sarah & Thorn

Ça ne t’arrive pas souvent d’être dans la lune de la sorte, mais il faut dire que Vlad t’a bien eu. Tu as beau avoir vu de tes propres yeux sa bouille sérieuse quand il t’a proposé son idée, tu ne peux t’empêcher de penser que, dans le fond, il se fout de toi. Tu espères franchement qu’il se paye ta tête. Tu n’as rien contre les animaux en soit, mais c’est vrai que les chiens t’ont toujours foutu une peur bleue. Par chance, tu n’as pas l’air d’être à proprement parlé rentré dans Sarah et ça te rassure. Tu t’en serais voulu si tu lui avais fait mal. Tu lui demandes comment elle va, puis luis propose de l’aider avec ses sacs de courses. C’est presque devenu une habitude à vrai dire. Tu as rencontré Sarah il y a quelques mois seulement, elle rentrait chez elle avec ses emplettes et en voyant son ventre légèrement arrondi, tu n’avais pas pu résister à l’envie d’aller lui proposer ton aide. Tu ne t’es jamais pris pour un héros, qu’on se rassure, mais ton respect pour les personnes âgés, les femmes et les jeunes enfants est sans égal. Si tu as la possibilité de filer un coup de main, tu le feras. « Ce n'est pas de refus, c'est gentil. Merci, » te répond-t-elle poliment avec un sourire. Tu le lui rends en la débarrassant de ses sacs.

« On va dire que ça va, juste un peu fatiguée mais je suis bientôt en congés maternité alors je n'ai qu'à prendre sur moi pour le moment ... » te confie-t-elle ensuite. Tu peux facilement la croire. Tu ne sais plus bien ce qu’elle fait comme métier, mais tu sais qu’elle travaille au zoo et ça ne doit pas être de tout repos en temps normal, déjà … alors enceinte, tu ne t’imagines même pas. Tu es d’autant plus ravi de pouvoir lui filer un petit coup de main. « Ça va te faire du bien de te reposer un peu avant l’arrivée du bébé, » ajoutes-tu avec un léger sourire. Elle ouvre la porte de son immeuble et tu la suis tranquillement. Elle te retourne alors la question. Comment vas-tu ? C’est une bonne question. Mise à part la nouvelle lubie de ton frangin, tu vas plutôt bien. Tu n’es pas très productif ces temps-ci, mais c’est la saison. Les vacances d’été – quand bien même tu n’es pas en vacances – te font toujours le même effet chaque année. Elles te mettent dans un état larvaire, si bien que tu te retrouves à tout faire au dernier moment … que ce soit le boulot, le ménage ou la cuisine – parce que tu ne te laisses pas mourir de faim non plus. « Ça va plutôt bien. Rien de catastrophique n’est arrivé depuis un moment, espérons que ça dure ! » t’exclames-tu en laissant échapper un petit rire. Pas que tu sois du genre à t’attirer des ennuis, seulement tu as des phases où la chance n’est pas vraiment de ton côté. La dernière catastrophe en date remonte à la fois où Vlad a failli faire cramer l’appartement en laissant un torchon sur les plaques de cuisson tout juste éteintes.

Sarah appelle l’ascenseur qui ne tarde pas à ouvrir ses portes devant vous. Elle te fait signe d’entrer en premier et tu t’exécutes. C’est alors qu’elle te demande comment ça se passe le boulot en appuyant sur le numéro de l’étage. « C’est plutôt agité au bar en ce moment entre les touristes et les étudiants en vacances. Je vais pas me plaindre cela dit, ça fait toujours plus de pourboires, » lui dis-tu en rigolant. C’est sûr que plus il y a de monde, plus tu es crevé, mais plus ça paye. C’est aussi plus facile de rencontrer des filles, mais ça tu te garderas bien de l’ajouter à cette conversation. « Et sinon, je travaille sur la traduction d’un roman écrit par un auteur norvégien, c’est franchement sympathique. Un thriller bien construit, » ajoutes-tu alors que les portes de l’ascenseur s’ouvrent à nouveau, sur l’étage de la jeune femme cette fois-ci. Elle en sort et tu la suis jusqu’à la porte. « Ça te fait pas trop peur ? L’arrivée du bébé qui approche, » lui demandes-tu curieusement en changeant totalement de sujet. Il faut dire que ça t’intrigue. A sa place, tu serais probablement totalement paniqué.


come on friends, get up now
love is to be made
this part was for her does she remember


cluedo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sarah Strauss
Admin sexy - Heureuse pour mon âge
avatar

Messages : 139
Métier : Animatrice au zoo
A Hamburg depuis : Toujours
Points : 271
Date d'inscription : 27/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: watch where you're going (sarah)   Sam 18 Aoû - 1:40

Thorn était un homme gentil, serviable. C'est du moins les mots que Sarah emploierait pour le qualifier en premier lieux si on lui demandait de parler de ce dernier, et elle devait bien avouer que ce dernier lui sauvait bien souvent la mise quand il la croisait et avait le temps de lui filer un coup de main. C'était plus agréable que les voisins qui jacassent sur le fait de faire un enfant toute seule, d'avoir un ventre rond sans mari à la maison ou sans époux décédé à regretter, pour la prendre en pitié.

«- J'espère surtout que je vais pouvoir en profiter et que bébé ne va pas se décider à sortir tout de suite parce que je n'ai pas encore finit de préparer correctement son arrivée avec tout ça. Enfin, il croule déjà sous les vêtements mais pour certaines choses essentielles avant l'arrivée d'un enfant, c'est un peu panique à bâbord alors j'espère qu'il, ou elle évidemment, va me laisser le temps.» annonce Sarah comme Thorn remarque que cela lui fera du bien d'être en congés maternité prochainement.  

Sarah dessine un sourire sur ses lèvres comme l'homme se targue de n'avoir, dernièrement, rien connu de catastrophique et souhaiter, de fait, que les choses continues comme cela. C'est tout ce que la brunette lui souhaite en tout cas, que les choses aillent bien pour lui. Malheureusement elle sait d'expérience que les bonnes choses ne sont pas toujours pour les bonnes personnes au contraire et que le ciel semble vouloir s'amuser de leur générosité, de leur bonté, à leurs dépends. Sarah était d'autant mieux placé pour le savoir qu'elle ne se voyait pas particulièrement comme une mauvaise personne et pourtant la vie s'était jouée d'elle sur la question sentimentale en lui offrant un amour pour le lui prendre à cause de sa mère, le laisser le retrouver finalement et tomber enceinte aussitôt, plongeant tête la première dans les ennuis.

«- Je vais souhaiter pour toi que tout continu ainsi dans ce cas !» annonce la brune en appelant l'ascenseur, avant de le questionner sur le travail, acquiesçant d'un mouvement de tête comme il dit être bien occupé au travail à cause des touristes qui ne cessent de remplir les rues de la ville et des étudiants qui profitent de leurs vacances.

Sarah se prend à rêver d'une sortie au bar, quand l'enfant sera né, quand elle n'allaitera plus, quand elle pourra donc se le permettre. Oui, il faudra absolument qu'Isalyne et elle-même sortent se changer les idées. Qu'Isalyne mette de côtés ses soucies de couple pour une soirée et que Sarah pour sa part mette un terme à son jeune alcoolique, débuté au moment même où elle avait découvert qu'elle donnerait prochainement la vie.

«- Ahah oui on ne crache pas dessus ! C'est beaucoup plus rare au zoo curieusement. Parfois quelques parents, content de leur visite, donnent un peu, ça fait toujours plaisir. C'est pas grand chose mais dans in même temps c'est rassurant que la qualité de notre travail. Et ça ajoute du beurre dans les épinards comme on dit.» fait-elle remarquer, avant de poursuivre. «Je viendrais t'y faire un coucou quand je n'aurais plus un bidon au bord de l'explosion ou un bébé pendu à mon buste.... Je dis ça, mais je vais passer la soirée à m'inquiéter probablement et vouloir rentrer tôt, au cas où... J'suis partie pour des années à perpétuité.» fait-elle remarquer en riant. «Ah sympa ! C'est pas vraiment le genre de livres que j'éc... que je lis, mais j'imagine que ça doit être prenant !» annonce la brune en se rattrapant de justesse.

L'homme la questionne sur l'arrivée prochaine du bébé et elle se gratte l'arrière de la tête. Elle mentirait si elle disait que tout va bien, que tout est sous contrôle, car ce n'est pas le cas. Elle est très inquiète de ces bouleversements à venir dans sa vie et songe que l'arrivée d'Isalyne dans celle-ci en même temps est une réelle chance tant l'expérience de Madame Rosenthal lui est profitable.

«- Si. Comme toutes les futures maman j'ai peur de ma faire... et j'ai peur que l'accouchement se passe mal. Je suis paniquée à l'idée qu'il y ait besoin d'actes chirurgicaux mais... Maintenant qu'il est dedans, il va bien falloir qu'il sorte de toute façon.» fait-elle remarquer.

Ils sont arrivés devant sa porte et la jeune femme ouvre en lui adressant un sourire.

«- C'était très gentil pour les courses... Je t'offre un verre en guise de paiement ?» propose la brune. «J'suis pas Barmaïd mais j'ai deux trois bouteilles buvables en réserve.» propose-t-elle en se sentant redevable envers lui.



Until the end
I will always love you. If I could tell you not to do that, not to marry her, I would do it... Please, don't say her yes...


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: watch where you're going (sarah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
watch where you're going (sarah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain
» Sarah Wild
» Sarah Eilanö
» Sarah Peverell
» Le GOP a depense 150.000$ pour habiller Sarah Palin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
40 is the new sexy :: Hambourg :: Altona :: Habitations-
Sauter vers:  
L'intégralité du forum appartient à ses administratrices: crackintime, London , Warren et Elsy. Toute reproduction partielle ou totale de son contenu est interdite.
© 40 is the new sexy